C'est pour ?
Vous voulez faire...

 

 

LES “VIEUX” EN COMPET'


 

La Montée du Nid d’Aigle 2015

Dimanche 19 juillet 2015

15 Vieux Campeurs (dont 6 randonneurs et 9 coureurs) se sont élancés à l’assaut du Nid d’Aigle, un trail au pied du mont Blanc. Au Vieux Campeur est partenaire de cette Montée depuis de nombreuses années. Pour cette 29eme édition, les conditions météo ont été parfaites ainsi que l’organisation ! Quelque 300 coureurs et 60 randonneurs ont participé à cette course. Le départ a été donné au Fayet, situé à 580 m et, pour franchir l’arrivée, il fallait atteindre 2 407 m, soit le sommet du Nid d’Aigle. Bravo à notre équipe mixte (Fanny/Xavier/Pascal) qui se hisse à la première place au classement général par équipe !!.

La Montée du Nid d'Aigle, 29e édition. C’est ma 3e participation. Après 7 h de voiture suivies de 4 h de sommeil, l'objectif, ambitieux, sera d’effectuer le périple en 2 h 40. Pour l’atteindre, je procède selon ma stratégie habituelle, qui consiste à partir devant, dans le premier groupe, quitte à traîner la langue par terre à mi-course. Et en effet, lors des 500 premiers mètres de plat, c'est véritablement la guerre. Les coudes, parfois les talons et certainement d'autres parties du corps sont utilisés à foison pour écarter la concurrence. Il suffira d'un bon quart d'heure pour que les vingt premiers prennent leur envol et pour que je me cale tranquillement dans le second wagon. Dès lors, jusqu'à la fin de la course, je ne verrai que les cinq ou six mêmes personnes (parmi ceux-ci, la 3e des participantes arrivées), avec lesquels nous jouerons au chassé-croisé permanent.
Le doute m'envahit tout de même lorsque j'atteins le 11e km, après 1 h 02 de course. C'est certain, pour ne pas changer, je suis parti bien trop vite et risque d'éclater en plein vol. Au fil des kilomètres, le souffle est de plus en plus rauque, le dos se courbe et l'appui des mains sur les cuisses devient indispensable… mais ça tient !
À 2 kilomètres de l'arrivée (et donc 300/400 m plus bas), je regarde ma montre et comprends avec autant de joie que de surprise qu'il est possible de passer sous les 2 h 30. Les mollets souffrent déjà de crampes depuis quelques minutes et cela commence à remonter sur les cuisses, mais, pas le choix, il faut faire abstraction, penser positif, s'émerveiller. Alors on serre les dents, on lâche tout (y compris une petite larme de bonheur… si, si, de bonheur) et on retrouve la sensation de se jeter dans les bras du glacier de Bionnassay pour parcourir les derniers mètres de la course, avec les sourires et encouragements des nombreux spectateurs, comme d'habitude.
Un grand merci à l'organisation (presque aussi nombreuse que les participants) et aux collègues de Sallanches pour leurs délicates attentions culinaires, leur sourire et leur joie de vivre.
Mon seul petit regret : l'absence de Fanny et Xavier de Sallanches, hélas appelés ailleurs, à l'heure de monter sur la « boîte » pour savourer notre première place en équipe mixte. À charge de revanche !
Pascal, Au Vieux Campeur de Paris

Encore une très belle expérience pour cette 29e montée du Nid d’Aigle, qui fut une réussite grâce à la météo et à l’ambiance Vieux Campeur. Les mollets ont encore bien souffert sur les 2 derniers km, mais cela n’enlève rien à la beauté du paysage. Le rendez-vous est évidemment pris pour la 30e édition !
Quelques photos pour vous donner l’eau à la bouche… et pourquoi pas vous donner l’envie de connaître vous-même se bonheur d’être en montagne !
Martina et Matthieu, Au Vieux Campeur Chambéry

Première participation pour moi en randonnée. J’ai atteint mon objectif au prix de quelques souffrances physiques. Après 5 h de marche dans un endroit splendide, il faut maintenant récupérer pour la prochaine rando.
Mailys, Au Vieux Campeur de Sallanches

Nous y sommes! Arrivés de Paris en voiture à 1 h le dimanche matin, nous nous couchons immédiatement pour nous lever à 5 h. L'ambiance est joviale, nous retrouvons nos collègues avec joie et sommes impatients de démarrer la course, bien que je doute fortement de mes capacités à aller au bout de ce périple de 19,500 km.
À peine la randonnée démarrée, je suis confrontée à une côte qui me casse les jambes et prends conscience du dénivelé positif de 1 926 m qui m'attend. Mais non, hors de question de faire demi-tour : je suis déterminée à aller au bout. Alors je me motive et m’accroche à mes 3 collègues randonneurs, Patrick, Martina et Matthieu.
Je cours à chaque descente et faux plat pour les rejoindre et ça paie, mais je sais que je serai seule pour affronter la difficulté des 4 derniers km. Ils ont « la caisse » et me distancent dans les côtes. Au 14e ou 15e kilomètre, je ne peux plus les accrocher.
Pour autant, je suis ravie de poursuivre. Le cadre est magique, l'atmosphère est conviviale, les participants s'encouragent les uns les autres et, surtout, c'est un vrai dépassement de soi. Dès lors, je vois passer mes collègues et les encourage, je suis impressionnée par leur performance. Le premier à me dépasser est Pascal. Il est très aérien et précis dans ses appuis. Puis, c'est au tour de Xavier et de Fanny, une vraie gazelle ! Ils me donnent l'impression de voler et prennent le temps de m'encourager entre deux foulées ! Chacun, à son niveau, donne tout ce qu'il a et je trouve cela enthousiasmant !
Je sais que le pire reste à venir au 17e km et, effectivement, lorsque je lève les yeux vers le sommet je découvre une guirlande de coureurs penchés vers l'avant tant le dénivelé est abrupt. Je continue d'avancer comme je le peux dans cette ascension qui n'en finit pas et suis partagée entre la douleur et la joie d'arriver au bout. Mes jambes sont asphyxiées, je sens l'acide lactique m'envahir. Mon désir d'avancer est fort mais chaque pas est une épreuve. L'organisation est parfaite, les ravitaillements et les bénévoles se tiennent aux endroits stratégiques pour apporter réconfort et encouragements.
Heureusement, Alexandre me rejoint sur le dernier kilomètre et me soutient jusqu'au bout. Son aide m'est précieuse et je l'en remercie infiniment. On passe l'arrivée ensemble à 12 h 25 puis je file sous la tente des kinés tant mes genoux, tendons et hanches me font souffrir. Mes nerfs lâchent sur la table du kiné et les larmes n'en finissent plus de rouler sur mes joues, je craque. Mes membres inférieurs me font très mal et pourtant je suis heureuse de ma performance, si modeste soit-elle. Je m'étais fixé un objectif de 6 h et je boucle en 5 h 25 en ayant tout donné. J'ai du mal à rejoindre le tramway. Des participants m'aident à marcher puis Patrick prend le relais. Nous sommes tous très éprouvés mais heureux.
À 15 h, nous rejoignons nos collègues dans le parc où Isabelle a gentiment préparé un pique-nique « terroir ». Merci à elle pour ce réconfort après l’effort ! Ensuite, Pascal, Patrick et moi attendons la remise des prix, qui aura lieu à 16 h. Je suis abordée par un des organisateurs, qui me fait l'honneur de participer à la remise des prix afin de représenter le Vieux Campeur. Le Vieux Campeur est remercié au micro à plusieurs reprises pour son partenariat. J'éprouve une immense joie quand arrive le tour de Pascal de monter sur le podium pour représenter le Vieux Campeur : Fanny, Pascal, Xavier et Hubert, ex æquo, représentent la première équipe mixte ! La remise des prix terminée, nous les remercions à notre tour pour cette belle organisation, nous regagnons la voiture et repartons sur Paris remplis de joie et de fatigue.
Nathaly, Au Vieux Campeur Paris

La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015

La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015

La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015

La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015 La Montée du Nid d'Aigle 2015

Merci à Nathaly, Isabelle, Mailys, Matthieu et Manu nos photographes officiels pour la journée.

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général sur 280 arrivants :

Nom Prénom Course Randonnée Villes Temps réalisés Classement général Classement H/F Vieux Campeur
Brillaud Hubert X - PARIS 2h42:31 85 3
ALLIOT VINCENT X - PARIS abandon - -
Perillat Axel X - PARIS 3h15:27 198 4
Capdevila Pascal X - PARIS 2h24:23 44 1
Ring Alexandre X - PARIS 3h55:02 264 6
Blery Victor X - PARIS 3h21:53 223 5
Cospain Fanny X - SALLANCHES 2h48:00 104 1
Clerc Xavier X - SALLANCHES 2h42:31 84 2
Laloi Xavier X - GRENOBLE 3h57:00 265 7
Cerza Martina - X CHAMBERY - - -
Marin-Cudraz Matthieu - X CHAMBERY - - -
Surget Patrick - X PARIS - - -
Vera Nathaly - X PARIS - - -
REIN Hélène - X SALLANCHES - - -
Thouvenin Mailys - X SALLANCHES - - -


Kilomètre Vertical du Mont-Blanc 2015

Vendredi 26 juin 2015, 3800 m de course, 1000 m de dénivelé positif, 468 participants

Vendredi 26 juin, 468 coureurs motivés ont pris le départ du KMV place de l’église à Chamonix, pour rejoindre l’arrivée à 2000 mètres d’altitude, au-dessus de la télécabine de Planpraz. Une montée spectaculaire de 3800 mètres avec une fin de parcours aérienne (échelles, mains courantes, câbles …). Ils étaient 6 ce vendredi à porter les couleurs du Vieux Campeur et bravo à tous pour avoir franchi la ligne d’arrivée avec l’envie d’y revenir l’an prochain.

C'était la première que nous participions à ce type d'épreuve et le plaisir était au rendez vous.
Emporté par la foule de Chamonix, le départ se fait à toute vitesse et déjà le sentier en lacet fait son apparition. Regardé ses chaussures parait être la meilleure solution d'ignorer l'effort qu'il va falloir fournir. Les panneaux de dénivelé restant sont tantôt démoralisants tantôt galvanisants. Dans les derniers mètres, les échelles, les cordes et autres escaliers finissent de vous couper les jambes. L'arrivée est un réel soulagement et le panorama grandiose sur le Mont Blanc est la plus belle des récompenses. Un merci à Xavier et Fanny pour leurs conseils concernant le départ.
Gregory et François, Au vieux Campeur Chambéry

Nous étions 3 d'Albertville à participer au km Vertical du Mont Blanc et à se mesurer à l'élite mondiale de la discipline présente ce jour pour disputer les championnats d'Europe de Skyruning. Gauthier 53 min, Gaétan 45 min et moi Steven 42min.
Une bonne ambiance la météo au rendez vous et surtout beaucoup de monde tant au niveau des coureurs, spectateurs, organisateurs, représentants de marques et enseignes de sport. Une grosse organisation tant niveau sportif que pour le publique et visiteurs sur le salon pour faire de cet événement une grosse fête du sport. A refaire l'année prochaine, pour moi en tout cas c'est sur!
Steven, Au Vieux Campeur Albertville

Notre Kilomètre Vertical est terminé, nous sommes redescendus au départ pour assister à la course des Elites qui devraient boucler cette montée sur un rythme de 2000m/heure.
L'écran géant projette l'image de notre collègue Steven d'Albertville qui vient d'en finir avec sa montée en 42 minutes, non loin des élites... Il a été le plus rapide des vieux, suivi de Gaëtan en 45minutes et François en 49... Pour Gregory, Gautier et moi même cela c'est couru autour des 50 minutes. Ce fut un long moment de "défonce" pendant lequel la fréquence cardiaque ne descend pas sous les 90% de sa FC max, mais que c'est bon... A l'année prochaine.
Xavier, Au Vieux Campeur Sallanches

Pour ma part sur le KMV, très content, il y a toujours une aussi bonne ambiance à Chamonix avec un gros plateau international !
Les coureurs parlent toutes les langues quand on se croise à l'échauffement. L objectif été de faire moins de 50 min (51 min en 2012) . Je trouvais étrange de doubler du monde tout le long du parcours car nous partons suivant Notre pronostique de temps. Finalement je fini en 45.22 min. Super content de moi.
Je suis donc bien en forme pour le 49km de faverges icebreaker de dimanches prochain.
Gaétan, Au Vieux Campeur Albertville

Marathon du Mont-Blanc 2015

Dimanche 28 juin 2015, 42 km de course, 2700 m de dénivelé positif, 2012 participants

Dimanche 28 juin, 2012 coureurs motivés ont pris le départ du Marathon place de l’église à Chamonix (1035m). Plusieurs difficultés à franchir : montée progressive de la vallée de Chamonix en passant successivement par les hameaux des Bois et du Lavancher pour atteindre Argentière (1250m). Passage du Col des Montets (1461m) au cœur de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges. Puis, descente vers le hameau du Buet avant de rejoindre Vallorcine (1260m), tout près de la Suisse. Commence alors la progression vers le Col des Posettes (1997 m) en direction de l'aiguillette des posettes (2201m). Puis au cœur du massif des Aiguilles Rouges, face à la chaîne du Mont-Blanc, le chemin s'élève jusqu'à la Flégère (1875m).
L’arrivée a été modifié par rapport à l’an passé, à la sortie de la combe de la Charlanon, les coureurs n’avaient plus à prendre la piste 4x4 mais passaient par un sentier en balcon leur permettant de rejoindre "Altitude 2000". Après 42km d'effort, la récompense, un panorama exceptionnel sur le Massif du Mont-Blanc.
Bravo à nos 2 « Vieux Campeur » qui ont pris le départ et qui ont franchi la ligne d’arrivée de cet éprouvant marathon !

