Haut

Hydratation et alimentation

237 PRODUITS

Page
par page
Filtrer
Filtres Fermer
Que recherchez-vous ?
Affiner les options
Type de produits
Saison
Avant/Pendant/Après l'effort
Collection

 La nutrition sportive pour le ski nordique : quelques essentiels

  La diététique du pratiquant de ski de fond se rapproche de celle des coureurs de fond et coureurs à pied. Lors d’une pratique sportive intensive, le corps brûle énormément de calories et évacue beaucoup de minéraux à travers la sudation. Aussi, seuls les sucres lents permettent de stocker suffisamment de glycogène pour servir de carburant lors d'un effort prolongé, quelle que soit la température extérieure. Afin d’apprécier pleinement cette activité exigeante, il est conseillé d'appliquer les principes de la nutrition sportive du coureur ou du traileur en fonction de votre approche du ski nordique : saut à ski, combiné nordique, ski de fond, ski de randonnée nordique, course de fond ou demi-fond…

Trois types de besoins nutritionnels pour trois phases distinctes

  Le glycogène et le glucose sont vos deux principales sources d’énergie lors d’une pratique sportive intensive ; aussi, il est essentiel de stocker efficacement et durablement cette énergie. Quelle que soit l’activité pratiquée, on distingue trois phases nutritionnelles pour le sportif : avant, pendant et après l’effort. Avant l’effort, il est conseillé de s’alimenter en sucres lents afin de stocker en masse du glycogène et ainsi démarrer « batterie pleine ». Pendant l’effort, surtout si ce dernier dure plus d’une heure et demie, munissez-vous de barres de céréales, barres énergétiques, gels d’efforts… riches en apports glucidiques. Ce type d’alimentation assure un rôle d’appoint et permet l’alimentation du cerveau et des muscles même en plein effort. Enfin, après l’effort, votre alimentation doit être riche en protéines, sodium et potassium afin de vous assurer une bonne récupération.

 Quelques conseils pour une bonne hydratation

La pratique d’une activité intensive telle que le ski nordique entraîne naturellement une forte déshydratation due à l’effort. En effet, plus vous transpirez, plus il faut vous hydrater pour que votre corps continue de fournir efficacement les apports nécessaires à vos muscles. Si un fondeur ou un skieur nordique est en déshydratation, il pourra très rapidement ressentir des douleurs de types crampes et un état de fatigue physique important. Cela s’explique simplement par le fait que votre corps envoie toute votre énergie restante à vos organes vitaux et n’envoient plus suffisamment d’apports aux muscles pour poursuivre l’effort demandé. Votre meilleure alliée dans ces moments-là, c’est l’eau ! Si vous préparez une course importante avec des entraînements réguliers, vous pouvez vous orienter vers une petite cure de boisson énergisante. L’idéal est de boire une petite quantité d’eau 30 minutes avant le départ de votre session. Il ne faudra pas oublier de boire aussi pendant l’effort, environ toutes les 15 minutes.

 

Le conseil du vieux : Après votre séance, buvez de l’eau dans les premières 15 min. Si vous avez fait une longue sortie, buvez beaucoup dès la première heure qui suit votre session.

Voir plus