Haut

Sous-vêtements haut

Filtres Fermer
Que recherchez-vous ?
Affiner les options
Type de produits
Taille
Précisions / Particularités
Filtre Disponibilité

Si quand on parle de sous-vêtements pour homme, on pense généralement aux slips, caleçons et autres boxers homme, il existe également des sous-vêtements pour le haut du corps dans la grande famille de l’underwear. Le t-shirt avec ou sans manche type débardeur pour hommes, mais aussi le maillot de corps (ou « tricot de peau ») sont à porter en première couche, sous un vêtement comme une combinaison de ski. Essentiels dans certains sports, notamment dans les conditions les plus froides ou humides, ces sous-pulls et dessous de corps font partie intégrante de l’attirail d’un skieur notamment.

Les maillots de corps techniques pour homme

Au Vieux Campeur, lorsque l’on parle de sous-vêtements hauts techniques, on parle des t-shirts manches courtes et longues, thermiques ou non, quelle qu’en soit la finition. En effet, un débardeur est autant considéré comme sous-vêtement technique qu’une veste en laine. A vrai dire, on parle de sous-vêtement haut pour homme dès lors que le vêtement se porte à même la peau et apporte une réelle technicité en fonction de votre pratique.

Prenons pour exemple le ski, un sous-vêtement thermique se porte sur la peau et permet de conserver la chaleur du corps, on l’appelle d'ailleurs parfois sous-vêtement chaud ou sous-vêtement d'hiver. Pour le vélo d’été, le sous-vêtement est léger et ultra-respirant pour être porté sous une tenue de cycliste coupe-vent ou autre. Même si le gilet de corps peut se porter seul, il est à l’origine fait pour compléter un sur-vêtement. C’est d’ailleurs pour ça qu’on appelle parfois les sous-vêtements hauts des sous-pull ou sous-couche. Il existe cependant des exceptions qui peuvent être portées comme un t-shirt homme, à l'instar du débardeur de course à pied homme.

Les différentes matières des sous-vêtements hauts pour homme

La laine et le synthétique sont les deux matériaux majoritairement utilisés pour la conception des sous-vêtements techniques pour hommes comme les débardeurs running. Le synthétique est la matière la plus rapide à sécher, c’est indéniable ; il faudra cependant adapter sa densité à son activité, entre un vêtement d’alpinisme et un vêtement de ville par exemple. La laine, quant à elle, sèche un peu moins vite mais présente des qualités antibactériennes inégalables. Enfin, de plus en plus de marques de sous-vêtements utilisent des constructions hybrides alliant parfaitement les qualités techniques de ces deux matières. En effet, elles sont réparties de façon intelligente afin d’apporter une grande respirabilité sur les zones principales de sudation et une isolation constante efficace sur les zones à protéger.

Pourquoi la matière est-elle aussi importante dans le choix de son sous-vêtement technique ? Comme pour la taille d’un pantalon de sport par exemple, un choix inadapté peut amener à des situations inconfortables. Votre pratique, votre sensibilité au froid ou à la chaleur et la saison vont être les facteurs clés pour faire le bon choix. Un pratiquant de ski nordique ne choisira pas le même sous-vêtement de ski qu’un pratiquant de snowboard et inversement. Un sous-vêtement hiver serait trop chaud l’été tandis qu’un sous-vêtement ultra-respirant ne conviendra pas à un usage neige peu intense, etc. Demandez-vous toujours si vous êtes plutôt frileux ou non ; si vous transpirez beaucoup pendant l’effort ; si vous surchauffez rapidement….

Quels sont les avantages et inconvénients de ces deux matières ? Ces informations sont à titre indicatif, chaque personne est différente.

La laine thermorégule, c’est-à-dire qu’elle maintient le corps à température que l’on transpire ou non. L’avantage : pas d’effet frissons même si la matière est mouillée ; en revanche, elle peut apporter une sensation de surchauffe lors d’un effort intense. Sa qualité antibactérienne en revanche est LE point fort de la laine : porter plusieurs fois un sous-vêtement sans le laver et ne pas avoir d’odeurs désagréables, c’est une révolution dans le monde du sport. Le grammage de la laine varie d’un sous-vêtement thermique à l’autre. On dira que 200g/m² convient aux activités dynamiques dans le froid et aux activités moins dynamiques à la mi-saison. Le 260g/m² et plus convient à un usage peu intensif voire statique en températures froides.

