Orientation

Orientation

Les instruments indispensables pour s’orienter où que vous soyez

Lorsque l’on part à l’aventure, loin de toutes antennes réseaux, il est indispensable de s’équiper des bons instruments d’orientation. En effet, en pleine nature, difficile de trouver du réseau mobile ; aussi votre téléphone ou smartphone ne saurait vous suffire. Pour peu que vous n’ayez plus de batterie… La première règle lors de vos activités outdoor, que ce soit sur terre ou en mer, c’est d’avoir en votre possession une carte de votre destination. Si elle vous permet de prendre du recul, la carte, à elle seule, ne peut vous permettre de vous orienter convenablement, il faut la jumeler à un instrument d’orientation, mais lequel choisir ?

La boussole : l’instrument d’orientation depuis la nuit des temps

S’il y a bien un instrument d’orientation qu’il faut avoir sur soi en toutes circonstances : c’est la boussole. C’est le seul outil qui fonctionne, sans efforts, sans batteries, sans réception de signal… bref, le seul outil totalement indépendant. Simple à utiliser et 100% fiable, la boussole est un petit instrument léger, facile à emmener partout, capable de vous orienter sur terre et en mer de façon simple. De la plus basique, non graduée, constituée des 4 points cardinaux et d’une aiguille indiquant le Nord et le Sud, à la boussole militaire sophistiquée, faites votre choix parmi toutes nos boussoles pour ne jamais perdre le Nord.

Le GPS : un outil ludique prêt à vous accompagner partout

Les évolutions constantes des outils électroniques permettent aujourd’hui de s’aventurer en pleine nature avec des instruments d’orientation fiables : les GPS outdoor. Déclinés pour les activités de randonnée pédestre, cyclotourisme, alpinisme, voile et bien d’autres encore, les GPS outdoor fonctionnent à piles ou à batterie. Le GPS, « Global Positioning System » est un système Américain de géolocalisation mondial fonctionnant avec un réseau de 24 satellites. Le système GPS est à ne pas confondre avec le GPRS, « General Packet Radio Service » qui permet lui de se connecter à internet via un téléphone mobile. Et pour cause, le GPRS n’a rien à voir avec le système de positionnement par satellite, c’est d’ailleurs ce qui fait qu’un smartphone ne peut être utilisé de manière fiable en guide de GPS outdoor, entre autres.

Un GPS outdoor ne doit pas s’utiliser seul, il est essentiel de toujours avoir avec soi une carte papier, de type IGN, de votre lieu d’exploration. En effet, la lecture sur un GPS se fait sur un écran de petite taille, il est important de pouvoir prendre du recul pour analyser le terrain : cours d’eau, barres rocheuses ou tout autre obstacle. Pour une orientation le plus précise possible, il est possible d’adapter un système de cartographie à votre GPS : c’est la cartographie numérique. Les données sont tirées des cartes IGN pour les activités terrestres et EPSHOM pour les activités maritimes. La cartographie numérique intégrée permet de jeter un œil sur son itinéraire et d’avoir un positionnement en direct sur l’écran de votre GPS. C’est plus ludique que simple flèche au milieu d’un écran blanc non ?

Les petits accessoires d’orientation : règles de report, curvimètre et porte-cartes

Préparer sa sortie est primordial, on doit se renseigner en amont sur son terrain de pratique : dénivelé, distance du parcours, préparation de l’itinéraire… Pour mener à bien cette phase de préparation, de petits instruments d’orientation peuvent s’avérer très pratiques.

- Le curvimètre: il permet de mesurer la distance à parcourir directement sur la carte. Muni d’une petite roulette crantée et d’un écran à aiguille ou numérique correspondant à différentes échelles de cartes, il est capable de convertir sa rotation en distance.
- La règle de report ou carré de report permet de reporter vos coordonnées GPS sur une carte papier. Attention, de choisir une règle correspondant à l’échelle de votre carte.
- Le porte-cartes: il permet de garder votre carte au sec en cas d’intempéries et de la protéger de son usure normale, après tout ce n’est que du papier. Déclinés en plusieurs formats, certains porte-cartes permettent de protéger votre carte papier en version dépliée.

Les équipements pour la course d’orientation

Préparer une course d’orientation nécessite quelques équipements indispensables : boussole, balises, cartes de course d’orientation, cartons de contrôles, pinces

La course d’orientation consiste à rallier des points de contrôle, prédéfinis à l’avance qui forment un parcours créé par l’organisateur. Munis de votre boussole et d’une carte, il vous appartient de retracer ce parcours grâce à des indices… Attention, le chrono tourne !


Top