Un cadre MAGIQUE, une météo bien chaude sans nuage, une organisation parfaite !
30km de rêve, puis 12km qui nous rendent humble face à la montagne et aux exigences du trail et à sa préparation....il m'a manqué 1 mois et demi pour moins subir. Peu importe, c'était dur, technique mais tellement magnifique.
Pour l'année prochaine j'ai déjà une croix sur mon agenda !
Merci pour tout.
Emmanuel, Au vieux Campeur Lyon

Chamonix, Place du Triangle, 6h30 le matin. Je suis en short/tee-shirt et ne ressens pas une once de fraîcheur, la journée s'annonce rude.
Je saute la barrière pour m'infiltrer dans les premières dizaines de coureurs derrière la ligne de départ. Comme prévu, la première partie de course est très roulante et ça joue énormément des coudes aux avant-postes. Je pars vite, certainement trop vite. Au tiers course, nous attaquons l'ascension du Col des Posettes sous les encouragements de Sébastien Chaigneau (plusieurs podiums UTMB notamment) venu en simple spectateur sur le bord du chemin ! Au sommet de l'Aiguille des Posettes je me situe encore dans les 200 premiers...puis la descente, très technique, marque le début de mon épuisement progressif. Tout en bas de la descente, entraîner par mon élan, une chute glissée assez impressionnante sera arrêtée par les jambes des spectateurs, merci à eux.
Je commence à être "dans le dur" et au 30ème kilomètre j'ai déjà perdu une cinquantaine de places. Le 35ème kilomètre marquera la fin de toute velléité chronométrée et je termine la course, à l'aide de mes bâtons, façon marche nordique. La 309ème place malgré un chrono au-dessus de mes espoirs me procura tout de même satisfaction.
Des paysages époustouflants et une ambiance dingue ont fait de cette aventure un souvenir mémorable. Quel plaisir de revenir, 2 ans après, sur les traces de son premier marathon! Merci au Vieux!
Pascal, Au Vieux Campeur Paris

Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015 Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015 Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015 Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015 Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015 Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015 Kilomètre Vertical du Mont-Blanc / Marathon du Mont-Blanc 2015

Les temps réalisés par nos 12 coureurs et leur classement :

Nom Prénom Course Ville Temps Classement général Classement par catégories
Capdevila Pascal Marathon Paris 6h03:50 309 186
Dubuquoy Emmanuel Marathon Lyon 7h43:27 1207 363
Henner Gregory KM Vertical Chambéry 50'26 137 86
Bonnefoy François KM Vertical Chambéry 49'12 115 70
Clerc Xavier KM Vertical Sallanches 51'36 159 16
Bourgois Gaetan KM Vertical Albertville 45'23 67 45
Desurmont Gauthier KM Vertical Albertville 53'40 193 115
Blanc Steven KM Vertical Albertville 42'59 44 32


Au Vieux Campeur, Trail du Ventoux 2015 !

Dimanche 15 mars 2015, Au Vieux Campeur, partenaire historique du Trail du Ventoux depuis sa création en 2003, était présent cette année encore.

Après quelques frayeurs dues à la météo capricieuse, le départ a bien été donné à 8 h précise à Bedoin. Mais, avec un « grand parcours » raccourci en raison de l'épaisseur du tapis de neige recouvrant le sommet. 629 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée après 40,200 km d’efforts sur le grand tracé et 524 coureurs sont arrivés après avoir parcouru 25,450 km sur le petit parcours.
Merci aux organisateurs qui, après des chutes de neige recouvrant le sol de 30 cm de poudreuse à 1500 m d’altitude, ont travaillé une grande partie de la nuit afin de rendre le terrain praticable.
Vous trouverez ci-dessous, les témoignages de nos coureurs, qui vous donneront, nous l’espérons, l’envie de venir affronter le géant de Provence en 2016 !

Le Ventoux ne se donne jamais facilement, il sait même se montrer capricieux question météo. Cette année encore, comme il y a 2 ans, il avait décidé de développer notre sens de l'équilibre, à nous tous joyeux gambadeurs, notamment à la descente ou il fallait rester extrêmement se concentrer pour ne pas s'en mettre une bonne sur ces trop accueillantes petites caillasses coupantes ! Mais le Ventoux 2015 aura su également me charmer, en rajoutant même sur une bonne vingtaine de centimètre... une touche de blanc sur le haut du parcours, que c'était beau ! Ajoutez à cela des collègues tous bien sympas et résolus pour finir le tableau, et vous aurez compris que le Ventoux 2015, c'était bien bon !! Nb : apparemment le soleil c'est une année sur 2 au Ventoux, donc pour ceux qui veulent y goûter, vous savez ce qu'il vous reste à faire...
Luc, Au Vieux Campeur Grenoble, 2ème participation.

Une fois de plus, je suis à Bédoin pour l'ouverture de la saison de trail et, une fois de plus, le Ventoux nous surprend. Aprés un départ très tranquille et très boueux, la longue montée nous laisse envisager de beaux passages dans la neige. C'est chose faite dès le ravitaillement et ce jusqu'au début de la descente. Un grand moment de plaisir et une fraîcheur bienvenue. Autre grand moment de plaisr, la longue descente vers l'arrivée. Bref, une fois de plus j'ai été emballé par cette édition 2015 et je compte bien revenir... pour une nouvelle surprise.
Mehdi, Au Vieux Campeur Marseille, 4ème participation.

Tout commence par l'enivrant parfum du thym qui pousse à foison dès les premiers flancs de colline. Puis la boue, les pierriers, et enfin la neige... aucun doute, nous sommes au Mont Ventoux !
Hélas, contrainte de détourner le grand parcours du sommet, l'organisation a su tout de même nous faire rêver par le parcours de repli proposé. D'en haut, la sensation de flotter sur les nuages qui se trouvent quelques dizaines de mètres plus bas nous offre un panorama insoupçonné. De nombreux passages très techniques, des descentes vertigineuses et l'ambiance toujours familiale de cette course en ont fait, une fois de plus, une véritable réussite.
Un grand merci à Serge Jaulin et à toute son équipe pour avoir travaillé d'arrache-pied au maintien de la course par un balisage renforcé et, surtout, une trace damée sans laquelle nous n'aurions pu progresser dans ce désert blanc. Et bien entendu, merci également au "Vieux" de nous offrir ces rêves éveillés !
Pascal, Au Vieux Campeur Paris, 3ème participation.

Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015

Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015

Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015

Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015

Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015 Trail du Ventoux 2015

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement :

Nom Prénom Ville Parcours Sexes Catégories Temps Classement par catégories Classement VC Classement général
CAPDEVILA PASCAL PARIS 48 M SEM 5h14:51 124 1 204
DAUCOURT LUC GRENOBLE 26 M V1M 2h46:38 9 1 62
LEBOUTEILLER JULIEN GRENOBLE 26 M SEM 2h49:49 43 2 70
PILIPAK GREGORY MARSEILLE 26 M SEM 3h13:32 84 3 147
DELABY MARC MARSEILLE 26 M SEM 3h28:43 114 4 207
MIDANI MEHDI MARSEILLE 26 M SEM 3h50:59 149 5 304
CHAILAN GUILLAUME MARSEILLE 26 M SEM 4h06:04 168 6 369
ALLIOT VINCENT PARIS 26 M SEM 4h32:31 189 7 455
SANTONI CAROLINE MARSEILLE 26 F SEF 4h53:22 34 1 497
RENAUX LUCIE PARIS 26 F SEF 4h56:48 36 2 499
BASSI MICHEL MARSEILLE 26 M abandon
DUBUQUOY EMMANUEL LYON 26 M abandon blessure


Au Vieux Campeur à la Transjurassienne !

Partenaire depuis de nombreuses années, Au Vieux Campeur était également sur le terrain pour cette 37ème édition, dimanche 08 février 2015

Course très prisée de ski nordique en style libre.
Au total 3535 participants se sont élancés sur les trois nouvelles distances (25-48-68 km). Cette année la neige était bien présente, 1,5 mètre sur le parcours et 1 mètre à l’arrivée à Mouthe !
Les parcours plus courts et la neige abondante n’ont pas pour autant rendu cette Transjurassienne facile, une forte bise de face ayant ralenti les ardeurs de certains !
Chaque année la Franche-Comté nous réserve des surprises et chaque édition reste unique !
La médaille du mérite revient à Axel du Vieux Campeur à Paris pour avoir parcouru les 25 km, après un souci de chaussure, avec 2 pieds droit et 2 pointures différentes…
Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

Troisième participation à la Transjurassienne, première fois sur la 48 km. Que dire de plus à part que le paysage est toujours aussi magnifique, on en profite d'ailleurs plus que sur la 25 km :-) Sur ce parcours, nous avons tout eu: le soleil, la neige et surtout le vent...
Les 40 premiers kilomètres passent facilement, on se trouve des co-épipiers (de la 48 ou de la 68) de courte ou de plus longue durée avec lesquels on parle un peu, on se relaye.
J'ai bien aimé le moment où l’on passe à côté de ceux qui attendent sur le départ de la 25... ça sent la fin !
Les 8 derniers kilomètres ont été longs mais l'ambiance est chaleureuse et les bénévoles tellement gentils que cela passe relativement vite.
Céline, Au Vieux Campeur Albertville.

L'objectif de cette Transjurassienne 2015 était de gérer l'effort dans la distance. Le début de saison ayant été amputé d'un mois de ski, l'entraînement fut succinct. Objectif rempli, du moins les 42 premiers kilomètres qui me demandèrent 2h30 d'effort. Pour ce qui est des 26 kilomètres restants ce fut une longue et lente agonie puisqu'ils ne me demandèrent pas moins de 2h20 de lutte contre la bise et ma fatigue….
Bref, cette ambiance course est toujours aussi sympa mais quand la distance est trop longue le temps l'est aussi. L'année prochaine j'y retournerai avec beaucoup plus d'entraînement….
Xavier, Au Vieux Campeur Sallanches

Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015

Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015 Transjurassienne 2015 - © Agence Airpur Transjurassienne 2015 - © Agence Airpur

Transjurassienne 2015 - © Agence Airpur Transjurassienne 2015 - © Agence Airpur Transjurassienne 2015 - © Agence Airpur Transjurassienne 2015 - © Agence Airpur

Les temps réalisés par nos 22 fondeurs sur 3535 participants :

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général

Nom Prénom Ville Distances course en skating : 25-48-68 km Temps Classement général Classement Au Vieux Campeur par distance
PRADAYROL Claude PARIS 25 3H38.07 183 5
BRILLAUD Hubert PARIS 25 2H06.53 81 2
ALLIOT Vincent PARIS 25 4H20.13 198 6
PERILLAT Axel PARIS 25 2H35.08 136 4
PERYRET Pierre-Laurent LYON 25 1H59.46 71 1
GACHENOT Matthieu TOULOUSE 25 2H11.41 96 3
Buatois Barbara PARIS 25 2H40.09 71 2
Milleret Coline LYON 25 2H42.05 72 3
Thomas Emeline LYON 25 1H58.52 8 1
Scarabelli Claire-Lyse LYON 25 abandon - -
BLERY Victor PARIS 48 4H47.45 220 5
BONNEFOY François CHAMBERY 48 3H40.03 54 2
BALLET BAZ Christophe SALLANCHES 48 4H52.12 226 7
HOLLAND Nathanael SALLANCHES 48 4H49.08 222 6
PORTEIL Julien SALLANCHES 48 3H54.09 84 4
Desurmont Gauthier ALBERTVILLE 48 3H53.41 83 3
Bourgois Gaëtan ALBERTVILLE 48 3H22.36 22 1
Santy Céline ALBERTVILLE 48 3H58.41 40 1
De Potter Jérôme LYON 68 5H53.30 1172 2
DROUIN Simon GRENOBLE 68 abandon - -
VINARD Emmanuel CHAMBERY 68 6H47.42 1616 3
CLERC Xavier SALLANCHES 68 5H50.32 543 1

Quelques chiffres, combien ont franchi la ligne d'arrivée par distance :
25 KM FT femme = 151
25 KM FT homme 198
48 KM FT femme = 172
48 KM FT homme = 347
68 KM FT femme = 194
68 KM FT homme = 1994

 

 

Paris-Versailles 2014

Dimanche 28 septembre 2014

s’est déroulée la 37e édition de Paris-Versailles. 25 000 coureurs s’étaient donné rendez-vous aux pieds de la Tour Eiffel à 10 h précises, pour parcourir les 16 km qui les séparaient de l’arrivée, face au château de Versailles. 20 « Vieux Campeurs » ont pris le départ sous un soleil éclatant. Parmi plus de 20 000 finishers, ils ont franchi la ligne d’arrivée !

