Haut

Matériel Travaux en Hauteur

Filtres Fermer
Que recherchez-vous ?
Affiner les options
Profil utilisateur
Femme
Saison
Collection

Les cordistes et travaux en hauteur : métiers du bâtiment, maintenance et nettoyage

Les cordistes sont appelés pour tous les travaux en hauteur; c’est-à-dire toutes les interventions nécessitant d’être suspendu dans les airs pour lesquelles aucun accès par nacelle, échafaudage ou autres ne sont possibles. Qu’ils soient laveurs de vitres ou à la maintenance d’un viaduc, les travailleurs acrobatiques et cordistes nécessitent un certain nombre d’équipements de protection individuelle normés et obligatoires.

Les équipements de protection individuelle et le matériel pour les travaux en hauteur

Pour travailler en hauteur, les cordistes et travailleurs acrobatiques doivent obligatoirement se munir d’un casque d’alpinisme normé EN 12492 ou d’un casque de protection pour l’industrie EN 397. Il faudra s’équiper de lunettes de protection et d’un casque de protection antibruit pour les oreilles. Les cordistes devront également s’assurer d’acquérir des vêtements de travail adaptés et des chaussures de sécurité, ainsi que des gants pour l’assurage et le rappel. Et bien entendu, il n’est pas de travaux en hauteur sans un harnais ou baudrier spécifique normé. Ces harnais de travaux en hauteur se déclinent avec ou sans torse, ainsi qu’en fonction de votre usage. Pour l’éolien et les antennes, on privilégiera des modèles légers et peu accessoirisés afin de ne pas gêner l’escalade des structures. Dans la mesure où le technicien ne restera que très peu assis dans son baudrier, le confort n’est pas un critère absolu. Ces modèles allégés et épurés éviteront par ailleurs de s’accrocher inopinément dans les barreaux des échelles ou des pylônes.

Pour les professionnels du bâtiment, en revanche, les travaux peuvent varier… tout comme le temps de suspension ! Des modèles de baudriers polyvalents apporteront ici le confort nécessaire à la profession avec leur ceinture rembourrée, et l’on optera pour des baudriers avec torse pour un maintien optimal.

Enfin, pour ceux qui restent suspendus encore plus longtemps, des sellettes peuvent d’adapter grâce à des manilles aux baudriers de cordistes. Cet équipement complémentaire sera très utile pour diminuer l’effort et gagner en confort lorsque vous vous trouvez dans une position assise prolongée. Lorsque vous travaillez suspendu dans le vide, autant tout avoir à porter de main ; pour cela, retrouvez nos seaux de rangement et sacs de transport destinés aux travaux en hauteur. Ils peuvent s’accrocher au harnais, dans le dos ou à la cuisse pour un accès rapide et facile à votre matériel. Enfin, en fonction de votre terrain d’intervention, une lampe frontale peut s’avérer nécessaire afin d’éclairer efficacement vos manipulations tout en gardant les mains libres.

Le reste du matériel, cordes et quincaillerie, est inspiré du matériel de varrape mais il est soumis à des normes plus exigeantes. Les cordes sont semi-statiques afin de ne pas s’allonger lors des remontées sur corde. Les mousquetons sont en acier pour mieux résister aux contraintes imposées par les travaux en hauteur. Les systèmes antichute, les descendeurs et les bloqueurs présentent quant à eux plusieurs options de sécurité supplémentaires (fonction anti-panique, protection anti-usure, etc…).

Tout savoir sur les normes européennes contre les chutes de hauteur

Absorbeurs d’énergie EN 355
Anneaux de sangle EN 566
Antichutes mobiles sur support d’assurage flexible EN 353-2
Bloqueurs EN 567
Casques de protection pour l’industrie EN 397
Casques d’alpinisme EN 12492
Connecteurs EN 362
Cordes dynamiques EN 892
Cordes tressées gainées à faible coefficient d’allongement (dites cordes semi-statiques) EN 1891
Descenseurs EN 341
Dispositifs d’ancrage EN 795
Harnais d’antichute EN 361
Harnais cuissards EN 813
Longes EN 354
Poulies EN 12278
Systèmes d’arrêt des chutes EN 363
Ceintures de maintien au travail et de retenue EN 358
Systèmes d’accès par corde EN 12841
Cordelettes EN 564

RÉGLEMENTATION RELATIVE AU TRAVAIL EN HAUTEUR

Pour exercer le métier de cordiste, une formation est obligatoire en France. Elle délivre une habilitation au travail en hauteur. Ce diplôme, appelé CQP cordiste (pour Certifications de Qualification Professionnelle de Cordiste), vous forme à l’utilisation des harnais et des E.P.I. antichute associés : longes, antichutes, cordes, enrouleurs, etc. Il forme également à la diversité des milieux de travail, avec aussi bien les échafaudages roulants que les échafaudages fixes mais aussi des déplacements et travaux sur cordes.

En Savoir plus

434 PRODUITS

Page
par page
Filtrer 1