C'est pour ?
Vous voulez faire...

Les sous-vêtements thermiques pour la pratique du snowboard

Pour la pratique du snowboard, porter un sous vêtement thermique ou première couche est le meilleur moyen de conserver la chaleur dégagée par votre corps. On ne vous l’a peut-être jamais dit mais aucun vêtement n’est capable de vous apporter de la chaleur, mis à part un vêtement chauffant bien sûr… En réalité c’est votre corps qui produit de la chaleur, plus ou moins intensément en fonction de l’effort fourni. Lorsqu’il fait froid, notre organisme n’est pas capable de se réchauffer tout seul, mis à part si l’on fournit un effort physique, en snow, nous sommes dynamiques en phase de descente mais totalement statique sur les remontées mécaniques. Porter un sous-vêtement thermique, anciennement appelé un maillot de corps, est important aux sports d’hiver afin d’utiliser la chaleur corporelle à bon escient. En effet, cette seconde peau permet d’empêcher la chaleur produite par votre corps de s’échapper et vous maintient ainsi au chaud grâce au phénomène de thermorégulation. Comment ça marche ?

L’air, lorsqu’il est immobile est un excellent isolant ; aussi, tout le rôle de votre sous-vêtement thermique sera de conserver la couche d’air chaud que l’on se fabrique soit même, entre votre peau et cette première couche de vêtement. Pour que le phénomène de conservation de chaleur se produise, les matériaux qui composent vos sous-vêtements thermiques doivent être isolants et respirants. La partie isolante de la fibre permet de capturer l’air chaud et de le recycler à volonté ; la respirabilité est primordiale pour évacuer la sueur potentielle pour vous maintenir au sec : on a tous déjà fait l’expérience d’un vêtement humide, c’est la sensation de froid assurée. Outre la matière, la construction du sous-vêtement thermique est elle aussi très important puisqu’elle permet d’affiner les performances d’isolation : col roulé, col haut zippé, col rond, col v…. La plupart du temps, les sous-vêtements techniques pour le snowboard sont, pour les hauts, des tee shirt manches longues et pour les bas, caleçons longs avec taille élastiquée

Quelle matière pour vos sous-vêtements thermiques ?

Hommes, femmes et enfants auront le choix entre des sous-vêtements thermiques en laine, en synthétique ou hybrides. Les sous-vêtements techniques en laine existent depuis la nuit des temps, bien avant que les fibres synthétiques ne soient utilisées pour les vêtements techniques. La laine redevient de plus en plus présente dans nos rayons avec le mérinos. Provenant d’une espèce de moutons de Nouvelle Zélande qui produisent une laine douce au toucher, les sous-vêtements en laine mérinos sont aussi agréables à porter que du coton, tout en apportant des qualités techniques hors normes. Naturellement antibactérienne, la laine ne retient pas les odeurs de transpiration. De plus, capable d’absorber jusqu’à 2/3 de son poids en eau, elle est capable de continuer à vous isoler, même mouillée. Les sous-vêtements en synthétique, quant à eux, sont doux sur la peau et apportent un côté rassurant avec une sensation de chaleur immédiate. Les fibres synthétiques possèdent les meilleures qualités de rapidité de séchage : elles assurent ainsi une excellente protection thermique. Enfin, les matières hybrides ou mélanges laine-synthétique, permettent d’associer les qualités de ces deux matières de façon intelligente et efficace.

Ce qu’il faut retenir :

  • La laine : isolante, capable de maintenir la température corporelle même mouillée, anti odeur, utilisable en tout temps en fonction du grammage
  • Le synthétique : isolant, confortable, séchage ultra rapide, utilisable en tout temps en fonction du grammage
  • Les hybrides laine/synthétique : association parfaite de toutes les caractéristiques précédentes.

Découvrez en détails comment bien choisir ses sous-vêtements thermiques pour le snowboard.

Optimiser votre confort thermique : polaires et micro doudounes

Portés près du corps, les sous-vêtements thermiques sont la première barrière pour retenir la chaleur produite par votre corps. Les collants thermiques se portent directement sous le pantalon de snowboard. Le sous-pull, quant à lui, peut encore être complété par une couche intermédiaire ou seconde couche : micro polaire, veste polaire ou micro doudoune, tout dépend de votre veste de snowboard. En effet, la sensation de froid se fait toujours plus ressentir sur le haut du corps que sur le bas. Aussi, si l’association sous-vêtement thermique et d’un blouson de snow peut, ne pas suffire par temps froid voire très froid. La seconde couche est de continuer à piéger l’air pour éviter la déperdition de chaleur.

Le saviez-vous ? Les sous-gants et les chaussettes chaudes sont, en quelque sorte, eux aussi considérés comme des sous-vêtements thermiques. A glisser sous vos gants ou moufles de snowboard et dans vos boots, ils assurent de garder au chaud les extrémités du corps : des zones importantes à protéger du froid.


Top