Haut

Un petit coup de main pour bien choisir votre baudrier d’escalade ?


Le baudrier d’escalade est l’élément de sécurité INDISPENSABLE pour la pratique de la grimpe. Nous excluons volontairement de ce guide le psicobloc et le bloc qui est la seule forme d’escalade qui ne nécessite aucun matériel de sécurité – outre un crashpad (ou de l’eau), bien sûr. Pour toutes les autres façons de grimper, le baudrier d’escalade est de mise : grande voie, cascade de glace, escalade en salle, via ferrata, canyoning, falaise et même alpinisme.


 

 

Historiquement, une différence est notée entre harnais et baudrier à cause de la forme d’origine de cet équipement de sécurité. En effet, le baudrier – ou baudard – voire cuissard, dans le milieu montagnard désigne un ensemble de sangles enserrant le haut des cuisses et la taille. Le harnais, quant à lui, enserre en plus le torse : on utilise plus le terme de harnais dans le milieu professionnel (secouristes, élagueurs, etc…). S’ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, ils ne sont pas totalement identiques ; néanmoins, le baudrier et le harnais restent tout de même des cousins très proches.


Faisons ensemble un topo des critères de sélection pour bien choisir votre baudrier :


Analyser et comprendre l’anatomie d’un baudard

Sangles, mousses, boucles, porte-matos…

Définir votre usage

Quelle(s) activité(s) allez-vous pratiquer avec ce baudrier ?

Homme / Femme / Enfant

Des baudriers adaptés à chacun

Poids et certifications de cet EPI

Une phase d’essayage

Pour s’assurer que votre baudrier est adapté


Analysons le baudrier sous toutes ses sangles…


Le baudrier peut présenter différentes constructions en fonction de votre usage, de votre fréquence d’utilisation et surtout de votre confort. Avec un pontet unique ou un double pontet, non réglable, réglable ou ajustable, sangles ou ceintures matelassées ? Il en existe pour tous les goûts et tous les budgets !




La ceinture :

C’est la partie du baudrier que vous portez au niveau de la taille. Elle peut être très sommaire, constituée simplement d’une sangle ou plus travaillée avec des mousses matelassées. La « ceinture sangle » apporte une légèreté incomparable : on parle alors de baudard premier prix/alpinisme. A l’inverse, la ceinture matelassée est un peu plus lourde mais particulièrement confortable. De plus, on peut noter que plus la ceinture est large, plus le baudrier est confortable.


Pour les tours de cuisse ou sangles de cuisse :

Il en est de même. A vous de choisir entre poids minime et confort.


Les porte-matériels :

Peuvent être au nombre de 2, 4 voire 6 sur certains modèles de baudriers d’escalade. Ils sont conçus de différentes rigidité en fonction de votre pratique et du matériel à y accrocher.


Le point d’encordement :

Toujours présent sur l’avant du baudrier. Sur l’unique pontet pour un baudrier premier prix ou de collectivités. Pour les baudriers avec double pontet, ce sont les deux petits pontets horizontaux qui servent de point d’encordement.


 

Les boucles de serrage / ajustements :

Un baudrier d’escalade peut être réglable, non réglable ou ajustable. Alors que choisir ?

 

• Le baudrier 4 boucles (réglable) est complètement ajustable à la taille et aux cuisses, le plus souvent au détriment du confort. On retrouve en général ce genre de système pour les baudriers de collectivités afin de pouvoir équiper aussi bien les enfants que les adultes. Pour offrir cette grande amplitude de réglage, ces baudriers sont constitués exclusivement de sangles, d’où la perte de confort.

 

• Le baudrier 3 boucles (ajustable) possèdent 2 boucles aux cuisses et 1 seule boucle à la taille. De fait, ces baudriers se déclinent en différentes tailles (comme un vêtement). Le réglage aux cuisses permet de garder de la polyvalence, que ce soit pour adapter le baudrier à votre morphologie ou en fonction de l’usage. En effet, si l’on doit enfiler son baudrier après avoir mis ses crampons ou que l’on doit adapter la taille de son baudrier à différentes couches de vêtements, le baudrier ajustable est sans aucun doute le plus polyvalent.

