Le Blog du vieux

Une semaine dans les Alpes de Lyngen

Partager :

Un paradis bercé entre fjords et montagnes...

Réel passionné de ski de randonnée, c’est plus exactement dans les Alpes de Lyngen en Norvège, que Damien a choisi de s’installer pendant 7 jours, le mois dernier.

Les Alpes de Lyngen (1833 M d’altitude) font partie du Massif des Alpes Scandinaves (1700 Km de long). Situées en grande partie sur la péninsule de Lyngen - bordée à l'ouest par l'Ullsfjorden et à l'est par le fjord de Lyngen - les Alpes de Lyngen sont à l'Est de Tromsø au Nord de la Norvège. Sur cette incroyable chaîne de montagnes, on y trouve tous types de sommets : à pics, arrondis mais aussi érodés au fil du temps...

Pour trouver ce petit coin de paradis du ski de rando, de la rando, du kayak, du bateau ou encore de la pêche... suivez le Nord à 300 Km du Cercle Arctique ! À la même latitude que le Groenland, à l’ouest, et à quelques centaines de kilomètres de la Russie, à l’est… vous ne serez pas déçu du voyage !

Nous avons demandé à Damien de nous raconter son périple nordique : “Atterrissage à Tromsø, une ville particulièrement célèbre pour ses multiples points d'observations des aurores boréales qui illuminent le ciel norvégien... Les quantités de neige au bord de la piste d’atterrissage sont impressionnantes, même en avril ! Il fait beau, il est 20h et la luminosité est magnifique. Plus qu'une heure et demie de voiture et nous serons arrivés à destination, Steindalen.

Dans les Alpes de Lyngen, il y a du ski pour tous les goûts : du raide, du moins raide, en forêts, dans de grands espaces… Le potentiel est énorme ! Damien poursuit : “Il s’agit certes d’un petit massif, mais quelle densité ! Chaque sommet, chaque col, s’ouvre sur d’autres montagnes. Cela paraît infini…” D'ailleurs, sachez qu’il est envisageable, grâce aux multiples refuges, de faire des randonnées de plusieurs jours et d’explorer les lignes aux alentours. Damien ajoute : “Ici, les randos s'enchaînent rapidement. La logistique y est facile : vous garez la voiture au départ de la rando et il n’y a plus qu’à mettre les peaux.” Et pour votre plus grand bonheur, grâce aux longues journées éclairées par le soleil de minuit, vous pourrez enchaîner du dénivelé à l’infini !

Ce qu’il faut retenir de ce voyage...

De plus en plus fantasmée par les globetrotteurs - sportifs, la Norvège est une destination qui a le vent en poupe ! Alors si comme Damien vous souhaitez découvrir les richesses de ce pays nordique, ses réponses pourront vous être utiles…

 

  • Depuis la France, est-il facile de s’envoler pour la Norvège ? :

Depuis la France entière, il y a de nombreux vols pour Oslo. On est parti de Lyon avec la Lufthansa. Et en plus de ses prix plutôt attractifs (300€ l’aller-retour), c'est l'une des rares compagnies aériennes à proposer l'option “bagage à ski gratuite”, à savoir 32 Kg. De Lyon à Tromsø, nous avons eu 2 correspondances : Lyon/Francfort, Francfort/Oslo, Oslo/Tromsø. Et à ce sujet, attention ! Je conseille de prévoir au moins 2 heures à Oslo car on a dû récupérer nos bagages et repasser la douane avant de prendre notre dernier vol direction Tromsø… le temps passe vite !

 

  • De Tromsø à Steindalen :

Une fois arrivés à Tromsø, notre voyage n’était pas terminé. On a donc loué une voiture, destination Steindalen.Si je devais donner un conseil ici, ça serait de privilégier les grandes voitures : le matos de ski prend de la place ! Côté bon plan, vous avez également l'option low cost : RentAWreck. Le concept est de rouler dans un véhicule "d'occasion" en toute sécurité et à des prix somme toute abordables !

 

  • Et pour les courses ?

Pendant notre excursion on a croisé quelques supermarchés à Tromsø, Nordkjosbotn (au sud de Lyngenhalvoya) et même à Lyngseidet. C’était bien pratique !

 

  • Les prix en Norvège...

Les prix ne nous ont pas choqués ! C’est très cher, mais ce n’est pas le double ou le triple comme j’avais pu l'entendre avant de partir ! Je conseille quand même de privilégier les locations d'apparts, les nuits en refuge et aussi, de cuisiner soi même. Et en même temps, du côté de Lyngseidet il n’y a pas ou peu de restaurants…

 

  • L’hébergement pendant le voyage...

On est passé par AirBnB, on avait un choix incroyable de logements ! Mais pour ceux qui souhaitent encore plus de confort, il y a également des lodges : plus coûteux mais en demi pension + sauna ou bain suédois pour l'après ski, c’est très sympa et relaxant.

 

  • Guides, topos et appli ?

Pour notre semaine norvégienne, on est parti avec quelques livres dans notre valise. On a choisi le guide du Petit Futé - Norvège. On avait aussi quelques cartes et le topoguide The Lyngen Alps skiing, climbing, trekking. Côté applis, on a utilisé FatMap, idéale en hors connexion pour planifier ses sorties et se repérer sur des cartes 3D. On a aussi téléchargé YR, elle nous a permis de connaître l’évolution de la météo de manière assez précise.

 

  • Le climat et la période favorable pour la Norvège

Le massif est situé à 350 Km au nord du Cercle Polaire mais étant donné qu’il est baigné par les eaux du Gulf Stream, celles-ci rendent les températures très supportables, ce massif est relativement protégé des températures polaires. Petit proverbe norvégien : « il n’y a pas de mauvais temps, seulement des mauvais vêtements ». Pour la poudreuse, il faudra cibler le mois d’avril, mais alors attention aux conditions avalancheuses ! La charnière entre avril et mai semble très intéressante. La neige et la météo y sont plus stables et le jour s’étend de 2h à 23h... Dans notre cas, sur 7 jours, nous avons eu 2 jours de beau temps…

 

  • La sécurité en montagne

La plupart des hauts sommets sont glaciaires, il convient donc d’avoir le matériel nécessaire pour une progression en toute sécurité.Damien conclut : “Il ne faut jamais sous estimer les risques en montagne, alors si on devait donner un tout dernier conseil ça serait de toujours avoir - peu importe l’expédition - ces 3 numéros en tête… :

  • Police : 112

  • Pompiers : 110

  • Ambulances : 113


Top