C'est pour ?
Vous voulez faire...

Skis et Fixations



Bien comprendre les techniques classiques pour le ski nordique et la randonnée nordique

Pour la pratique du ski nordique, du ski de fond, du skating ou de la randonnée nordique, il existe différentes techniques, par conséquent différents besoins. Au Vieux Campeur vous accompagne dans le choix de vos skis et fixations pour la pratique du ski nordique. Les techniques que nous vous décrivons ici ont pour but de vous aider à cibler vos besoins en fonction de votre pratique et ainsi choisir aisément votre matériel de ski nordique.

La technique classique pour la pratique du ski nordique se résume en l’action alternée des jambes et des bras. Ce geste se décompose en deux phases : la phase d’impulsion et la phase de glisse. Pour bien réaliser ce geste, le transfert du poids du skieur est indispensable. On note deux types de poussée : la poussée simultanée que l’on utilise en terrain plat et plat descendant ou le pas « deux-en-un » pour la descente et le plat descendant.

  • La poussée simultanée est l’action dans laquelle la propulsion se fait par les deux bras qui travaillent en même temps. Cette technique est utilisée sur des terrains plats et plats descendants, où la vitesse du skieur est suffisante pour être maintenue uniquement grâce à ce geste.
  • Le pas « 2 en 1 » est la combinaison d’un pas alternatif sans bâtons et d’une poussée simultanée des deux bras. Ce pas s’utilise lorsque la vitesse est trop rapide pour maintenir un pas alternatif, mais insuffisante pour employer une poussée simultanée seule.


Tout savoir sur les techniques de skating et de ski de fond

On distingue trois pas différents dans la pratique du skating et du ski de fond pour les différents terrains de jeu. En effet, vous n’utiliserez pas les mêmes techniques en montée, en terrain plat ou en plat montant.

  • Le pas de patineur « deux temps » s’utilise en montée en effectuant deux poussées de jambe pour une poussée de bras sur les bâtons. La première poussée de jambe s’accompagne de la poussée des deux bras. La deuxième poussée de jambe s’effectue seule et s’accompagne du retour des bras vers l’avant.
  • Le pas de patineur « deux temps combiné » s’utilise sur le plat et le plat descendant. Le geste est semblable que pour le pas de patineur « deux temps », à la seule différence d’une synchronisation bras/jambe différente. On note un léger décalage entre la poussée de bras et la poussée de jambe)
  • Le pas de patineur « un temps » est parfait pour une utilisation sur terrain plat ou en début de montée. Chaque poussée de jambe est renforcée par une poussée simultanée des bras sur les bâtons.
  • Le demi pas patineur consiste en une poussée simultanée des bras sur les deux bâtons, renforcée par l’impulsion d’une jambe ski divergent, le ski de glisse restant parallèle à la trace.


Au Vieux Campeur vous accompagne dans le choix de vos fixations de ski nordique

Sachez que pour le ski nordique, l’association skis + fixations + chaussures doit être parfaitement compatible. Il existe, en fonction des marques, différentes normes et différents systèmes de fixations. Le système SNS/Prolink de Salomon et Atomic est un système universel sur lequel des fixations peuvent être montées sur une plaque d’interface Wedge ou NIS ou sur des skis nus. Le système Turnamic, développé par les sociétés Fischer et Salomon, est un système extrêmement simple d’utilisation, performant grâce et adaptable sur l’ensemble des chaussures équipées de semelles Turnamic et NNN.


Top