 

• Le baudrier 1 boucle (non réglable) possède un seul réglage a la taille et des élastiques au niveau des cuisses. On gagne ainsi nettement en poids et en confort par rapport au baudrier 3 boucles. On retrouve, là aussi différentes tailles comme pour les vêtements. Ce type de baudrier est le plus souvent destiné à une pratique d’escalade sportive.

VOIR TOUS LES PRODUITS

LE CHOIX DU “VIEUX”
SOLUTION WOMEN'S HARNAIS D'ESCALADE - BLACK DIAMOND

BLACK DIAMOND

SOLUTION WOMEN'S HARNAIS D'ESCALADE

64€90 
LE CHOIX DU “VIEUX”
HARNAIS HIRUNDOS - PETZL

PETZL

HARNAIS HIRUNDOS

79€50  84€90 
LE CHOIX DU “VIEUX”
HARNAIS AERO CLASSIC II - BEAL

BEAL

HARNAIS AERO CLASSIC II

44€90 

Choisir le bon baudrier d’escalade pour la bonne pratique


A l’origine et de manière générale, tous les baudriers peuvent convenir pour tous les usages. Néanmoins, il est évident que certains modèles se prêtent plus que d’autres à être plus ou moins performants en fonction de l’usage. Poids, encombrement, accessoirisation… à chacun selon sa pratique.

Escalade en salle :

Lors de la grimpe indoor, le temps de suspension est faible ; aussi, vous pouvez parfaitement opter pour un baudrier d’escalade simple. Il faut jouer sur la légèreté et la facilité de mise en place.

Escalade outdoor, via ferrata :

Pour la pratique de l’escalade outdoor, que ce soit en falaise ou en grande voie, votre temps de suspension, c’est-à-dire d’assise dans votre baudrier est plus long qu’en salle. De fait, le baudrier doit être le plus confortable possible. Optez donc pour des sangles larges voire matelassées afin d’avoir une réelle sensation d’assise confortable. Au niveau des porte- matériels, ils doivent être suffisamment nombreux pour vous permettre un accès rapide aux différents matériels nécessaires à votre ascension.

Cascade de glace :

Pour la cascade de glace, il est important de noter que vous serez certainement plus habillé qu’en grimpe estivale. Il faut alors opter pour un baudrier muni de sangles réglables afin d’adapter sa taille en fonction de vos vêtements. Le confort reste primordial pour un temps de suspension tout de même important. Au niveau des porte-matériels, comme pour l’escalade outdoor, mieux vaut qu’ils soient en nombres suffisants.

Alpinisme :

En alpinisme, vous pouvez être différemment vêtu en fonction des saisons et des sommets ciblés. On préfère un baudrier léger en sangle, ultra-compact. Choisissez spécifiquement les modèles de la gamme « alpinisme » avec des cuisses ouvrables pour enfiler le baudrier même en ayant déjà chausser les crampons voire les skis. Il faut aussi penser aux inserts porte-outils pour vos broches à glace. Ces baudriers doivent se faire oublier en limitant absolument les zones de gêne potentielles et en apportant une légèreté maximale.

Canyoning, Spéléologie :

Si vous êtes adeptes de canyoning, spéléologie voire via ferrata, la règle d’or c’est la robustesse. Vous allez vous frotter de partout, vous coincer, évoluer dans des milieux poussiéreux, boueux… De plus, le baudrier doit être parfaitement ajusté pour bénéficier d’un excellent rendement.


En résumé ?

Privilégiez le plus possible le confort de votre baudrier en fonction de votre usage sans oublier de bien faire le tour des activités que vous aimez pratiquer.


Quel baudrier pour quelle morphologie ?