Si, si, j ai bien participe a Paris-Versailles, avec maillot et casquette (Au Vieux Campeur). Poursuivit par une horde de jeunes coureurs (Guillaume, Mehdi, Bertrand, Franco et claude) j'ai beaucoup souffert dans la Cote des Gardes pour finir en 1h 18mn 36s (21e chez les vieux du troisième âge).
Bravos a tous. Mention spéciale a Hubert qui nous a tous bluffe. Boul, au vieux campeur paris

Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014

Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014

Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014

Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014 Paris-Versailles 2014

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général

Nom Prénom Ville Temps Classement H/F Vieux Campeur Classement général
FROMENT Guillaume PARIS 1'20''34 4 4274
LHOTE Bertrand PARIS 1'23''23 6 5927
PRADEROL Claude PARIS 1'58''14 15 20842
PANELLA Franco PARIS 1'32''56 12 12026
BRILLAUD Hubert PARIS 1'18''55 3 3417
RENAUX Lucie PARIS 2'04''03 5 21305
DURO Xavier PARIS 1'31''03 10 10906
CAPDEVILA Nadine PARIS 1'31''02 10898
CAPDEVILA Pascal PARIS 1'31''02 9 10903
PICQ Julien PARIS 1'13''18 2 1373
RICHEN Guillaume PARIS 1'32''11 11 11594
PERILLAT Axel PARIS 1'07''50 1 491
BOIRON Nicolas PARIS 1'27''44 8 8667
IRIART Marianne PARIS 1'24''01 2 6309
HENSSIEN Sophie LYON 1'26''57 3 8175
D OLIVEIRA Laurent LYON 1'26''57 7 8174
DELUCINGES Patrick THONON 1'33''14 13 12208
MIDANI Mehdi MARSEILLE 1'21''01 5 4529
TOUPIN Xavier MARSEILLE 1'56''22 14 20599
SANTONI Caroline MARSEILLE 1'56''21 4 20595
COSPAIN Fanny SALLANCHES 1'07''49 1 490

 

Au Vieux Campeur à la Parisienne

Dimanche 14 septembre 2014

Sous un soleil étincelant, 35 000 femmes ont pris le départ de la Parisienne. Une course 100 % féminine au cœur de Paris (quoique nous ayons repéré quelques intrus bien déguisés), un parcours emblématique de 6,7 km autour du Trocadéro, de la Tour Eiffel, des quais de Seine et du Champ de Mars.

La Parisienne : une agréable façon de conjuguer plaisir et solidarité. En effet, la Parisienne soutient la lutte contre le cancer du sein et participe avec La Salpêtrière à redonner goût au sport aux personnes atteintes de surpoids. Cette année, et pour la première fois, 15 femmes du Vieux Campeur ont pris le départ. Ravies de leur participation, elles sont déjà motivées à constituer un plus grand groupe pour l’édition 2015 !
Première participation à une course fabuleuse pour une très belle cause, “la lutte contre le cancer“, et nous avons toutes les cinq eu le même sentiment à la fin : impressionnante au vu du nombre de personnes, superbe expérience, bonne ambiance, colorée, chaleureuse, enivrante, la Parisienne 2014 nous a permis de vivre un superbe moment. VIVEMENT L’ANNÉE PROCHAINE ! Merci “AU VIEUX CAMPEUR“ et à nos supportrices, Nora et Stéphanie, de nous avoir suivies du départ à l’arrivée.
Sandrine, Martha, Olivia, Caroline et Caroline

La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014

La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014

La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014

La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014

La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014 La Parisienne 2014

Les temps réalisés par nos coureuses et leur classement général :

Nom Prénom Temps réalisés Classement général Classement Vieux Campeur
DUPONT Eva 1'h07'48 31379 15
BRIHMOUCHE Nadia 49'24 21784 10
COUDOUX Sandrine 41'54 8898 3
COULON Nathalie 38'36 3992 2
CRESCENZI Julie 54'51 27163 12
GELY Jessica 43'19 11404 5
GODET-PERRON Martha 42'45 10414 4
KUHN Laurène 34'47 924 1
LEBARON Aurore 56'39 28203 13
LONCHAMP Caroline 43'38 12009 6
NICOLLE Anaïs 56'39 28202 13
RAQUIDEL Mathilde 45'10 14900 7
REBEYROLLE Teresa 49'32 21947 11
RENAUX Lucie 47'54 19664 9
ROLLAND Olivia 47'52 19606 8

 

TRIATHLON DU MONT BLANC 2014

Dimanche 24 août 2014

7 « Vieux Campeurs » (dont 3 filles !) ont participé au triathlon du Mont-Blanc édition 2014. Merci à Zoot pour nous avoir équipés.
Ils étaient 6 à s’aligner sur le sprint (S) : 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied.
Seul le septième a osé tenter l’expérience de la courte distance (M) : 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.
Un cadre idyllique, « digne d’une carte postale » : la partie natation s’est effectuée dans le lac de Passy, les parties vélo et course à pied se sont déroulées avec en toile de fond le Mont-Blanc. Un rêve pour les quelque 940 triathlètes !

« Course magnifique, avec l'eau du lac de Passy à 21 °C (donc super bonne !) et le Mont-Blanc en toile de fond pour la partie cyclisme. Que demander de plus ?
Et pour finir, la course à pied autour du lac, les montagnes tout autour et le soleil toujours présent.
Vivement l'an prochain pour y retourner et pourquoi pas en courte distance pour profiter encore plus de cette atmosphère ! »
Laurène de Paris

« Pour mon premier triathlon, j’ai vraiment passé une super journée avec du beau temps et une belle ambiance.
Les 1 500 m de natation furent très difficiles, comme prévu — n’étant pas nageur –, mais je retiens le plaisir d’avoir fini cette partie et, surtout, le soulagement de ne pas avoir coulé.
Je me suis senti beaucoup mieux sur le parcours à vélo de 45 km, avec une belle bosse de 14 km où j’ai pu remonter une cinquantaine de coureurs et reprendre du plaisir avec de beaux paysages au passage.
La course à pied s’est bien passée également sur un parcours de 5 km à faire deux fois, avec des passages autour du lac et en sous-bois. J’ai pu également reprendre une quinzaine de places pour finir tranquillement.
Tout cela avec un beau ravitaillement sur la fin qui fait vraiment plaisir après 3 heures d’effort.
À refaire l’an prochain. »
Guillaume de Grenoble

« Cette édition du triathlon du Mont-Blanc 2014 fut une première pour moi. L’atmosphère qui y règne est juste extraordinaire ; il faut savoir être ordonné, positif et sportif.
L’étape de la nage ne fut pas une réussite, car ce n’est pas ma spécialité, alors j’ai fait au mieux ! J’ai attaqué le vélo avec plein d’optimisme afin de pallier les difficultés de la natation : quelques montées, un paysage très agréable, les mollets qui piquent un peu, et me voilà de retour pour la transition vers la course à pied.
La course autour du lac m’a permis d’avoir des points de repère. Quand « la fusée Fanny » m’a doublé, ça m’a donné un coup de pied aux fesses, alors j’ai mis le reste de mes forces pour finir ce triathlon avec une certaine satisfaction.
Le ravitaillement d’après-course a été fort appréciable, sans oublier la cerise sur la gâteau : les massages faits par des kinés permettant une récupération sans faille.
C’est sûr, l’année prochaine, je serai au rendez-vous ! »
Bertrand de Grenoble

Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014

Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014

Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014

Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014 Triathlon de Passy 2014

 

Au Vieux Campeur à la Montée du Nid d’Aigle

Dimanche 20 juillet 2014

21 Vieux Campeurs (dont 8 randonneurs et 13 coureurs) se sont élancés à l’assaut du Nid d’Aigle, un trail au pied du mont Blanc sponsorisé par le Vieux Campeur. Pour cette 28e édition, au fil des heures, des nuages menaçants s’accumulaient au-dessus de nos têtes. Pas de surprise, la pluie a bien été de la partie ! Quelque 400 coureurs et 80 randonneurs ont participé à cette course, avec une déviation augmentant le kilométrage et la dénivellation positive ! Environ 21 km avec 2 030 m de dénivelé positif. Le départ a été donné au Fayet, situé à 580 m et, pour franchir l’arrivée, il fallait atteindre 2 407 m, soit le sommet du Nid d’Aigle.

« Trail pluvieux, trail heureux » disait le speaker peu avant le coup d’envoi de la course.
Il a visé tout à fait juste, tant l’ambiance, la convivialité des supporters sur les bords du chemin, des bénévoles et surtout des participants, étaient au rendez-vous.
Ce n’est donc pas cette seconde édition pour moi, bien moins ensoleillée que la première, qui m’empêchera de revenir l’an prochain pour une troisième !
Pascal, Au Vieux Campeur Paris

C’était ma première participation au Nid d’Aigle et… quel plaisir ! Une course difficile dans un cadre magnifique, malgré la pluie.
J’ai aussi adoré la descente en TMB (Tramway du Mont-Blanc) qui laisse le temps de contempler ce magnifique paysage. C’était bon, beau et je n’ai qu’une envie… y retourner !
Merci à l’équipe de Sallanches pour le pique-nique en arrivant, un moment convivial et chaleureux. À l’année prochaine.
Emmanuel, Au Vieux Campeur Lyon

ÉPOUSTOUFLANT, ÉPOUVANTABLE, ET POURTANT...
Après un lever à 4 h 30 pour rejoindre les collègues pour la photo de groupe avant le départ de la rando au Fayet, je m’élance à mon tour à l’assaut du Nid d’Aigle. Pour l’instant, tout va bien, je ne pars pas vite car je sais trop bien ce qui m’attend. Mais très vite, tout se complique, la pluie s’est invitée… Heureusement, ma casquette évite le ruissellement sur mon visage ; en revanche, mes bras sont trempés et mon collant se gorge d’eau. Mes doigts gonflent, ma tête tourne, j’ai froid mais je n’arrive même pas à mettre ma veste tellement tout colle. La route est encore longue et, arrivée près du Bionnassay, ce dernier me glace davantage. Bientôt je croise les collègues parties en rando qui m’encouragent et cela me pousse vers le sommet. Doucement mais sûrement, j’atteins enfin mon but. Malgré la souffrance, je remercie Au Vieux Campeur d’être partenaire de courses aussi engagées et intéressantes qui nous poussent à donner tout ce qu’on a.
Cécile Durando, 3e participation, Au Vieux Campeur Albertville.

« Allez on s’inscrit à la montée du Nid d’Aigle version rando ? ». C’est chose faite et nous voici parties pour un nouveau challenge : 2 000 m de dénivelé en une matinée !
Après un départ rapide, on se rend compte de la difficulté et de l’effort à fournir… les mollets et les cuisses chauffent un peu… beaucoup ! Malgré tout cela, et sous la pluie, bonne humeur et rigolades sont de la partie. Sous le brouillard nous cherchons l’arrivée… Enfin, un panneau ! 500 m de l’arrivée… Ouf ! Ces derniers mètres sont les plus durs, on donne tout, nos dernières forces ! Bien heureuses d’avoir réussi !
Belle récompense : le ciel se dégage un peu et on aperçoit les magnifiques glaciers.
Morgane et Sophie, 1re participation, Au Vieux Campeur Albertville

Montée du Nid D’aigle, 2e !
Pour cette seconde participation, les conditions seront bien différentes ; et pour cause, la décision de changer ou non d’itinéraire sera prise une heure et demie avant le départ.
Cette fois-ci, pas de surprise sur la difficulté confirmée de cette course, car mes souvenirs de l’an passé me reviennent à mesure que j’avance… Malgré les conditions, les bénévoles et spectateurs ont eux aussi répondu présent pour chauffer la voix sur notre passage ! L’arrivée se profile après un peu plus de deux heures et quarante minutes d’effort…
Une grande satisfaction quand je vois le chrono encore descendu avec un parcours légèrement rallongé et un manque d’entraînement !
Un grand merci à Anne, Valérie et Adelaïde pour les photos ainsi qu’à Isabelle Ledan pour le pique-nique 100 % produits régionaux !
Fanny, Au Vieux Campeur Sallanches

Même avec une pluie incessante et un paysage qui ne voulait pas trop se montrer, on a quand même bien profité de cette magnifique et mythique ascension. En plus, nos efforts ont été récompensés à l’arrivée par un timide soleil et par la vue du Mont-Blanc à deux pas de nous. Que des beaux souvenirs pour cette première participation à la montée, certainement à refaire l’année prochaine !
Merci beaucoup
Martina et Célia, Au Vieux Campeur Chambéry

Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014

Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014

Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014

Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014

Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014

Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014 Montée du Nid d'Aigle 2014

Ma vidéo

 

 

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général sur 350 arrivants :

Nom Prénom Course Randonnée Villes Temps réalisés Classement général Classement H/F Vieux Campeur
CAPDEVILA Pascal X PARIS 2h56.50 178 3
BLERY Victor X PARIS 2h56.50 179 3
DUBUQUOY Emmanuel X LYON 3’20’’02 272 6
BRET Jerome X LYON 3’48’’04 333 9
MASSON Pierre X LYON 2’39’’25 101 1
DURANDO Cecile X ALBERTVILLE 3’44’’48 329 2
JOUBERT Christophe X ALBERTVILLE Abandon
MIDANI Mehdi X MARSEILLE 3’31’’17 296 7
TOUPIN Xavier X MARSEILLE 3’36’’04 310 8
HOLLAND Nathanael X SALLANCHES 3’15’’57 253 5
CLERC Xavier X SALLANCHES 2’45’’15 129 2
COSPAIN Fanny X SALLANCHES 2’43’’02 118 1
CROZAT Pierre X GRENOBLE 3’05’’13 220 4
RENAUX Lucie X PARIS
MANUS Sophie X ALBERTVILLE
CAUSARANO Morgane X ALBERTVILLE
MORIN Celia X CHAMBERY
CERZA Martina X CHAMBERY
BUATOIS Barbara X PARIS
CLERDAN Corinne X MARSEILLE
SANTONI Caroline X MARSEILLE

Merci à Anne, Valérie, Adélaïde et Barbara, nos photographes officiels pour la journée.

