Haut

Gants, Moufles et accessoires

121 PRODUITS

Page
par page
Filtrer 1
Filtres Fermer
Que recherchez-vous ?
Affiner les options
Type de produits
Précisions / Particularités
Sexe
Coin des affaires
Membrane
Isolation et garnissage
Âge Enfant
Collection
Affinez votre recherche

Les gants de ski font partie intégrante de votre tenue de ski

Saviez-vous que pour être bien isolé, il faut couvrir efficacement toutes vos extrémités ? En effet, les extrémités mains et pieds sont les premières à réagir au froid. Elles sont donc beaucoup plus sensibles, d'autant plus lors de la pratique du ski... Intéressons-nous ici aux gants et moufles de ski considérés, non pas comme des accessoires, mais des vêtements de ski à part entière. Il n’est pas de bonne tenue de ski sans gants, moufles ou lobsters. Comme pour les vêtements de ski ou le casque, la question est plutôt de savoir comment bien les choisir ? Bien entendu, ce choix n’est pas à prendre à la légère, surtout si vous souhaitez éviter diverses douleurs désagréables durant votre séjour de ski.

La première différence entre ces trois équipements de ski, c’est la construction : 2 doigts, 3 doigts ou 5 doigts. Le gant de ski est le plus courant et le plus utilisé : sa construction en 5 doigts permet une excellente préhension et une très bonne sensibilité à l’usage. La moufle, construite en 2 doigts avec le pouce individuel et tous les autres doigts dans la même enveloppe est plus isolante du vent ; en effet, le vent ne peut pas passer entre les doigts. Dédiée aux skieurs et skieuses particulièrement sensible au froid, elle est plus efficace thermiquement mais moins pratique pour des manipulations diverses. Enfin, la construction en 3 doigts du lobster (homard) individualise le pouce et l’index tout en isolant les trois autres doigts dans une enveloppe unique. C’est le parfait intermédiaire entre le gant de ski et la moufle puisqu’il allie la thermicité de la moufle à la préhension du gant.

Qualités d’imperméabilité et d’isolation des moufles et gants de ski

Les moufles et gants de ski alpin sont imperméables, majoritairement grâce à une membrane Gore Tex ou membranes du fabricant. Le taux d’imperméabilité d’un gant de ski oscille entre 5 000 et 28 000 mm, plus le nombre est grand, plus la membrane est performante. Aussi, un skieur ou une skieuse, pratiquant le ski alpin en tout temps, optera pour un gant GTX tandis qu’en fin de saison, s’il fait beau, un gant en 10 000 mm sera amplement suffisant. Qui dit membrane dit imperméabilité mais aussi respirabilité, votre gant de ski est capable d’empêcher l’humidité extérieure de traverser la membrane tout en laissant s’échapper la vapeur d’eau, et ce pendant plusieurs heures.

Le conseil du Vieux : afin d’enlever et remettre votre gant facilement, porter une paire de sous-gants est vivement conseillé.

L’isolation de vos gants, moufles et lobsters de ski peut être en ouate synthétique ou en duvet : à chacun selon son ressenti. En effet, face au froid voire grand froid, nous ne réagissons pas toutes et tous de la même manière. La ouate synthétique est le garnissage présent dans 80% de la gamme des gants de ski : compressible, respirante et bien isolante, elle est parfaite pour vous maintenir au chaud tout en vous assurant un séchage rapide. Les plus sensibles au froid préfèreront un garnissage en duvet/plumes, plus isolant mais moins respirant : attention à ne pas trop transpirer, cela n'est pas très agréable et pratique pendant votre pratique du ski. Les personnes souffrant du syndrôme de Raynaud sont particulièrement attentives à l’isolation de leur gant de ski. Enfin, si vous souhaitez bénéficier de « chaleur à la demande », optez pour des moufles ou gants chauffants : munis de batteries et de résistances, ils sont de véritables radiateurs nomades.

Le saviez-vous ? Le revêtement intérieur de vos gants de ski est souvent en polaire ou en synthétique pour un accueil doux et chaud dès le premier contact.

