Haut

GPS MAP 66S

Ref. produit : 33.809020355

399,00 €
L'avis du Vieux

GPS ultra-performant en termes de réception satellite, compatible avec les 3 réseaux de positionnement : GPS, Glonass et Galileo. Il intègre un altimètre/pression et une boussole électronique. C'est LE GPS pour les conditions difficiles.

Lire la suite
Frais de port offerts avec la carte club
En savoir plus
Retrait gratuit en boutique
Évaluation:
50% of 100
Fiche technique

La nouvelle génération du GPS Map 66 : très robuste, léger, doté d'une grande lisibilité et ultra-connecté.

GPS ultra-performant en termes de réception satellite, compatible avec les 3 réseaux de positionnement : GPS, Glonass et Galileo. Il intègre un altimètre/pression et une boussole électronique. C'est LE GPS pour les conditions difficiles.

Année

2022

Poids

182 g (sans piles).

Fonctions

GPS + Glonass + Galileo.
Écran transflectif couleur 3’’ haute résolution.
Compas 3 axes et altimètre barométrique avec calibration automatique.
Prévisions météo Live (température, vent, etc.).
Autonomie : 16 h (GPS) et jusqu'à 1 semaine (StandbyTrac mode).
2 piles AA.

Caractéristiques

Multi GNSS (Global Navigation Satellite System) : GPS + Glonass + Galileo.
Ultra-robuste (norme MIL-STD-810G).
Geocaching Live (connexion directe avec la plateforme et téléchargement des caches en live).
Torche, balise SOS clignotante.
Téléchargement en direct (via Wi-Fi) des données BirdsEye Satellite.
Mémoire 16 Go. Jusqu'à 20 itinéraires. Journal de suivi : 10 000 points. Jusqu'à 500 waypoints.
Fonction retour départ TracBack.

Autres

Compatible Connect IQ.
Wi-Fi/ANT+/BLE.

Dimensions

16 x 6 cm.

Garantie

2 ans.

Donnez votre avis
GPS MAP 66S

GARMIN

Gps map 66s

399,00 €

Mobilisé pour vous servir

Ateliers
de révision &
réparation

 

Services aux
professionnels
& collectivités

 

Paiement
en 3 fois

 

ILS ONT TESTÉ CE PRODUIT

ÉVALUATION CLIENT

Prix :

Qualité :

Bernard STEMPIN

01/04/2022

Un GPS de montagne inutilisable en montagne

L’altitude barométrique est systématiquement fausse d’un peu moins de 100 m au dessus de l’altitude réelle.
Cette altitude barométrique dérive avec les variations de pression atmosphérique dans la journée, alors que la calibration automatique est activée.
Cela rend l’utilisation de toutes les fonctions liées à latitude complètement inutiles, voire dangereuses en montagne (altitude, dénivelé, vitesse d’ascension …). C’est quand même très regrettable pour un GPS … de montagne !
L’équipe de développement logiciel qui a travaillé sur cet appareil à tout simplement dû oublier de regarder comment fonctionnait les appareils précédents : sur le GPSmap 60CSx, les développeurs s’étant rendu compte que le compas consommait beaucoup d’énergie, ils ont proposé de pouvoir l’activer/désactiver facilement en appuyant sur la touche « page » pendant 3s ; sur le GPSmap 66s, cette possibilité n’existe pas. Pourtant le compas consomme toujours autant. Alors il y a bien la possibilité de parcourir de multiples menus pour arriver à faire cela, mais dans une utilisation courante c’est simplement inutilisable. Le compas est donc condamné à rester désactivé sur cet appareil !
Je ne parle pas de l’appairage avec un smartphone en Bluetooth, qu’il faut répéter de multiples fois avant que le GPS daigne terminer la procédure d’appairage. Ni de l’obscure raison qui justifie que l’appareil doive être appairé en Bluetooth et connecté au WiFi, lorsqu’une seule connexion radio aurait largement suffit à tout faire. Ni de la connexion USB protégée par un capuchon plastique pour l’étanchéité qui ne résistera probablement pas à 50 manipulations.
J’ai également tenté d’associer mon GPS avec Openrunner afin de pouvoir créer mes parcours à l’avance, puis de les utiliser sur le terrain. Bien que parfaitement décrite par Openrunner, cette procédure est d’une complexité telle que je suis persuadé que moins de 10 % des utilisateurs qui souhaitent la réaliser arrivent au final à la faire fonctionner. Enfin il m’a fallu beaucoup de perspicacité pour comprendre qu’il fallait charger la trace pour pouvoir l’utiliser en passant par le menu « IQ Connect » (loin d’être intuitif), qui demande un appairage avec un smartphone et avoir l’application Garmin Connect active (pourquoi, on ne sait pas), et que pour charger effectivement la trace il fallait appuyer sur la touche « MENU » et attendre que la flèche soit entourée d’un cercle. Je pense que les développeurs n’ont jamais entendu parler d’interface utilisateur conviviale !
Ceci n’est qu’un aperçu des défauts constatés au cours de quelques utilisations.
D’autre part, j’ai maintenant beaucoup de mal à voir les avantages d’utiliser ce GPSmap 66s par rapport à utiliser l’application Openrunner sur mon smartphone maintenant que je sais que l’altimètre barométrique du GPS ne fonctionne pas et que le compas ne peut pas être activé facilement.

Gloess

10/12/2019

Mode d'emploi

J'ai ce GPS depuis une semaine; il a l'air de bien fonctionner (en tout cas il capte bien les satellites.) Pour en tirer parti,il y a manifestement beaucoup à apprendre.Le petit "guide de démarrage" livré avec l'appareil est très succinct;le mode d'emploi au format PDF qu'on trouve sur internet est plutôt mal rédigé.
On peut poser des questions sur le site de soutien technique mais les réponses sont parfois vagues et désinvoltes. "Pour charger le GPS sur le secteur est ce que je peux utiliser mon transfo téléphone (tel ampérage etc.) ?
réponse:Ca devrait pouvoir aller

Ibex

24/07/2019

Déçu

Un an après le lancement et après de nombreuses maj du soft, toujours des dysfonctionnements. L'environnement de gestion "Explore" mis en avant pas Garmin est totalement indigent.

Retours
Retours

Echange facile en boutique ou Retour par voie postale

Frais de port
Frais de port

Forfait à partir de 9€. Frais de port offerts pour les membres du Club

Délais
Délais

3 à 5 jours ouvrés

Achat sécurisé
Achat sécurisé

Payez en toute sécurité grâce au protocole SSL

Suivez le "Vieux" pour ne rien louper...