 

KILOMETRE VERTICAL DE CHAMONIX 2014

Vendredi 27 juin 2014

3800 m de course, 1000 m de dénivelé positif, 401 participants

Vendredi 27 juin, 401 coureurs motivés ont pris le départ du KMV place de l’église à Chamonix, pour rejoindre l’arrivée à 2000 mètres d’altitude, au-dessus de la télécabine de Planpraz. Une montée spectaculaire de 3800 mètres avec une fin de parcours aérienne (échelles, mains courantes, câbles …). Ils étaient 7 ce vendredi à porter les couleurs du Vieux Campeur et bravo à tous pour avoir franchi la ligne d’arrivée avec l’envie d’y revenir l’an prochain.

"Une rude montée sous les câbles des cabines du Brévent... nos yeux lisent sur une petite pancarte en bois: "300m. déniv." ... Nos jambes comprennent: "il en reste 700"...!Parfois on se dit que laisser nos collègues du quartier Latin pour aller se dégourdir les jambes sous les orangées couleurs du Vieux Campeur au KMV de Cham’ ce n'est pas forcément l'Idée du siècle...!Puis, quand la pancarte "800 m. déniv." se trouve en aval de nos jambes, celles-ci se disent que les 200 m qui restent à grimper seront difficiles mais bien parcourus...!Arrivé au bout des 1000, tout le corps n'en peut plus, mais la tête, elle, ne dirait pas non à s'en remettre un petit millier...mais l'année prochaine!Merci à l'organisation de la course et Au Vieux Campeur pour nous avoir fait monter ce kilomètre à la verticale (ou presque...)!“Charles et Victor, AVC Paris

"Pour la 2ème année consécutive je me suis laissée tenter par le KMV de Cham. Quelle belle fête mais surtout quel bel effort! Le départ dans Chamonix et les quelques mètres très raides sur le bitume me mettent rapidement dans le rouge. Heureusement les encouragements de nos collègues et les spectateurs nous donnent suffisamment de force pour atteindre le vrai début du parcours: dans un terrain montagnard, la raideur du parcours me fait me baisser et appuyer sur mes cuisses si bien que la poussière me rentre dans la bouche et les narines. Les lacets défilent lentement trop lentement à mon goût...je suis sèche...quand soudain du téléphérique j'entends ma collègue qui m'encourage! Un second souffle (le premier avait eu lieu...je ne sais plus quand!) et me voilà enfin à 700m D+. C'est là que ça commence à être marrant: rochers, escalade, échelles...et...l'arrivée! Une belle course, une bonne ambiance, et Au Vieux Campeur un partenaire de choix! Merci!"Cécile Durando, 2ème participation, AVC Albertville

 

Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014

Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Monc Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014 Marathon du Mont-Blanc 2014

 

Les temps réalisés par nos 14 coureurs et leur classement :

Nom Prénom Ville Temps Classement général Classement par catégorie
Grazilhon Charles Paris 57’37 222 131
Blery Victor Paris 1’00’05 260 150
Clerc Xavier Sallanches 51’00 142 22
Holland Nathanael Sallanches 1’04’’46 304 171
Santy Celine Albertville 58’39 242 29
Desurmont Gauthier Albertville 52’31 160 160
Durando Cecile Albertville 1’07’’07 326 36

 

Au Vieux Campeur, Maxi Race 2014 !

Dimanche 1er juin 2014

7 formats de courses au total réparties sur 3 jours. L’équipe du Vieux Campeur a participé à 2 d’entre elles.

Doussard, 8 h 00, départ du Marathon Race, 43 km, 2 800 m de dénivelé positif. Menthon-Saint-Bernard, 9 h 00, départ du Trail découverte, 15 km, 1 100 m de dénivelé positif. Les deux parcours sont magnifiques avec une vue plongeante sur le lac d’Annecy. Mais la contemplation de ce panorama n’est pas gratuite ! Les tracés sont exigeants, avec des montées très raides, à la limite de la marche, et des descentes techniques (cailloux instables et des racines jouant à cache-cache avec les coureurs) ! Un grand BRAVO au Team Vieux Campeur, en particulier à Fanny pour sa 1re place sur le 15 km !

15 km : 387 participants ont franchi la ligne d’arrivée.
43 km : 1 181 participants ont franchi la ligne d’arrivée.

Maxi Race 2014 Maxi Race 2014 Maxi Race 2014 Maxi Race 2014 Maxi Race 2014

Maxi Race 2014 Maxi Race 2014 Maxi Race 2014 Maxi Race 2014

Photos de Florent Cramette, Nicolas Boiron, Laure Dieulafait.


Les temps réalisés par nos 14 coureurs et leur classement :

Nom Prénom Distance Site N° dossard Classement scratch Classement catégories Catégories Temps Classement AVC
Holland Nathanaël 15 km Découverte Sallanches 4271 65 37 SE H 1 h 59' 26'' 1
Cospain Fanny 15 km Découverte Sallanches 4006 19 1 SE F 1 h 41' 18'' 1
Boiron Nicolas 15 km Découverte Paris 4329 190 95 SE H 2 h 23' 12'' 2
Dieulafait Laure 15 km Découverte Paris 4102 370 78 SE F 3 h 26' 03'' 3
Kuhn Laurène 15 km Découverte Paris 4458 143 14 SE F 2 h 16' 05'' 2
Guyot Yannick 15 km Découverte Paris 4254 370 132 SE H 3 h 26' 03'' 4
Cramette Florent 15 km Découverte Lyon 4344 281 39 V1 H 2 h 44' 10'' 3
Dubuquoy Emmanuel 43 km Marathon Race Lyon 2433 465 118 V1 H 6 h 53' 51'' 4
Masson Pierre 43 km Marathon Race Lyon 3314 76 50 SE H 5 h 27' 03'' 2
Billy Julien 43 km Marathon Race Lyon 2196 Abandon SE H
Dumetier Lionel 43 km Marathon Race Lyon 3427 919 252 V1 H 8 h 10' 16'' 6
Desurmont Gauthier 43 km Marathon Race Albertville 2136 285 168 SE H 6 h 25' 18'' 3
Joubert Ghristophe 43 km Marathon Race Albertville 3305 760 399 SE H 7 h 40' 54'' 5
Bonnefoy François 43 km Marathon Race Chambéry 2114 45 28 SE H 5 h 15' 53'' 1

 

Deuxième participation sur le Marathon Race où j'ai encore pris beaucoup de plaisir. La deuxième partie de course à partir de Menthon-Saint-Bernard a été très dure, notamment pour arriver jusqu'au mont Veyrier (dernière difficulté), mais une fois au sommet, on est récompensé par le panorama sur le lac. Très belle course, à refaire l'an prochain.
François, Au Vieux Campeur Chambéry, 2e participation au Marathon Race

Ce fut une très belle course. Le paysage était grandiose, et l'entente entre coureurs très bonne. Je n'avais aucune préparation physique, mais cela m'a remotivé à faire du trail et redonné le plaisir de courir, de faire du sport. Un bon départ pour la suite des choses.
À bientôt !
Nathanaël, Au Vieux Campeur Sallanches, 1re participation au Trail découverte

Pour ma première participation au Marathon Race et à un trail sur 42 km, la course s'est plutôt bien passée. Le parcours était plutôt exigeant, très peu de plat, beaucoup de pierres instables. Les cuisses ont été fortement sollicitées. Mais l'effort en vaut la peine. Quand je suis arrivé au sommet du mont Baron, la vue sur le lac d'Annecy et les montagnes des environs était superbe.
Expérience à reproduire…
Gauthier, Au Vieux Campeur Albertville, 1re participation au Trail découverte

Temps splendide, paysages magnifiques sur les balcons du lac d'Annecy et une ambiance géniale ! Quel plaisir de courir ainsi au grand air…
Première participation et certainement pas la dernière !
Laurène Kuhn, Au Vieux Campeur Paris, 1re participation.

Course très sympa avec une organisation assez impressionnante vu le nombre de participants et la multiplication des courses. Le tracé du 15 km était magnifique. Quasi exclusivement dans les bois. Tracé assez particulier du fait d’une première partie de 9 km de montée avec des parties assez brutales en dénivelé, parfois des parties boueuses et rocheuses pour arriver tout en haut avec une vue imprenable sur le lac d’Annecy, la météo aidant. Moment magique… malgré la fatigue. Une deuxième partie en descente (5 km) extrêmement technique à cause de la pente, des pierres et des racines d’arbres qui nous ont obligés de garder une vigilance de tous les instants. Pour finir, une partie d’1 km sur du plat le long du lac avec la foule nous encourageant pour les derniers mètres.
Une course vraiment à faire.
Nicolas Boiron, Au Vieux Campeur Paris, 1re participation

Première participation à la Marathon Race avec des conditions idylliques tant pour la météo que l'organisation et le cadre. Merci de nous offrir cela. Je recommencerai avec plaisir l'année prochaine.
Emmanuel, Au Vieux Campeur Lyon, 1re participation.

 

 

Au Vieux Campeur, Derby de la Meije 2014 !

Vendredi 4 avril 2014

Le 4 avril, 15 freeriders du Vieux Campeur se sont élancés dans les vallons de la Meije pour la 26e édition du Derby de la Meije, une course mythique de freeride.
Environ 1100 coureurs ont pris le départ, 894 ont franchi la ligne d’arrivée après avoir parcouru 2000m de dénivelé entre le somment du glacier à 3600m et l’arrivée au bord de la Romanche à 1450m. Bravo à Olivier Meynet pour sa 1e place en 6’37’’511. Encore une édition réussie placée sous le signe du soleil, du plaisir, de la compétition, du dépassement de soi et de l’amour de la montagne.



Ma vidéo

 

 

Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014

Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014

Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014

Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014

Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014

Derby de la Meije 2014 Derby de la Meije 2014

Les temps réalisés par nos 15 coureurs et leur classement :

Nom Prénom Site Sexes Catégorie Temps Classement VC Classement général
COURBIERE Bertrand Grenoble M Ski 14'45''512 8 407
RAMEAU Matthieu Grenoble M Ski 9'58''545 2 77
SLAILI Nawale Grenoble F Ski 20'12''984 10 677
LEBOUTEILLER Julien Grenoble M Ski 12'37''327 6 245
DENU Lambert Grenoble M Ski 14'44''382 7 406
ALLAMAND Matthieu Lyon M Ski 9'20''086 1 54
BRET Jerome Lyon M Ski 11'53''457 3 177
SIGNORINI Jerome Lyon M Surf 26'59''975 15 781
THOMAS Emeline Lyon F Ski 22'52''942 14 741
RING Alexandre Paris M Ski 20'36''562 11 690
KRIEF Stephane Paris M Ski 12'19''142 5 221
LEVY Yohan Paris M Ski 21'01''636 12 298
LE BEGUE Phillipe Paris M Ski 20'09''750 9 675
PASQUALINI Aymeric Paris M Ski 22'00''170 13 723
PIVIER Jessy Albertville M Ski 12'12''647 4 212

 

Au Vieux Campeur, Trail du Ventoux 2014 !

Dimanche 16 mars 2014

Bedoin-8h00 précise-départ du Trail du Ventoux, 46 km environ 2600 m de dénivelé positif ou 26 km environ 1200 m D+.
Le soleil était au rendez-vous de cette 12ème édition ! Le Mont Ventoux n’a pas manqué à sa réputation, avec des rafales de vent au sommet, comprises entre 120 et 130km/h ! L’organisation et l’ambiance étaient au top comme d’habitude !
Un grand BRAVO au Team Vieux Campeur, et en particulier à Fanny pour sa 3ème place !
Vous trouverez ci-dessous, les témoignages de nos coureurs, qui vous donneront, nous l’espérons l’envie de venir affronter le géant de Provence en 2015 !

Après une première expérience ratée pour la SaintéLyon due à une cheville en mousse, et après 4 mois de rééducation, me voilà de retour sur un trail et cette fois-ci avec Au Vieux Campeur. Des gens très sympas, un très bon hébergement, une organisation au top, des conditions météos parfaites pour se faire plaisir et profiter au mieux du paysage et de cette belle course. Ce fut le cas, même si ce matin mes genoux me rappellent que la course était exigeante… mais quel plaisir !
Vivement la prochaine…
Emmanuel DUBUQUOY, Au Vieux Campeur Lyon, 1re participation.

