C'est pour ?
Vous voulez faire...

Passer une nuit au chaud en bivouac : sac de couchage, sac à viande…

En randonnée voire grande randonnée ou en trek, vous avez la possibilité de dormir en bivouac, chez l’habitant, en auberge ou en gîte. En fonction de votre autonomie, vous n’aurez pas besoin du même matériel de couchage, c’est à chacun selon sa pratique. Au Vieux Campeur, que vous partiez en autonomie partielle ou complète, suivez nos conseils et découvrez tout le nécessaire de couchage pour passer une bonne nuit :

- Les sacs de couchage sont indispensables en bivouac pour passer la nuit au chaud et être en forme le lendemain. Le choix de votre sac de couchage doit se faire en fonction de votre sensibilité au froid, votre lieu de bivouac et le climat de la région. Entre sacs de couchage couverture et sacs sarcophages, retrouvez tout le choix d’Au Vieux Campeur pour passer une bonne nuit.
- Les matelas de sol pour la randonnée peuvent être en mousse, gonflables ou autogonflants afin d’être transportés facilement dans ou sur un sac à dos. Pour les randonneurs qui ne vont passer qu’une ou deux nuits sous tente et peu exigeants pour leur confort s’orientent volontiers vers des matelas mousse, légers et économiques. Les pèlerins destinés à passer beaucoup de nuit en bivouac et se souciant un peu plus de leur bien être choisissent des matelas gonflables légers de rando voire des matelas autogonflants. Notez qu’un matelas gonflable ou autogonflant apporte une isolation plus efficace entre le sol et vous.
- Enfin, les draps de sac ou sacs à viande sont essentiels pour, d’une part protéger l’intérieur de votre sac de couchage et d’autre part pour dormir dans des draps propres où que vous soyez.

Quels sont les différents types de sacs de couchage ?

De nombreuses caractéristiques techniques permettent de comparer les sacs de couchage afin de s’adapter à toutes les conditions : froid extrême, temps humide, nuits à la belle étoile ou sous tente, bivouac de plusieurs jours… Au Vieux Campeur, spécialiste de l’outdoor depuis 1941, vous équipe pour bien dormir. Un sac de couchage se différencie par sa forme : sarcophage ou couverture. Le sac couverture est un grand rectangle confortable grâce à son grand volume intérieur mais clairement orienté pour des températures fraîches. Le sac sarcophage vous permettra, lui, d’affronter des froids extrêmes puisqu’il est bien plus isolant grâce à sa forme anatomique. Les matières qui garnissent les sacs de couchage sont elles aussi responsables de leur qualité d’isolation : en duvet ou en synthétique, à chacun selon son usage. Le duvet est d’une isolation inégalable, en revanche, peu résistant à l’humidité, on le réserve à une utilisation sous abri, par temps froid voire très froid. La ouate synthétique est beaucoup plus tolérante face à l’humidité ; aussi, pour les aventuriers dormant à la belle étoile, sans abri, il est à privilégier à conditions que les températures soient clémentes. Enfin, la taille de votre sac de couchage doit être adapté à votre taille :

- Pour un sac couverture, retirez 5 cm de longueur pour obtenir la taille à accueillir : un sac couverture de 180 cm est utilisable pour une personne mesurant jusqu’à 1m75
- Pour un sac sarcophage, c’est 25 à 30 cm qu’il faut déduire : un sac de 200 cm peut être utilisée par une personne de maximum 1m70

Les matelas de sol pour la randonnée : mousse, autogonflants ou gonflables

Le rôle du matelas de couchage est de vous isoler efficacement du sol, et plus précisément du froid. Pour mesurer l’isolation d’un matelas de sol, on se fie à l’indice R-Value : une donnée permettant de comparer l’efficacité thermique d’un matelas ; plus cet indice est élevé, plus le matelas est isolant.

Vous voyagez ultra léger et n’êtes pas très à cheval sur le confort ? Optez pour un matelas mousse : les plus légers de tous pour un usage occasionnel.

Vous être à la recherche de confort et d’un très bon rapport poids/encombrement ? Laissez-vous séduire par les matelas gonflables légers : les plus compacts pour toutes vos activités outdoor.

Vous recherche le confort à tout prix et la meilleure isolation ? Alors les matelas autogonflants sont faits pour vous : ce ne sont pas les plus légers mais ce sont les plus isolants.

Le conseil du Vieux : privilégiez toujours l’indice R-Value lors du choix de votre matelas de sol, c’est le critère le plus important : la qualité d’isolation aura une incidence importante sur la qualité de votre nuit.

Les draps de sac de couchage : les très connus « sacs à viande »

En outdoor aussi la literie est importante ; maintenant que vous avez choisi votre sac de couchage et votre matelas de sol, il est temps d’acquérir votre drap de couchage. Outre l’hygiène et le confort qu’un drap peut apporter, le drap de sac est indispensable pour protéger votre sac de couchage de l’usure et dans certains cas, compléter l’isolation de votre duvet. En coton, en soie, en polaire, en laine ou en fibres synthétiques, que choisir ? Le coton, la soie ou le mélange des deux, sont des matières confortables, parfaites pour des temps cléments et faciles à entretenir. Les matières thermiques telles que la laine, la polaire et la ouate synthétique sont parfaites pour des conditions de froid extrême.


Top