Et les gants de ski chauffants?

Les gants de ski aussi ont droit à leurs propres évolutions ! Si vous êtes particulièrement sensible au froid ou que vous évoluez dans des conditions extrêmes et que vous souhaitez bénéficier de « chaleur à la demande », optez pour des moufles ou gants chauffants. Munis de batteries et de résistances, ils sont de véritables radiateurs nomades pour vos mains. Dotés de technologie de plus en plus pointue, certains gants chauffants permettent de réguler la température grâce à plusieurs niveaux de chauffe. Des alliés de choix pour les conditions les plus difficiles durant tous vos séjours de ski. Enfin, même les sous-gants existent en version chauffante. Ils sont très polyvalents et seront parfaitement adaptés sous une paire de gants de ski à membrane Gore Tex, par exemple.

Caractéristiques techniques des gants de ski

La construction des gants et moufles de ski diffère en fonction de votre pratique du ski alpin et de vos préférences : manchettes longues ou courtes, renforts en cuir ou en synthétique, présence ou non d’un leash, bouts de doigt tactiles, gants garnis – avec sous-gants amovibles – surgants…, à chacun selon sa pratique.

Au Vieux Campeur, nous aimons vous conseiller de glisser la manchette de votre gant sous votre veste de ski ; en effet, les vestes sont de plus en plus équipées d’un manchon passe-pouce en bas de manche afin de créer une réelle étanchéité thermique : le manchon court est suffisant. Certains skieurs et certaines skieuses préfèrent porter leur manchette par-dessus ; dans ce cas, optez pour une manchette longue avec un système de serrage au poignet. De plus, certains gants et certaines moufles de ski possèdent un leash pour accrocher vos gants aux poignets et ainsi ne pas risquer de les perdre. Si vos gants n’en sont pas équipés, pas de panique, ces petits accessoires ski se vendent en pièces détachées.

Le saviez-vous ? Si la plupart des gants de ski sont fait d’une superposition de 4 couches : tissu extérieur + membrane + couche isolante + revêtement intérieur, certains modèles peuvent tout à fait être de simples sur-gants imperméables. C’est le cas des gants et moufles pour le ski de randonnée ou le freeride, notamment. Dans ce cas, à l’instar d’une tenue de ski freeride, il faut fonctionner avec un système multicouche : sous-gant + couche isolante + sur-gant.

Les sous-gants : un sous-vêtement thermique pas comme les autres

Vous souhaitez renforcer l’isolation de vos gants de ski, optez pour une sous-couche efficace : sous gants ou sous-moufles, les deux versions existent. En soie, en synthétique ou en laine mérinos, les sous-gants et sous-moufles sont une parfaite couche thermique d’appoint pour renforcer l’isolation de vos gants et moufles de ski : conçus avec des matières isolantes, ils sont parfaits pour emmagasiner la chaleur dégagée par votre corps. De plus, porter un sous-gant permet de ne jamais remettre votre main en contact avec le froid : vous conservez alors toute la chaleur emmagasinée pendant la journée. Enfin, avec un sous-gant, il est beaucoup plus facile d'enlever et remettre vos gants de ski : à qui n’est-ce jamais arrivé de ne pas réussir à renfiler son gant à cause de mains moites ? Porter un sous-gant permet de glisser aisément votre main dans le gant ou la moufle, même si vous avez transpiré.

Le conseil du vieux : stockez vos sous-gants dans un endroit chaud lors de votre trajet pour plus de confort à l’enfilage. Vous êtes un(e) grand(e) sensible au froid ? Pensez à vous munir de chaufferettes jetables ou réutilisables. Compactes et efficaces, glissez-les directement dans vos gants pour une sensation de chaleur immédiate.

Pour une pratique tout en confort et sécurité, retrouvez une sélection des meilleures marques de gants de ski pour hommes, femmes et enfants Au Vieux Campeur : The North Face, Rossignol, Dakine ou encore Millet… Enfin, Mesdames, vous trouverez aussi sur notre site une sélection de gants et moufles de ski pour femme, réservée aux petites mains.

Voir plus