Très bonne organisation et super conditions pour ce tout premier trail : soleil et panoramas à couper le souffle pour 26 km de pur plaisir qui m’ont fait oublier mes jambes douloureuses !
Merci pour tout !
Bertrand Lhote, Au Vieux Campeur Paris, 1re participation.

Une bien belle course que ce trail du Ventoux. Parcours bien varié, paysages magnifiques, organisation au top et cerise sur le gâteau, une météo parfaite, du moins sur le 25 kilomètres. Seule petite frustration, ne pas être passé au sommet, mais pour cela, il va falloir s’affûter un peu plus ! Peut-être l'année prochaine...
En tous cas, des courses comme celle-là, on en redemande. Merci le Vieux !
Mehdi Midani, Au Vieux Campeur Marseille, 2e participation.

Ce trail, cela faisait un petit moment que l'envie de le faire me trottait dans la tête, à chaque retour des collègues, les photos et les sourires, ça motive. De l'envie à l'action, il n'y a qu'un pas, un gateausport et m'y voilà, top départ ! Comme à chaque course, nombreux sont ceux qui partent à fond et, du coup, nombreux sont ceux qui me passent devant. « J'en recroiserai bien quelques-uns plus haut, c'est sûr ! » Petit rythme doux attendant de voir le jus qu’il me resterait au 15e kilomètre. L’ambiance est bonne, on y croise les collègues, « j'te double, tu me doubles », toujours sourire au lèvres.
Un peu d'eau à chaque kilomètre, une petite barre toutes les heures, je ne prends pas de risque. Après la folle ascension, « Yes ! Il me reste du jus », et ça descend, et ça déroule sur bon nombre de kilomètres : le top ! Une dernière montée, bien rude malgré sa faible longueur, a bien failli avoir raison de mes cuisses, mais je me trouve un copain juste derrière, on se soutient sur ces quelques mètres et ça redescend ! 100 m et c’est la fin ; on envoie, les collègues déjà arrivés donnent les derniers encouragements, le copain côte à côte me laisse l'honneur de passer le portique avant lui : bonne ambiance jusqu’au bout et toujours le sourire aux lèvres. On m'y reverra, c’est sûr !
Guillaume Chailan, Au Vieux Campeur Marseille, 1re participation.

Le trail du Ventoux est souvent le premier rendez-vous des traileurs en début de saison !
Pour ma part, à cette époque de l’année en Haute-Savoie, les entraînements se font encore les skis aux pieds, essentiellement en ski de rando!
La forme est là, mais je redoute les impacts dans les jambes à la descente ! Je prends donc le départ avec la volonté d’économiser le plus possible mon corps pas encore habitué à se faire secouer sur la terre et les cailloux. La première partie se passe en douceur, je prends vraiment le temps d’observer ces paysages magnifiques tout en ayant un œil sur le sommet du Ventoux qui se rapproche. Plus nous nous rapprochons du sommet et plus la neige est présente. Le vent s’accélère fortement, la descente de la mythique arête du Ventoux se fait de manière peu académique plus ou moins en crabe en s’appuyant sur le vent violent pour rester dans un axe. Dur mais génial à la fois. Plus bas, la chaleur s’installe et j’ai de plus en plus de mal à relancer. J’ai mal partout et commence à sentir des crampes. Je finis la course en gérant les douleurs, mais ravi de cette course magnifique et heureux d’avoir couru le Ventoux.
Jonathan Buisson, Au Vieux Campeur Sallanches, 1re participation.

Les conditions sont bien différentes à l'an passé, le soleil et la chaleur sont au rendez-vous, ainsi que le vent qui souffle en rafale ! Les paysages défilent, mais pas le temps de les contempler ! La technicité du parcours exige une attention accrue. L'arrivée se profile et certains derniers passages me reviennent en mémoire ; dommage pour les grands pour qui ce passage en sous-terrain leur sera encore plus fatal ! Jusqu'au bout, le parcours sera physique et technique !
Une mention spéciale aux courageuses (qui se reconnaîtront) présentes l'année dernière et qui, malgré les conditions extrêmes, sont revenues en découdre une nouvelle fois avec le mythique Mont Ventoux ! Bravo à elles, et à ce petit groupe Vieux Campeur… Une très chouette journée !
Fanny Cospain, Au Vieux Campeur Sallanches, 2e participation.

Le Trail du Ventoux, 16 mars 2014... Le Géant de Provence en ce début de saison réserve toujours son lot de surprises… Avec plus de 240 jours de vent par an, et une nuit passé à l'entendre brailler dans les persiennes des volets, nul doute sur la présence du maître de ces lieux. Au petit déj’, bien au chaud derrière la baie vitrée, nous sommes contemplatifs devant un ciel de traîne coiffant la ligne de crête généreusement enneigée. Le doute de la sempiternelle question vestimentaire s'efface en même temps que nous franchissons la porte de l'hôtel, agréablement surpris par une douceur quasi printanière, le choix de la tenue courte s'impose ! En détails : chaussures Salomon Speed Cross 3, chaussettes Xsocks Run Performance Trail, boxer Salomon, débardeur Craft orange, bonnet rose – celui de la Transju gracieusement offert par mon collègue Medhi Midani –, lunettes Oakley Flak, montre de tous les jours Suunto Vector sans oublier la pâte de fruit de secours dans la petite poche du boxer.
De très bonnes sensations m'ont accompagné durant la course, la montée fut régulière et soutenue. C'est fou le temps qu'on passe à regarder les chaussures, telles des métronomes, du coureur qui vous précède – je me concentre surtout sur les chaussures, car certaines coureuses, malgré elles, pourraient bel et bien vous faire manquer une marche…
La bascule se fait sur un terrain très technique, une descente dans des lames de pierres profondes et agressive, suivie d'un single débouchant sur une DFCI qui me permet de lâcher la bride et de remonter une dizaine de concurrents. Malgré la légèreté de mon équipement, la chaleur commence à peser, les pieds à bouillonner, je resserre les lacets, mais ça continue à chauffer, surtout sous le talon droit et, très vite, c'est l'ampoule. La descente dans les grottes est rapide et je n'ai pas envie de lâcher le petit groupe de quatre que nous sommes et qui soutient un bon rythme tant bien que mal. Je transfère mes appuis sur l'avant-pied qui ne tarde pas à passer au stade de carbonade ! Comme la nature est bien faite ! Un ruissellement d'eau de fonte nous accompagne le long du single ; volontairement et à chaque foulée, je vise les parties les plus profondes pour y loger mon pied, l'eau fraîche est salvatrice ; certainement pas la meilleure solution pour traiter les ampoules, certes, mais ponctuellement tellement rafraîchissante…
La dernière partie de la course, ou « la traversée des vignes arides sous le soleil du midi », me résigne à laisser filer mes compagnons de route et de surcroît mon objectif de moins de 3 heures... Un tunnel d'une cinquantaine de mètres nous oblige à courber le dos (petit clin d'œil à Lamia qui fera le scrath du tunnel !) et comme pour dire qu'on ne restera pas sur notre faim, l'organisation de l'événement nous fait l'offrande du digestif, un petit raidillon court mais sévère voire hostile !
Au final, une belle ampoule au talon, mais souriant et satisfait de mes ambitions : 3 h 15 de plaisir saupoudré de souffrance tenues par les brides de la lucidité et couronnées de belles rencontres : la gracieuse Maude de Lyon, l'athlétique Fanny de Sallanches sur le podium, Bertrand le colosse de Paname sans oublier tous mes collègues et certains participants, clients fidèles du « Vieux », avec qui j'ai papoté un bout de chemin et qui ont fait de cette journée… une belle journée.
Marc Delaby, Au Vieux Campeur Marseille, 2e participation.

Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014

Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014 Trail du Ventoux 2014

Photos de Serge Jaulin et Marc Delaby.
Les temps réalisés par nos 15 coureurs et leur classement :

Nom Prénom Sites Parcours Sexes Catégories Temps Classement par catégories Classement VC Classement général
BUISSON Jonathan Sallanches 46km M SE 07:11:12.97 161 1 274
COSPAIN Fanny Sallanches 26km F SE 02:48:21.86 3 1 63
DUBUQUOY Emmanuel Lyon 26km M V1 03:06:59.06 24 1 104
DELABY Marc Marseille 26km M SE 03:15:39.89 74 2 136
MIDANI Mehdi Marseille 26km M SE 03:40:43.28 111 3 234
LHOTE Bertrand Paris 26km M SE 03:53:03.15 127 4 271
TOUPIN Xavier Marseille 26km M V1 04:06:45.95 83 5 324
PLOQUIN Maude Lyon 26km F SE 04:12:51.58 34 2 349
CHAILLAN Guillaume Marseille 26km M SE 04:14:56.16 158 6 355
PLASSE Angelique Lyon 26km F SE 04:36:17.64 38 3 395
CLARISSE Kevin Paris 26km M SE 04:44:26.80 170 7 408
FOUNOUNE Lamia Paris 26km F SE 05:01:22.27 44 4 432
RENAUX Lucie Paris 26km F SE 05:01:25.75 45 5 433
BURGENSIS Charlotte Paris 26km F SE 05:18:29.19 48 6 441
SANTONI Caroline Marseille 26km F SE 05:18:35.09 49 7 442

 

 

Au Vieux Campeur à la Transjurassienne 2014 !

Dimanche 9 février 2014

Partenaire depuis de nombreuses années, Au Vieux Campeur était également sur le terrain, et était, pour cette 36e édition, représenté par 24 fondeurs.
Dimanche 9 février 2014 a eu lieu la Transjurassienne, course très prisée de ski nordique en style libre. Au total 4 818 participants se sont élancés sur les trois distances diminuées de 5 km (70-51-20 km) – en raison du manque de neige, la partie Suisse a été supprimée.
Un parcours de repli plus exigeant sur la fin, en passant par le bois du Risol, nous a obligés à calmer nos ardeurs et à en garder sous les spatules !
Les conditions de neige étaient bien meilleures que la veille lors des courses en style classique. Nous avons tous pris beaucoup de plaisir, une impression de légèreté et de glisse « facile » a fait prendre des ailes à certains d’entre nous avec des temps très corrects !
Bravo à tous !
Le Jura, nous réserve chaque année des surprises, nous attendons avec impatience celles de l’année prochaine !

La Transjurassienne 2014 était un bon cru malgré le manque de neige et une météo qui s’annonçait difficile. Une organisation au top, une glisse au top et une ambiance de folie sur l’ensemble du parcours. Un grand merci aux bénévoles. C’est sûr, on reviendra y traîner nos skis pointus…
Julien et Jérôme, Au Vieux Campeur Lyon

J’ai adoré l’ambiance sur la course : beaucoup d’encouragements, ravitaillements très conviviaux, paysages magnifiques. Une belle épreuve qui donne envie de revenir tenter sa chance sur 76 km, mais pour cela, il va falloir peaufiner ma technique ! ! !
Encore un grand merci Au Vieux Campeur qui nous permet de participer à de tels événements et merci à Barbara pour l’organisation.
Mehdi, Au Vieux Campeur Marseille

Au départ d’une épreuve dont la maîtrise est très incertaine, je ne sais pas à quoi m’attendre ; mais une chose est sûre, il y a de l’ambiance et les sourires sont au rendez-vous ! Une vingtaine de kilomètres à engloutir avec pour objectif premier : ne pas tomber ! Les kilomètres filent, les chutent s’enchaînent… Il faut se faufiler entre les concurrents ! Les bosses et les quelques montées rythment la course qui progresse très vite ! L’arrivée est déjà là, un grand plaisir et quelques frayeurs seront les deux choses à retenir…
Rendez-vous l’an prochain pour le 56 km !
Fanny, Au Vieux Campeur Sallanches

Nous avons passé une superbe course, déguisés tous les 5 en super héros et, unis comme les 5 doigts de la main. Le beau temps était au rendez-vous ! De la ligne du départ à l’arrivée, la team a su rester solidaire ! 20 kilomètres de balade sur les hauts plateaux du Jura ! Belle expérience d’équipe, à renouveler !
Albertville Team - Céline, Gauthier, Stéphane, Thibaut et Cécile, Au Vieux Campeur Albertville

Première participation sur LA course la plus populaire en ski nordique où amateurs et professionnels sont réunis. Outre la course, c’est aussi le moyen de découvrir ces fabuleux paysages qui s’offrent à nous durant la course.
Avec un temps plutôt instable et quelques chutes de neige et du vent au départ, je me lance à 10 h 20 pour 51 kilomètres (parcours raccourci). La glisse est bonne et l’ambiance au rendez-vous tout au long du parcours. Je termine au final en 3 heures, après avoir «pioché » sur les derniers kilomètres… Une motivation supplémentaire pour revenir l’an prochain ! ! !
Merci aux organisateurs et aux bénévoles ! !
François, Au Vieux campeur Chambéry

Après quatre participations, cette course est toujours aussi belle !
La neige pendant la nuit nous a permis d'avoir une super glisse sur le parcours et des sapins enneigés. Le test des skis Rossignol était très intéressant et le fartage parfait… Merci encore !
D'année en année, mon chrono s'améliore sur la 57 km et l'envie ne manque pas de se lancer sur la 76 !
Une belle ambiance et une organisation parfaite pour cette édition 2014.
À l'année prochaine ! ! !
Stéphane Au Vieux Campeur Paris