Le synthétique sèche vite, très vite sauf s’il est épais et que l’on pratique une activité intense. Pour le statique en grand froid, le synthétique épais apporte un contact douillet et réconfortant sur la peau : c’est un excellent « pyjama ». En revanche, pour les activités intenses, optez pour un synthétiques plus fin, respirant et agréable à porter.

Quels sous-pulls homme pour quels usages ?

On en vient donc à se demander ce qu’il faut choisir et pourquoi. Au Vieux Campeur, tous nos produits sont polyvalents ; néanmoins, il existe tout de même des choix « types » pour vous y retrouver :

  • Pratiquants de sport l’été : optez pour des sous-vêtements en synthétique, à séchage rapide, légers, à manches courtes de préférence voire débardeurs SAUF si vous êtes ultra sensibles aux UV. Le fait de porter un sous-vêtement technique l’été plutôt qu’un t-shirt permet un meilleur transfert d’humidité. Il y a aussi une notion de confort, beaucoup d’hommes préfèrent une coupe ample lorsqu’il fait très chaud.

C’est principalement l’hiver que le choix se complique ; entre matières, grammages, performances des sous-vêtements thermiques homme, pas toujours facile de s’y retrouver. Voici quelques conseils pour vous guider :

  • Vous partez faire un voyage en contrées froides ? Optez pour un sous-vêtement en laine, antibactérien pour le porter plusieurs jours sans le laver. Le grammage dépend de votre destination, vous trouverez des sous-vêtements entre 200 et 600g de laine au m² : à choisir en fonction de la température et de votre usage final : statique ou mobile.
  • Pour le statique en grand froid, le grammage de votre sous-vêtement thermique, en laine ou synthétique, doit être important afin d’avoir, à même la peau, une excellente isolation. La respirabilité passe au deuxième plan.
  • Pour les pratiques intenses en températures froides : la laine de faible grammage permet à la fois de vous isoler tout en vous épargnant l’effet chaud/froid lorsque vous vous arrêtez : rando raquettes, randonnées pédestres, ski de randonnée
  • Pour les pratiques très intenses en températures froides, optez pour le synthétiques très respirants ; votre effort est important, on cherche à tout prix de la respirabilité : ski de fond, running, vélo…

GUIDE DES SOUS-VÊTEMENTS DE SKI ET SPORTS D’HIVER

Vous l’aurez compris, s’il y a bien une saison de sport outdoor qui nécessitent des maillots de corps, c’est bien l’hiver. La neige, le froid, l'altitude, l’humidité… Tous ces paramètres qui définissent le sport en haute montagne demandent un équipement spécifique. Si on pense spontanément aux skis de piste et autres bâtons, la tenue n’est pas à négliger, à commencer par les sous-vêtements.

Les sports de glisse comme le ski ou le snowboard demandent des underwears thermiques bien calibrés. Les sous-vêtements de snow ou de ski comme les sous-vestes de ski homme sont généralement faits de matière synthétique, comme nous l’avons déjà abordé précédemment. Des marques comme Woolpower, Odlo ou Smartwool proposent par exemple des maillots de snow très résistants au froid et à porter sous sa combinaison.

La gamme de sous-vêtements de ski type maillot de ski proposée par le “Vieux” est très complète, avec de nombreux dessous de ski pensés pour être confortable et adaptés à différentes températures, des froids les plus extrêmes aux journées les plus douces. Ces dessous de ski sont globalement les mêmes que les dessous de snow, car les deux activités de sport d’hiver sont proches en termes de besoins vestimentaires. Ortovox, Helly Hansen ou Icebreaker sont d’autres exemples de marques reconnues dans le milieu des vêtements de ski.

Ce qui rend ces sous-vêtements de neige si chauds et si fins, c’est leur matière technique. Smartwool est par exemple connu pour sa laine mérinos, antibactérienne et confortable pour une journée à skier sans problème. D’autres marques comme Falke utilisent de leur côté des assemblages de polyamide et de polyester pour tenir un maximum chaud sans entraver les mouvements.

En Savoir plus

97 PRODUITS

Page
par page
Filtrer