Le Blog du vieux

Wonderscope Project - Le commencement

Partager :

La genèse du projet

Wonderscope est une série d’épisodes vidéo retraçant le voyage d’un couple de jeunes français qui cherchent à partager leur curiosité pour la nature et le monde vivant.

Pendant 1 an et demi, ils vont sillonner les routes d’Eurasie en van pour montrer l’environnement sous différents angles et partager des expériences de nature au fil des rencontres à travers 2 types d’activités

- expérimenter ensemble des outils qui permettent d’observer ce qui est imperceptible à l’oeil nu (microscope, photo macro, astrophoto...),

- pratiquer des sports qui permettent d’être en contact direct avec les éléments (ski de randonnée, escalade, slackline, kayak, trek...). 

Le but de la websérie est de retranscrire les émotions et sensations issues de ces rencontres et de donner envie au spectateur de se rapprocher de la nature.

L'équipe

Nathalie est docteure en pollution des écosystèmes lacustres. Elle pratique le ski de randonnée, le snowboard et l’alpinisme. 

Grimpe en Turquie

Alban est ingénieur en Environnement, spécialisé dans les bâtiments durables et les énergies renouvelables. Il est aussi skieur freestyle, photographe et vidéaste. 

Slackline en Turquie

Convaincus que la base de l’engagement dans la protection de l’Environnement passe avant tout par l’éveil d’une curiosité et d’une sensibilité pour la nature, nous avons créé l’Association Wonderscope. Avec cette approche, nous créons une image positive du changement à échelle humaine, à contrepied des tendances actuelles qui culpabilisent de façon globale.

Le périple

L’aventure a débuté fin Avril 2019, à bord de notre van aménagé,et durera jusqu’en Septembre 2020. Les grandes étapes de ce périple sont les suivantes : 

  1. Explorer les côtes méditerranéennes, adriatiques et égéennes en kayak au printemps 2019,

  2. S’aventurer ensuite dans les déserts et montagnes d’Asie Centrale,

  3. Prendre de la hauteur au Népal à l’automne 2019 lors de grands treks, 

  4. Rider la célèbre poudreuse du Nord du Japon en Février 2020,

  5. Et enfin rejoindre la route Transsibérienne début Avril 2020 pour arriver au bord du lac Baïkal encore gelé. 

1ère étape : la folle traversée des Balkans jusqu’aux portes de l’Asie



La découverte des Balkans constitue la première étape de notre périple. Nous avons ainsi traversé l’Italie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, l’Albanie et la Grèce en 12 jours, avant de rejoindre la Turquie pour un mois. Quelle folle traversée !

Folle, car ce fut nos premières expériences de la vie nomade ponctuée par la recherche d’eau potable, la gestion de l’autonomie en électricité, les regards curieux (et envieux !) lorsqu’on se posait dans des coins sympas pour la nuit et les rencontres amusantes avec d’autres voyageurs en camion. 

Folle aussi, car tous ces pays traversés nous ont comblés par leur beauté, leur diversité culturelle et paysagère. Du lac de Garde en Italie aux cheminées de fée de Cappadoce en passant par le Parc national de Plitvice en Croatie et les monastères perchés des Météores en Grèce, toutes ces singularités naturelles que l’être humain a su raisonnablement exploité nous a donné du baume au cœur dans ce monde où quelquefois la machine humaine détruit tout sur sa route.

Grèce

Nous avons longé les côtes méditerranéenne, adriatique et égéenne. Avec notre kayak gonflable, nous avons eu la chance d’explorer des grottes sous-marines et des îles sauvages, royaumes des oiseaux de mer.

Kayak en Grèce

À l’intérieur des terres turques, nous avons ressenti une grande humilité face aux imposantes montagnes du Taurus, culminant à 3 756 m, et aux pieds desquelles s’étendent d’impressionnants canyons dans lesquels nous avons pu nous aventurer et trouvé quelques voies d’escalade.

Et même des blocs...

Folle enfin, car l’incroyable hospitalité turque nous a donné un délicieux avant-goût de la gentillesse des peuples d’Asie. En échanges de tous ces thés, repas, conseils et sourires, nous avons essayé d’offrir ce que Wonderscope sait faire de mieux ; des moments ensemble au contact de la Nature. Des repas au coin du feu et photos d’étoiles avec les jeunes de la péninsule de Bozburun aux observations au microscope d’insectes et de végétaux avec les enfants des villages de l’Est anatolien, les regards étonnés et sourires amusés nous laissent penser que Wonderscope est au commencement d’une belle et enrichissante aventure !


Top