 

Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014 Transjurassienne 2014

«un grand merci à nos photographes »

Les temps réalisés par nos 24 fondeurs :

Nom Prénom Distances course en skating : 25-57-76 km Temps  Classement Au Vieux Campeur par distance
CHRISTOUX Laurent 76 7 h 30’41’’ 5
KRIEF Stéphane 57 3 h 49’16’’ 6
BUATOIS Barbara 25 1 h 56’53’’ 5
DE POTTER Jérôme 57 3 h 19’59’’ 2
BILLY Julien 76 4 h 34’28’’ 2
PERRET P-L 57 3 h 22’58’’ 3
THOMAS Émeline 25 1 h 36’13’’ 2
MATHEVET Olivier 57 3 h 35’28’’ 4
SCARABELLI Claire-Lyse 25 blessée  
BONNEFOY François 57 3 h 02’43’’ 1
SANTY Céline 25 1 h 56’40’’ 4
DESURMONT Gauthier 25 1 h 56’39’’ 3
DURANDO Cécile 25 1 h 56’39’’ 3
DELPIQUE Stéphane 25 1 h 56’40’’ 4
RIQUIER Thibaud 25 1 h 56’40’’ 4
FERAUD Christophe 76 3 h 51’52’’ 1
VIGNAT Roland 57 4 h 03’45’’ 7
BALLET-BAZ Christophe 57 3 h 41’54’’ 5
COSPAIN Fanny 25 1 h 35’59’’ 1
TOUPIN Xavier 57 Abandon  
MIDANI Mehdi 57 4 h 27’41’’ 8
VACHON  Romaric 76 5 h 45’02’’ 4
DROUIN  Simon 76 4 h 44’05’’ 3
BORDEAU Guillaume 57 4 h 4652’’ 9

 

PARIS
MASSY
LYON
CHAMBERY
ALBERTVILLE
SALLANCHES
MARSEILLE
GRENOBLE

 

 

 

Au Vieux Campeur, partenaire sportif de la SaintéLyon 2013

Le 8 décembre 2013, pour la 60e édition Au Vieux Campeur était présent ! Sous le chapiteau pour accueillir, conseiller et soutenir les quelques 13000 participants et sur la course où 26 Vieux Campeurs ont pris le départ.

La SaintéLyon, une course mythique entre Saint-Etienne et Lyon, qui pour sa première édition en janvier 1952 a rassemblé 13 participants. En 2013, pour la 60e de cette épreuve nocturne, ce sont plus de 13 000 traileurs qui se sont élancés sur l’un des 6 formats de course dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 décembre. A minuit à Saint Etienne, quel spectacle impressionnant d'assister au départ de plusieurs milliers de concurrents ! S'en suit une féérie de frontales tout au long du parcours entre Saint Etienne et Lyon.

Les témoignages des Vieux Campeurs avant le départ ...

“J-5 avant le coup d'envoi de la 60e édition de la Saintélyon... l’excitation se fait ressentir. Cette année encore, cette course mythique promet d'être des plus grandioses. Et j'espère faire aussi bien que l'an dernier, tout en prenant du plaisir.”
Sophie Henssien, Au Vieux Campeur Lyon

“Depuis 7 ans, je réponds “présente !” au départ de la Saintélyon. J’ai fait l’assistance d’une “solo“ la première année. Après avoir découvert cette extraordinaire ambiance qui règne sur cette course, j’ai participé les années suivantes soit en relais de 3 femmes, soit en relais de 3 mixte, soit en relais de 4 femmes. J’ai hâte d’être au 8 décembre pour vivre cette course une 8e fois !”
Barbara, Au Vieux Campeur Paris

Les témoignages des Vieux Campeurs après la course ...

Cécile Durando et François - SaintéLyon 2013

C’est avec enthousiasme que je me suis inscrite sur le relais 2 en mixte avec un collègue de Chambéry après 7 participations en relais de 3 ou 4.
30 km au milieu de la nuit m’attendaient, avec de la neige sur les sentiers en altitude, du verglas, mais j’étais toujours habitée par cette envie de me dépasser et d’apporter au plus vite le relais à mon coéquipier qui patientait dans le froid.
Au final, je n’aurai pas vu la Fête des Lumières, mais le spectacle des frontales dans cette nuit de décembre m’a une fois de plus enchantée.
Le vibrant hommage sur la ligne de départ à un traileur récemment disparu, qui avait dit « si l’on m’annonçait qu’il ne me restait que 5 h 30 à vivre, je ferais une SaintéLyon ! » m’a donné les larmes aux yeux, mais m’a aussi transmis la force de tenir malgré la fatigue, le froid et les obstacles.
Cécile Durando, Au Vieux Campeur Albertville, 8e participation

Une première participation réussie puisqu’on est finishers (en relais de 2), mais que ce fut dur pour arriver au bout de mes 45 km ; ma partenaire ayant fait les 30 premiers jusqu’à Sainte-Catherine.
Je prends donc le relais de Cécile autour de 4 heures du matin, après avoir « dormi » une petite heure. Je trouve très vite mon rythme et les sensations sont bonnes. Le temps était parfait pour courir, le ciel était dégagé et légèrement froid. Autour du 30e km, tout s’est compliqué. Les premières douleurs (tendons, quadriceps) apparaissent, ce qui m’a rendu la fin de parcours vraiment difficile. Cela n’enlève rien à la beauté de la course, dont c’était la 60e édition. Courir de nuit dans le froid, avec un tel nombre de concurrents, c’est juste magique. Merci Au Vieux Campeur de nous faire vivre ces moments-là et à l’année prochaine !
François, Au Vieux Campeur Chambéry, 1er participation

Fanny Cospain arrivée 2eme - SaintéLyon 2013

Fanny Cospain arrivée 2eme de la Saintexpress - SaintéLyon 2013

La magie d’un lieu… La magie d’une course… La féerie des lumières !
Cette année, sonnait comme un événement particulier pour cette soixantième édition de la SaintéLyon. Une expérience unique pour bon nombre de participants.
L’effervescence monte à mesure que la température descend, la nuit s’installe et l’heure de départ approche. 23 h… 45 km à avaler en évitant les pièges dus aux caprices de la météo et au choix sur lequel les organisateurs ont laissé libre cours à leurs envies pour nous réserver un parcours sélectif et éprouvant ! Les jambes vont à peu près… Mais une racine bien cachée fait vaciller la cheville, la douleur me tétanise, mais il faut continuer, d’autant que la 3e féminine me colle aux basques ! Les 5 derniers kilomètres ont été synonymes de souffrance… L’arrivée sonne comme la fin des douleurs, une délivrance ! Le sentiment d’avoir été au bout de moi-même, avec un résultat très satisfaisant ! Une belle expérience, une belle course, une belle équipe ! Merci Au Vieux Campeur !
Fanny COSPAIN

SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 © Gilles Reboisson - SaintéLyon 2013 © Gilles Reboisson - SaintéLyon 2013 © Gilles Reboisson - SaintéLyon 2013 © Gilles Reboisson - SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013 SaintéLyon 2013

 

 

 

Nom Prénom Équipe ou solo et NOM du relais Temps Classement général Classement par catégories
BLERY VICTOR SOLO 75km 10h16.20 1718 11
CAPDEVILA PASCAL SOLO 75km 11h36.30 3285 1391
Thomas  Marc SOLO 75km 11h35.05 3266 1384
Christoux Laurent  SOLO 75km 12h03.10 3744 1395
MONDON  Clément RELAIS DE 3 homme "No Worries" 7h47.35 57 46
BLANZAT  Vincent RELAIS DE 3 homme "No Worries" 7h47.35 57 46
DUMETIER  Lionel RELAIS DE 3 homme "No Worries" 7h47.35 57 46
Scarabelli Claire-Lyse relais de 2 femme"les petites fées du Vieux" abandon    
Henssien Sophie relais de 2 femme"les petites fées du Vieux" abandon    
maurel xavier Saintexpress 5h05.20 2287 549
delucinges patrick Saintexpress 3h49.43 2263 544
gaydon francois solo 75 km 10h02.23 1516 739
Thomas  Emeline relais 4 mixte  " les linxs enragés" 7h33.20 56 12
Mathevet  Olivier relais 4 mixte  " les linxs enragés" 7h33.20 56 12
PLASSE Angélique relais 4 mixte  " les linxs enragés" 7h33.20 56 12
FONTAINE Remi relais 4 mixte  " les linxs enragés" 7h33.20 56 12
Billy  Julien SOLO 75km 8h05.55 215 118
Degenne  Alexandre relais 2 homme  "tout le monde y peut pas être de Lyon" 6h56.50 7 6
Masson Pierre relais 2 homme  "tout le monde y peut pas être de Lyon" 6h56.50 7 6
cospain  fanny Saintexpress 4h18.19 39 2
Ziouane Selim relais 4 mixte "Les Gemalopié" abandon    
LOCURATOLO Sylvain relais 4 mixte "Les Gemalopié" abandon    
RENAUX Lucie relais 4 mixte "Les Gemalopié" abandon    
CLARISSE Kévin relais 4 mixte "Les Gemalopié" abandon    
Durando Cécile  relais de 2 mixte "Les Bourlingueurs" 9h28.55 118 30
Bonnefoy François relais de 2 mixte "Les Bourlingueurs" 9h28.55 118 30

 

 

 

Paris-Versailles 2013

Dimanche 29 septembre.

Dimanche 29 septembre s’est déroulée la 36e édition de Paris-Versailles. 25 000 personnes s’étaient données rendez-vous aux pieds de la Tour Eiffel pour parcourir les 16 km qui les séparaient de l’arrivée, face au château de Versailles. 14 «Vieux Campeurs», reconnaissables par leurs T-shirts orange, figuraient parmi les 21 565 coureurs qui ont franchi la ligne d’arrivée !

Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013 Paris-Versailles 2013

 

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général

 

NOM PRENOM VILLE TEMPS CLASSEMENT
AU VIEUX CAMPEUR
CLASSEMENT GENERAL
BOIRON NICOLAS PARIS 1h26:17 8 7754
BURNIER CELINE SALLANCHES 1h36:11 11 13882
CAPDEVILLA PASCAL PARIS 1h08:32 1 526
CLARISSE KEVIN PARIS 1h54:05 14 19964
COSPAIN FANNY SALLANCHES 1h08:59 2 569
DELUCINGES PATRICK THONON 1h34:04 10 12714
DEMARCHI NATHALIE LYON 1h53:25 13 19857
GAYDON FRANCOIS THONON 1h16:55 4 2560
HENSSIEN SOPHIE LYON 1h14:18 3 1674
LHOTE BERTRAND PARIS 1h25:52 7 7510
MIDANI BOUL-MOHAMED PARIS 1h25:08 6 7024
SCARABELLI CLAIRE-LYSE LYON 1h19:10 5 3567
SIMOES STEPHANE PARIS 1h45:33 12 18006
THOMAS FANNY SALLANCHES 1h29:52 9 10205

 

 

Montée du Nid d'Aigle

Dimanche 24 juillet.

Dimanche 24 juillet, 24 Vieux Campeurs (dont 6 randonneurs et 18 coureurs) se sont élancés à l’assaut du Nid d’Aigle, un trail au pied du Mont Blanc sponsorisé par le Vieux Campeur. Pour cette 27e édition, le soleil était de la partie et la course a pu se terminer au sommet du Nid d’Aigle. Quelque 400 coureurs et 80 randonneurs ont participé à cette course de 19,12 km avec 1 927 m de dénivelé positif. Le départ a été donné au Fayet, situé à 580 m et, pour franchir l’arrivée, il fallait atteindre 2 407 m, soit le sommet du Nid d’Aigle.

Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle Nid d'Aigle

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général sur 340 arrivants :

 

Nom Prénom Course Randonnée Villes Temps réalisés Classement général Classement H/F Vieux Campeur
Ziouane Selim x   PARIS abandon    
Bléry Victor x   PARIS 3h01:26 183 3
CAPDEVILA Pascal x   PARIS 2h55:43 161 2
LOCURATOLO Sylvain x   PARIS 3h58:35 328 8
GUILLERMIN Bruno   x PARIS      
CLARISSE Kévin x   PARIS abandon    
FOUNOUNE Lamia x   PARIS abandon    
RENAUX Lucie x   PARIS abandon    
Scarabelli Claire-Lyse  x   LYON 3h05:04 203 2
Bret Jérôme x   LYON 3h31:38 287 4
Buatois Barbara   x PARIS      
Bonhomme Aurelien x   GRENOBLE 3h40:51 308 7
Bourgois Gaetan x   ALBERTVILLE 2h21:57 37 1
Durando Cécile x   ALBERTVILLE 3h22:08 258 4
Sarron Céline x   ALBERTVILLE pas de temps ?    
Santy Céline x   ALBERTVILLE 3h07:56 215 3
Thomas Fanny x   SALLANCHES 3h32:25 291 5
COSPAIN Fanny x   SALLANCHES 2h45:18 120 1
Hubert Cécile   x SALLANCHES      
Toupin Xavier x   MARSEILLE 3h39:45 307 6
Cook Sébastien   x MARSEILLE      
Midani Mehdi x   MARSEILLE 3h39:44 305 5
Santoni Caroline   x MARSEILLE      
Gueyraud Aurélie   x MARSEILLE      

 

Merci à Mailys, Cécile et Barbara, nos photographes officiels pour la journée.