Si les baudriers enfants et adultes ont toujours été différencié, de plus en plus de marques font maintenant le distinguo entre morphologie masculine et féminine. En effet, les hommes et les femmes ne sont pas fait de la même manière ; les femmes ont la taille plus fine et les cuisses plus développées (à gabarit égal). Si la plupart des baudriers restent mixtes, vous pourrez tout de même trouver des modèles 100% féminins avec une ceinture plus adaptée et un pontet principal plus long pour remonter la ceinture plus facilement jusqu’à la taille.

Pour les enfants, c’est globalement au niveau de la taille et du poids que la différence se fait. En effet, pour équiper nos petits gabarits, il est important de leur donner un matériel adapté, d’autant plus pour la sécurité.

VOIR TOUS LES PRODUITS

LE CHOIX DU “VIEUX”
HARNAIS AERO CLASSIC II - BEAL

BEAL

HARNAIS AERO CLASSIC II

44€90 
LE CHOIX DU “VIEUX”
AEROTEAM IV - BEAL

BEAL

AEROTEAM IV

28€90 
LE CHOIX DU “VIEUX”
HARNAIS COLLECTIVITES DART - EDELWEISS

EDELWEISS

HARNAIS COLLECTIVITES DART

31€90 

Le baudrier : un réel EPI

Ne l’oublions pas, bien que le baudrier vous permette (la plupart du temps) de pratiquer un sport de loisir, il n’en reste pas moins un véritable EPI (Equipement de Protection Individuelle), soumis à des réglementations strictes.

Les baudriers sport montagne répondent à la norme CE EN 12277 type C, UIAA qui impose.

La durée de vie d’un baudrier et textile est garantie pour 10 ans. Le bon entretien passe en premier lieu par le stockage de votre baudrier : au sec et à l’abri du soleil. Quoiqu’il en soit, avant de commencer à grimper, quel qu’en soit le lieu et le niveau de difficulté, il est nécessaire de vérifier le bon état de votre baudrier. Prenez le temps de contrôler les points stratégiques de votre baudard : point d’encordement, sangles, points de réglage, coutures, etc… Si vous avez le moindre doute quant au bon état de votre baudrier, nous vous conseillons d’en changer.

VOIR TOUS LES PRODUITS

LE CHOIX DU “VIEUX”
SOLUTION WOMEN'S HARNAIS D'ESCALADE - BLACK DIAMOND

BLACK DIAMOND

SOLUTION WOMEN'S HARNAIS D'ESCALADE

64€90 
LE CHOIX DU “VIEUX”
HARNAIS HIRUNDOS - PETZL

PETZL

HARNAIS HIRUNDOS

79€50  84€90 
LE CHOIX DU “VIEUX”
HARNAIS AERO CLASSIC II - BEAL

BEAL

HARNAIS AERO CLASSIC II

44€90 

Quelques conseils pour l’essayage de votre baudrier


Si l’achat en ligne de votre baudrier est tout à fait possible, nous vous invitons, si vous en avez la possibilité, à l’essayer. En effet, l’essayage permet de tester le confort mais aussi le réglage avec les différentes couches de vêtements que vous êtes amenés à porter.


 

Étape 1

Le choix de la taille : si certains modèles sont des tailles uniques, les baudriers possèdent bien souvent 2 voire 3 tailles par modèle. Sont pris en compte : votre tour de taille, votre tour de cuisses.

 

Étape 2

Une fois la taille choisie, il est temps de passer à l’essayage.

 

Étape 3

Enfilez le baudrier et placez-le correctement.

 

Étape 4

Vérifiez que le baudrier est bien ajusté et que les porte-matériels sont positionnés de façons symétriques.

 

Étape 5

Accroupissez-vous afin de tester le confort de votre tour de cuisse (simulation de la suspension).

 

Étape 6

La règle d’or : vous sentir bien !


Vous souhaitez en savoir toujours plus ?

Retrouvez nos conseillers en boutiques pour leur poser toutes vos questions, ils vous répondront avec plaisir !