C'est pour ?
Vous voulez faire...

Combinaisons de nage en eau libre



La nage en eau libre : la natation pratiquée en mer, en lac ou en rivière

Un peu d’histoire… La nage en eau libre est apparue beaucoup plus tôt que l’on pense avec la traversée du détroit des Dardanelles d’environ 7 kms, le 3 Mai 1810, par Lord Byron. A Vancouver, dès 1920, il existait déjà des courses de nage en eau libre dans le baie des Anglais. Enfin, c’est en 2008, que la nage en eau libre est pour la première fois représentée aux jeux olympiques avec une épreuve de 10 kilomètres. La nage en eau libre permet de pratiquer la natation librement, sur de longues distances, sans la sensation de faire des allers-retours. La course de base de la nage en eau libre est la course en ligne, tous les pratiquants s’élancent en même dans l’eau sur la ligne de départ. Aucun type de nage n’est imposé, c’est ce que l’on appelle la nage libre. Les courses, en compétition, peuvent être de 500m, 5kms, 10 kms ou 25 kms, à chacun selon ses envies. Musculairement, la nage en eau libre est plus difficile que la natation en piscine, en revanche, la sensation de liberté absolue et la possibilité de pratiquer ce sport n’importe où, font de la nage en eau libre, une activité aquatique aux sensations uniques.


Quels sont les équipements de natation nécessaires pour la nage en eau libre ?

Pour pratiquer la nage en eau libre dans des eaux chaudes, les besoins en équipement natation, sont les mêmes que pour la natation : un maillot de bain, un bonnet de bain et des lunettes de natation. Si vous pratiquez la nage en eau libre dans des eaux froides, il est vivement conseillé de vous équiper d’une combinaison de nage pour isoler thermiquement votre corps. Les combinaisons néoprène varient en épaisseur en fonction de la technicité dont vous avez besoin. Vous pouvez utiliser une combinaison de natation d’épaisseur 1mm qui vous apportera un confort thermique tout en gardant une grande liberté de mouvements. SI vous souhaitez plus de flottabilité et une thermicité plus élevée, orientez-vous vers une combinaison de triathlon, plus technique et plus performante, à choisir en fonction de votre niveau. Pour protéger votre tête du froid, il existe des cagoules en néoprène, plus efficaces qu’un simple bonnet de bain pour des eaux à basse température. Enfin, pour les eaux moyennement froides, vous pouvez choisir des combinaisons shorty ou plus simplement un ensemble short et t-shirt anti-uv.


Le matériel du nageur en eau libre : pull buoys, pull kicks, plaquettes de natation…

En eau libre comme en piscine, vous pouvez, pour vos entraînements avoir recours à quelques accessoires pour tonifier vos muscles. Les matériels de type pull buoys, pull kicks et plaquettes de natation sont parfaitement adaptés à un usage en mer, lac ou rivière. A la différence de la natation en piscine, les nageurs en eau libre peuvent s’équiper de bouées à couleur vive pour une meilleure visibilité. Ces bouées, hormis l’aspect sécurité, peuvent aussi vous servir de sacs étanches afin de ranger vos affaires : clés, téléphones… que vous souhaitez garder avec vous.


Top