3e montée et toujours le même plaisir d'arriver au bout.
Une alternance de forêt, rochers et glacier avec de bons masseurs à l'arrivée suivie de la redescente en petit train à cremaillère… À refaire sans modération...
Fanny Thomas, Au Vieux Campeur Sallanches 

Une première participation au Nid d’Aigle il y a deux ans, dans le froid et sous la pluie, avec un parcours modifié et une arrivée au col de la Voza. Cette année, c'est sous la chaleur que j’ai fini cette montée jusqu'au Nid d'Aigle. J'ai enfin pu admirer ce paysage alpin magnifique dont on m'avait tant parlé, mais caché dans les nuages en 2011 !
La première partie est plutôt très roulante, mais il faut en garder dans les jambes pour pouvoir finir les 3 derniers kilomètres de montée bien plus raides ! De très bonnes sensations sur cette course. Le seul regret est de ne pas avoir pu rester à l’arrivée plus longtemps pour voir arriver les collègues.
Gaëtan Bourgois, Au Vieux Campeur Albertville 

Ambiance très décontractée au départ de cette montée du Nid d'Aigle mode « randonneur ».
Le beau était avec nous : dans la météo – soleil radieux ; mais aussi et surtout dans les paysages qui défilaient tranquillement au rythme de la marche.
Tout au long de ces 2 000 m de montée, la vue n'est jamais la même : de la traversée du village de Saint-Gervais, au passage à travers les alpages, pour finir dans une ambiance de haute montagne auprès des glaciers, la rando nous permet de tout observer… Bref, même en étant native de cette vallée ! J'ai adoré…
Cécile, Au Vieux Campeur Sallanches 

Au Vieux Campeur, on a une chance inouïe : quand un événement sportif se prépare, tout est fait pour nous faciliter la vie ; pour la montée du Nid d'Aigle, en l'occurrence ce week-end, nos collègues de Sallanches n'avaient pas hésité à se lever à 5 h du matin pour nous préparer le petit déjeuner et nous apporter le repas du midi, le soleil avait été commandé, le paysage avait mis son plus beau costume, la bonne humeur était au rendez-vous… il ne nous restait plus qu'à faire le reste.
8 h 30, le départ est donné, j’aimerais courir, mais les participants me gênent dans la forêt au sentier étroit qui se dresse devant nous. Trois heures plus tard, j’aimerais courir, mais cette fois ce sont mes jambes qui ne le veulent plus. Tout au long du parcours, toujours ces pancartes qui me rappellent le pourcentage de mes efforts : « Vous avez accompli 25, 51, 74 % de vos efforts »... Mais ça va pas, non ? ! Dès la première pancarte, j’avais l'impression d’être à 100 % de mes efforts !
Enfin, arrivent les échelles, je sais que mon calvaire est bientôt terminé. 
La fraîcheur du Bionnassay m’apporte un peu de réconfort ainsi que les encouragements de mes collègues déjà arrivés. La course fut belle, l'ambiance était là. Finalement, le plus difficile a été la descente en petit train… Longue et inconfortable ! On était mieux là-haut !
Cécile Durando, Au Vieux Campeur Albertville, 2e participation 

Un trail qui ne serait qu'une montée ? Quelle drôle d'idée ! Et pourtant, l'émerveillement est à la hauteur du défi.
Après une première partie assez roulante entre sous-bois et rivages d'eaux vives, les derniers kilomètres se complexifient clairement, entre l'ombre qui se fait de plus en plus rare et la pente qui devient abrupte.
Heureusement, les nombreux passages à gué, parfois aidés de cordes ou marches vissées à même la roche, furent bien utiles pour se rafraîchir avant d'atteindre la ligne d'arrivée quelques centaines de mètres plus haut.
Merci à tous les collègues et autres coureurs présents pour l'ambiance chaleureuse, la solidarité et les encouragements.
Pascal, Au Vieux Campeur Paris 

Parcours aussi beau qu'exigeant, une ambiance bon enfant et une arrivée à couper le souffle.
Une chose est sûre, je reviendrai ! ! !
Mehdi, Au Vieux Campeur Marseille, 1re participation 

Très belle randonnée et parcours très dur (surtout les 5 derniers kilomètres). Mais à l'arrivée, nous avons une vue magnifique.
Caroline, Sébastien et Aurélie, l'équipe randonneuse Au Vieux Campeur Marseille

Loin d'être un montagnard averti, je me suis inscrit au nom de l'aventure. Au départ randonneur, puis finalement improvisé coureur pour accompagner un camarade de galère, j'ai vécu une journée riche en émotions. Parti dans l'idée de couper la poire en deux, j'ai usé mes chaussures jusqu'au 12e kilomètre pour ne pas être refoulé au point de passage, puis j'ai profité des 8 derniers kilomètres pour souffrir en marchant tout en me gavant de paysages changeant tout au long de l'ascension pour mon plus grand plaisir. J'invite un maximum de personnes à participer à ce type d'épreuve. Nous avons nos champions dont je n'ai vu que le dos pendant une trentaine de secondes, mais rien n'empêche de s'offrir une petite compétition contre soi-même. Un véritable effort récompensé par des cartes postales vivantes à chaque instant, le tout dans une parfaite camaraderie. Chaque occasion de croiser nos collègues de province permet de mettre un sourire sur chaque voix que l'on entend au téléphone. Je m'en retourne à mes sandales avec mes courbatures et mes souvenirs. À l'année prochaine pour un deuxième épisode.
Sylvain du Palais de la sandale parisienne, 1re participation, plusieurs ampoules et une démarche de cow-boy pour les jours à venir…

 

 

 

MARATHON DU MONT BLANC

Dimanche 30 juin.

Un départ impressionnant, dimanche 30 juin à 7 h, du centre de Chamonix où 2 000 coureurs se sont élancés pour le Marathon du Mont-Blanc et ses 42 km de somptueux paysages. Des conditions climatiques idéales pour les traileurs avec du soleil et des températures autour de 20 °C ; avec 2 500 m de dénivelé positif et 1 500 m de dénivelé négatif, on n’a aucun doute que l’arrivée représente une délivrance et un grand moment de bonheur pour les concurrents.

6 Vieux Campeurs se sont mis au défi de finir cette course. Bravo à chacun, aucun abandon pour cette 11e édition du Marathon du Mont-Blanc. Tous ont franchi la ligne d’arrivée et ont pu profiter après la récup’ du magnifique panorama depuis Planpraz sur le Mont-Blanc.

Découvrez parmi nos photos quelques-uns des meilleurs traileurs mondiaux dont Stevie Kremer et Kilian Jornet, les 2 vainqueurs de cette édition 2013.

 

 

NOM PRÉNOM VILLE TEMPS CLASSEMENT VIEUX CAMPEUR CLASSEMENT GÉNÉRAL
CAPDEVILLA PASCAL PARIS 7h01’48’’ 5 1084
COSPAIN FANNY SALLANCHES 5h26’45’’ 2 195
DELIERE BARBARA SALLANCHES 5h46’50’’ 3 311
HENSSEIN SOPHIE LYON 5h58’53’’ 4 414
MONDON CLÉMENT LYON 7h02’44’’ 6 1098
VINOT STÉPHANE LYON 4h28’45’’ 1 42

 

 

«  7 h, ligne de départ : une ambiance amicale entre les coureurs, beaucoup de monde pour encourager les participants et les premiers rayons de soleil qui commencent à illuminer les sommets : pour ma première participation, je suis gâté.
Le coup de pistolet est donné et les premières foulées dans Chamonix sont un vrai plaisir. Puis après quelques kilomètres, les premières difficultés apparaissent. C’est raide, caillouteux et la chaleur se fait ressentir rapidement. Heureusement, les paysages sont magnifiques et les ravitaillements copieux. J’en profite pleinement, mais je sais que la dernière partie de la course, et notamment la montée finale, sera très éprouvante.
Voilà, je suis au pied de la dernière ascension, encore 11 kilomètres pour atteindre l’arrivée. Le chemin est sinueux, pentu, j’ai du mal à courir. Je sais que la fin va être longue. Enfin, j’entends le speaker et franchis la ligne d’arrivée.
Je suis content et fier d’avoir terminé cette magnifique course. L’organisation est parfaite, les supporters nombreux et ce sera un grand plaisir de revenir l’année prochaine, mais maintenant l’heure est au repos. »
Clément de Lyon

« 42,195 km… un rêve, un défi, un mythe ! 7 h ce matin, l'ambiance est électrique, les visages sont à la fois inquiets et radieux… Je prends le départ pour mon premier marathon !
Cinq heures et trente minutes plus tard, c'est la délivrance, le premier sentiment d'avoir été au bout de soi-même, portée par une foule indéfectiblement enthousiaste !
Merci Au Vieux Campeur de nous offrir la possibilité de vivre de telles émotions ! »
Fanny de Sallanches

« Qu'il est difficile d'entendre la cinglante mélodie du réveil déchirer le silence sur les coups de 5 h. Et pourtant, il faudra bel et bien faire l'impasse sur le rituel immuable de la grasse matinée dominicale.
Deux heures ne seront pas de trop pour réveiller des muscles ankylosés par une nuit trop courte, ingurgiter l'énergie nécessaire à l'accomplissement du défi, mais surtout optimiser le rangement du sac et les préparatifs du matériel. Ce qui peut parfois s'avérer source d'interrogations, voire d'appréhensions, de dernière minute ("Mais comment j'accroche mes bâtons finalement ? Et le coupe-vent, plutôt quelle poche ? etc.").
6 h 50, tous détails techniques réglés, l'excitation, l'envie, mais aussi une certaine forme de peur se font croissantes à quelques minutes du coup d'envoi. Kilian Jornet et le meilleur de la représentation internationale habituelle se trouvent aux avant-postes. Derrière, la cohorte d'amateurs et de passionnés dont je fais humblement partie s'étale sur des dizaines de mètres. À 7 h 00 précises, le speaker lance le décompte final qui libèrera les 2 000 concurrents.
Concentrés sur notre course, nous nous élançons vers une myriade d'émotions durant plus de 42 km et 2 500 m de dénivelé positif. De la douleur, autant que du plaisir et de l'émerveillement. Chacun gardera sans doute un souvenir impérissable de cette expérience.
N'oublions pas une organisation infaillible avec des bénévoles souriants et disponibles, ni les nombreux spectateurs enjoués et agréablement bruyants tout au long du parcours. Que ce soit dit, je reviendrai ! ».
Pascal de Paris

 

 

 

 

KM VERTICAL DE CHAMONIX

Vendredi 28 juin.

- 3 800 m de course
- 1 000 m de dénivelé positif
- 336 coureurs motivés

Vendredi 28 juin, la place de l’église de Chamonix a accueilli 336 traileurs pour le départ du Kilomètre Vertical. Une montée spectaculaire pour atteindre l’arrivée de la télécabine de Planpraz. Céline et Cécile, 2 traileuses d’Albertville, ont su repousser leurs limites et, à voir leurs visages à l’arrivée, on se serait presque dit que c’était facile ! Mais les photos, elles, nous montrent bien la difficulté de cette course.

Pas de stress, nos 2 Albertvilloises prennent la pose avant le départ !

Une fois la ligne d'arrivée franchie, même pas mal, nos 2 sportives improvisent une petite danse et ont encore des forces pour supporter les autres concurrents et les accompagner jusqu'à la ligne d'arrivée.

 

 

NOM PRÉNOM VILLE TEMPS CLASSEMENT GÉNÉRAL CLASSEMENT PAR CATÉGORIE
SANTY CÉLINE ALBERTVILLE 58’45’’ 225 23
DURANDO CÉCILE ALBERTVILLE 1h04’54’’ 270 28

 

 

« Au bout de 5 minutes, j'ai compris la difficulté de l'épreuve, après quelques virages, je suis restée tête baissée dans mes baskets, le cerveau déconnecté…"Ah ! il faut que je me redresse, voici les échelles !!" Encore quelques efforts et mes yeux s'illuminent en voyant l'arrivée… enfin ! »
Céline

« Un KV en contre la montre… chouette idée !
1re question : qu'est-ce que je fous là ?
La 2e : vais-je plus vite en marchant ?
La 3e : l'arrivée est-elle encore loin après les échelles ?
Au final, j'en ai bavé, mais j'ai répondu à ma 1re question : aller au bout de soi dans une ambiance festive ! »
Cécile

 

Au Vieux Campeur, au Trail du Ventoux !

Dimanche 24 mars 2013.

Bedoin 8 h 30, départ du Trail du Ventoux, 43 km environ 2 600 m de dénivelé positif ou 24 km environ 1 200 m D+.
Le grand parcours a été réduit de 3 km en raison de la grande quantité de neige et de verglas au sommet !
Cette 11e édition fût humide, rendant la course très technique, avec une montée boueuse et une descente glissante.

