Combinaisons / Salopettes



Les salopettes homme : un peu d’histoire

A sa création en 1844, la salopette homme est avant tout un vêtement de travail, composé d’un pantalon à taille haute et d’un plastron, sans manches, avec bretelles réglables. Au Vieux Campeur, nous considérons la salopette homme comme un réel vêtement technique, à la fois thermique et bien imperméable. La salopette se porte au-dessus de vêtements thermiques afin d’en compléter l’isolation par temps froid et humide. En effet, ce sur-vêtement monopièce est parfaitement hermétique aux entrées d’air. Pour une utilisation en conditions extrêmes, complétez votre salopette avec une veste imperméable et/ou coupe-vent. A ce jour, on utilise une salopette pour les activités de voile, de ski alpin et freeride et en expéditions grand froid.


Combinaisons homme : combi manches longues et shortys

A l’inverse de la salopette homme sans manches, la combinaison est un vêtement d’un seul tenant, associant un pantalon à un plastron manches longues ou un short à un plastron manches courtes : le fameux shorty. Très performante thermiquement, la combinaison homme est sollicitée pour toutes les activités aquatiques et subaquatiques, le ski et le snowboard. Les combis shortys, quant à elles sont parfaitement adaptées aux activités aquatiques en eaux chaudes, au vélo et au triathlon.


Les combinaisons néoprène hommes pour les activités d’eau

Combinaison de surf, combinaison de plongée, combi de nage… toutes ces combinaisons néoprène sont idéales pour la pratique des sports d’eau. En effet, le néoprène est le seul matériau capable de vous garder au sec lors de vos immersions dans l’eau. Parfaitement hydrophobe, les combinaisons néoprène homme peuvent être étanches, semi-étanches ou sèches. Les combinaisons de natation et de nage en eau libre permettent de nager dans des eaux fraîches à froides. Les combinaisons de triathlon apportent une réelle rentabilité au nageur pour améliorer ses performances. Les combinaisons de surf, de voile et de SUP assurent aux pratiquants de sports d’eau de rester au sec et de garder leur corps à température. Enfin, les combinaisons néoprène de chasse et plongée sous-marine, elles assurent l’étanchéité et la thermicité nécessaires aux plongeurs pour rester en immersion sous l’eau.


Les combinaisons de ski pour la compétition et le freeride

Pour la pratique du ski et du snowboard, la tenue de ski associant une veste et un pantalon est, de nos jours, plus appréciée que la combinaison de ski. En effet, une combinaison intégrale n’est pas facilement modulable ; aussi, si l’on veut s’aérer au cours de la journée, la veste de ski et le pantalon de ski sont bien plus pratiques. En revanche, pour des pratiquants de snowboard et ski freeride, la combinaison de ski imperméable s’avère être le vêtement le plus adapté. En effet, ces combinaisons monopièces, très imperméables, isolent parfaitement du froid, du vent et de la neige les freeriders. Membranées mais non thermiques, il faudra en-dessous, s’équiper de sous-vêtements thermiques efficaces. Enfin, en compétition de ski, la combinaison est de mise : ultra respirante et avec une coupe très ajustée, elle est aérodynamique et renforcée avec des panneaux de protection. Elle est obligatoire lors de la pratique du ski en compétition.


Les combinaisons d’expédition en duvet

Parmi les combinaisons homme, on trouve aussi les vraies combinaisons d’expédition, en duvet, très chaudes, pour une isolation thermique efficace même dans les températures les plus froides. Ascension de l’Everest, du Mont-Blanc, observation des aurores boréales, expédition au pôle Nord, où que vous soyez, Au Vieux Campeur vous équipe !


Top