Un grand BRAVO au Team Vieux Campeur pour leur volonté et détermination !

 

Ventoux1   Ventoux2  Ventoux3      Ventoux7   Ventoux8   Ventoux10  Ventoux4    Ventoux9  Ventoux6  Ventoux5

Merci à nos 3 photographes !

 

 

Nom

Prénom

Sites

Parcours

Temps

Classement VC par distances et catégories

Scarabelli

Claire-Lyse

LYON

26

3h12:18.87

2

Henssien

Sophie

LYON

26

abandon

 

PLOQUIN

Maude

LYON

26

4h32:29.42

7

BURGENSIS

Charlotte

LYON

26

abandon

 

MONDON

Clément

LYON

26

3h11:44.74

2

DEMARCHI

Nathalie

LYON

26

abandon

 

MICHELIN

Muriel

LYON

26

4h31:50.48

6

CAPDEVILA

Pascal

PARIS

26

3h34:28.82

5

RENAUX

Lucie

PARIS

26

5h43:42.46

11

DESSAULT

Olivier

PARIS

26

3h26:22.37

4

COSPAIN

Fanny

PARIS

26

2h58:28.23

1

FOUNOUNE

Lamia

PARIS

26

5h09:13.55

10

HERBERT

Daisy

PARIS

26

4h59:39.48

9

DURANDO

Cécile

ALBERTVILLE

26

3h33:36.42

5

SANTY

Céline

ALBERTVILLE

26

3h23:08.00

3

Keller

Pierre-Alexandre

ALBERTVILLE

26

abandon ?

 

Courbiere

Bertrand

GRENOBLE

26

3h25:59.93

3

Gaspard

Georges

GRENOBLE

46

7h19:18.29

1

Deliere

Barbara

GRENOBLE

26

3h24:55.05

4

Bray

Emilie

GRENOBLE

26

4h55:49.51

8

Rameau

Matthieu

GRENOBLE

46

abandon

 

Daucourt

Luc

GRENOBLE

26

2h41:04.97

1

 

 

 

 

 

Au Vieux Campeur à la Transjurassienne !

 Dimanche 10 février 2013 a eu lieu la Transjurassienne. Course très prisée de ski nordique en style libre.

Pour cette 35ème édition, 4350 fondeurs ont pris le départ de l’une des trois distances proposées : 25-57-76km.
La neige et le soleil étaient au rendez-vous. Nous avons pu apprécier pleinement la joie de la glisse et admirer la splendeur des paysages jurassiens.

Bravo à tous ! Rendez-vous l’année prochaine, les 8 et 9 février 2014.

Découvrez les avis de nos participants. Cliquez-ici

Les temps réalisés par nos 29 fondeurs :

 

 

Nom Prénom Distances course en skating : 25-57-76km Temps  Classement Au Vieux Campeur par distance
Scarabelli Claire-Lyse 25 2h21.04 11
CRAMETTE Florent 25 2h36.15 12
Bray Emilie 25 2h36.33 13
Picot Charlotte 25 3h39.22 15
Durando Cécile 25 1h53.45 6
Santy Céline 25 1h48.32 4
Sarron  Céline 25 1h44.00 2
Bourgois Gaetan 25 1h16.15 1
VIGNAT Roland 25 1h45.28 3
HUBERT/DEMARGNE Cécile 25 2h12.13 9
LOUIS/SANIAL Géraldine 25 2h06.53 8
BALLET-BAZ Christophe 25 1h48.57 5
Buatois Barbara 25 2h06.18 7
KUHN Laurène 25 2h45.21 14
MOUNIER Jean-Loup 25 2h17.02 10
BARBARIN Caroline 57 4h23.33 2
De Potter Jérôme 57 5h36.03 7
Perret Pierre-Laurent 57 5h04.55 5
Allamand Mathieu 57 5h12.38 6
Rameau Matthieu 57 4h33.17 3
GAYDON François 57 4h38.22 4
PORTEIL Julien 57 4h20.14 1
Deliere Barbara 76 6h52.53 2
Vachon Romaric 76 abandon  
Mathevet Olivier 76 abandon  
Billy  Julien 76 6h54.53 3
FERAUD Christophe 76 5h37.06 1
ROBIN Gilles 76 7h36.22 4
         
BRETAGNE        
LYON        
GRENOBLE        
ALBERTVILLE        
THONON        
SALLANCHES        
MASSY        

 

 

 

Merci aux photographes "Vieux Campeur" de nous avoir fait ces belles photos.

 


 

 

Au Vieux Campeur, Saintélyon 2012, deux podiums !

Dimanche 2 décembre 2012 se déroulait la Saintélyon, course à pied nocturne de 70 km qui rallie Saint-Etienne à Lyon, à parcourir en solo, en relais de 2,3 ou 4, sur routes et sentiers.

Notre équipe du Vieux Campeur, composée de 29 coureurs, a participé à cette course mythique.

Au programme : le froid, le vent, la neige et le verglas ont rendu les conditions de course difficiles  pour les Trailleurs qui ont subi pas mal de chutes qui ont entrainé des blessures et des abandons…

Sur 12 000 participants, 9 000 ont franchi la ligne d’arrivée.

Mais pour tous les participants, la chaleur humaine, l’ambiance et les supporters en bord de route, laisse des souvenirs inoubliables !!

Pour le TEAM Au Vieux Campeur, deux beaux résultats :
• SaintExpress, 3ème place féminine
• Relais de 2, 2ème place féminine

Bravo mesdames !!

Rendez-vous le 8 décembre 2013 pour la 60ème édition !

 

Les résultats de nos coureurs sur 12 000 participants :

 

 

Nom Prénom équipe ou solo et nom du relais Temps de course Classement général par relais Classement par catégorie
THOMAS Fanny relais de 4 "les Spice Girls" 8h57:55 312 relais 4 femme : 128
DUVAUCHEL Mathilde relais de 4 "les Spice Girls"
SANIAL  Géraldine relais de 4 "les Spice Girls"
FLAGEOLET Estelle relais de 4 "les Spice Girls"
Teillet Virginien relais de 3 Chew ChewTeam 8h15 puce perdue  
Gaydon Francois relais de 3 Chew ChewTeam
Delucinges Patrick relais de 3 Chew ChewTeam
Deliere Barbara relais de 2 "les déboussolées"  7h12:20 32 relais 2 femme : 2
Scarabelli Claire-Lyse  relais de 2 "les déboussolées" 
BOURGOIS GAETAN relais de 4 "Olympique Albertville" 7h44:01 125 relais 4 homme : 81
DELPIQUE STEPHANE relais de 4 "Olympique Albertville"
RIQUIER THIBAUD relais de 4 "Olympique Albertville"
JOUBERT CHRISTOPHE relais de 4 "Olympique Albertville"
Durando Cécile relais de 4 "Doubitchou" 8h29:59  241  équipe 4 femme : 10e
THOMAS  Emeline relais de 4 "Doubitchou"
Rouvillain Juliette relais de 4 "Doubitchou"
DEMARCHI Nathalie relais de 4 "Doubitchou"
MONDON Clement solo 9h08:34 1051 SH : 591
BILLY Julien solo 7h51:54 279 SH : 165
MASSON Pierre solo abandon    
MATHEVET Olivier solo 8h27:00 543 SH : 311
Henssien Sophie St express 4h06:08 51 SF : 3
Peyret Pierre Laurent St express abandon    
Santoni Caroline relais de 3 "les Crain'Deguns" 9h34:23 192 relais 3 mixte : 129
Toupin Xavier relais de 3 "les Crain'Deguns"
Midani Mehdi relais de 3 "les Crain'Deguns"
PIQUEMAL Mathieu solo abandon    
SANTOUL Alexandre solo abandon    
GASPARD Georges solo 11h03:41 2771 VH1 : 911

 

 

 

 

Paris-Versailles : Au Vieux Campeur y était !

Dimanche 30 septembre 2012, 10h00 au pied de la Tour Eiffel, le départ pour les 24809 participants est donné !

Les coureurs ont 16 km à parcourir et quelques côtes à affronter pour rallier l’arrivée, Versailles et son château.

 Cette course à pied offre aux coureurs, un parcours très agréable, une ambiance musicale  et une visite touristique en prime !

A l’année prochaine !

Les temps réalisés par nos 17 coureurs et leur classement :

 

 

Noms Prénoms Villes Temps  Classement VC général Classement VC homme Classement VC femme
Urner Isabelle Thonon 1h31'27 8   3
Teillet Virginien Thonon 1h23'03 5 5  
Gaydon François Thonon 1h17'55 1 1  
Thomas Fanny Sallanches 1h28'01 7   2
Duvauchel Mathilde Sallanches 1h26'38 6   1
Sanial Géraldine Sallanches 1h48'17 12   7
Santoni Caroline Marseille 1h58'06 14   9
Gueyraud Aurélie Marseille 1h46'26 11   6
Toupin Xavier Marseille 1h58'06 14 6  
Dessault Olivier Paris 1h18'37 3 3  
Capdevila Pascal Paris 1h18'06 2 2  
Duro Xavier Paris 1h22'06 4 4  
Renaux Lucie Paris 1h58'07 15   10
Benest Joëlle Albertville 1h32'04 9   4
Durando Cécile Albertville 1h35'29 10   5
Godard Elodie Albertville 1h49'10 13   8
Ploquin Maude Lyon ?      

 

 

 

 


 

 

Au Vieux Campeur à la Montée du Nid d’Aigle !

Dimanche 15 juillet 2012 se déroulait la Montée du Nid d’Aigle.

Un petit changement de parcours pour cette édition : 20.4 km arrivée prévue au sommet du Mont Lachat, une dénivellation de 1535 m positif.

Les conditions météorologiques (neige prévue au sommet et forte pluie au départ) en ont décidé autrement une année de plus !

Départ du Fayet à 580 m pour une grimpée jusqu’à 1653 m au col de Voza. 462 m de dénivelés en moins et un final en descente, ont pu perturber les vrais grimpeurs…

Nous étions 16 coureurs et randonneurs du Vieux Campeur, venu des quatre coins de France, à franchir la ligne d’arrivée.

Nous espérons retrouver le parcours de cette superbe course dans son intégralité pour l’édition 2013 !

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général sur 312 arrivants :

 

 

Nom Prénom Date de naissance Sites TEMPS REELS CLASSEMENT GENERAL
Boiron Nicolas 16/05/77 Paris 2h59'19'' 297
Buatois Barbara 24/08/77 Paris randonnée  
Iriart Marianne 21/07/81 Paris randonnée  
Pidutti Ugo 01/04/90 Paris randonnée  
Guillermin Bruno 21/03/81 Paris randonnée  
Genton Charlotte 21/11/88 Paris randonnée  
Cozette Pascal 18/08/63 Paris 3h04'32'' 302
Patrigot Valérie 14/05/75 Sallanches randonnée  
Mondon  Clément 23/05/88 Lyon 2h12'10'' 125
Bret Jerome 11/08/73 Lyon 2h35'27'' 236
Abellan Sylvain 16/06/87 Lyon 2h52'23'' 288
Duperray Johan 09/07/92 Lyon 2h15'09'' 137
Gerard Benjamin 08/12/88 Grenoble 1h55'58'' 49
Bonhomme  Aurélien 17/10/86 Grenoble 3h10'07'' 307
Champendal claire 08/07/84 Grenoble 2h52'49'' 289
Gaydon François 30/11/85 Thonon 2h31'14'' 227

 

Merci à Isabelle et Benoit de Sallanches, nos photographes officiels pour la journée.

 


Au Vieux Campeur sous le soleil à Marseille/Cassis !

Est-il nécessaire de présenter cette course à pied devenue mythique en 33 ans d’existence ?

Dimanche 30 octobre 2011, les 15 coureurs du Vieux Campeur prenaient le départ à Marseille pour une course longue de 20.308 kilomètres afin de rallier le port de Cassis.

Après les trombes d’eau de l’an passé, le retour du bleu azuréen était le bienvenu !

Marseille-Cassis 2011

Les temps réalisés par nos coureurs et leur classement général sur 13694 arrivants :

 

 

Nom Prénom Temps réel Classement général
sur temps officiel
Place par catégories Classement AVC
Benest Joelle 1H59:37 8394 SEF 474 9
Bourgois Gaëtan 1H37:21 1895 SEM 930 3
Buatois Barbara 1H36:52 1611 SEF 40 2
Delucinges Patrick 2H00:53 8709 V1M 2624 11
Durando Cécile 1H59:38 7608 SEF 377 10
Gaydon François 1H36:07 1706 SEM 846 1
Guerrier Christelle 2H24:17 12638 SEF 986 13
Iriart Marianne 1H57:20 7790 SEF 399 7
Joubert Christophe 1H47:37 4014 SEM 1794 5
Maurel Xavier 2H30:02 13018 V1M 3493 14
Midani Boul-Mohamed 1H41:34 2654 V3M 38 4
Midani Mehdi 1H57:27 7825 SEM 3057 8
Santoni Caroline 2H42:58 13417 SEF 1103 15
Toupin Xavier 1H48:53 5020 V1M 1610 6
Urner Isabelle 2H04:14 9518 SEF 590 12

 

 

 

 

Top