Le Blog du vieux

Une idée de week-end à Chamonix

Les premières neiges viennent de tomber sur Chamonix, c’est le week-end du 10/11 novembre, et pour Olivier des Mountain Brothers impossible de résister. Ni une, ni deux, direction Cham (pour les intimes) pour lancer officiellement la saison d'hiver. Pour ce week-end, il a demandé à un guide de haute-montagne de lui préparer deux courses.

Olivier, on a pu voir les photos de ton week-end sportif entre automne et hiver à Cham. Ça donne envie ! Comment c’était ? Tu étais sans Gil ?

C’était vraiment, super. Tout ce que j’aime, un week-end touche à tout, comme moi ! Malheureusement, j'y étais seul, Gil travaillait et ne pouvait pas se libérer mais le guide a pris la relève. Il a fallu le suivre ! Un vrai plaisir néanmoins, pour quelqu’un comme moi, qui aime la nature, et le dépassement de soi (en chier un peu quoi). J'ai toujours été sportif et j'aime les grands espaces, c’était donc parfait. Puis en tant que designer c’était également un week-end très esthétique qui m’a permis de me faire plaisir en photo.

Raconte-nous un peu ce week-end, pour celles et ceux qui chercheraient de l’inspiration pour leur prochain week-end à la montagne !

Arrivée sur Chamonix le vendredi soir, pour partir tôt samedi matin. Malheureusement au réveil, ça se confirme, la météo n'est pas top sur Chamonix, nous sommes donc allés chercher quelques éclaircies à Tignes. Puis nous avons chaussé les skis de rando dès le bas de la station puisque les remontées mécaniques n’étaient pas encore ouvertes, direction le Glacier de la Grande Motte. Bien que le temps soit resté mitigé, le craquement de la neige sous les peaux de phoque fait plaisir à entendre.

Après plusieurs heures de montée, 4 heures exactement pour 15kms et 1 400m de dénivelé positif, c'est l'heure de dépeauter et de gouter aux joies de la poudreuse. Je ne pouvais pas espérer mieux pour cette reprise.

Et le dimanche, as-tu enchainé sur une deuxième journée de ski de rando comme prévu ? D’après les photos, il y a eu changement de programme là aussi…

Non, nous sommes restés sur Chamonix mais effectivement "changement de décor" et changement de sport ! Pour le dimanche, nous avions finalement opté une session escalade au Brévent. Malheureusement ou heureusement, les téléphériques sont toujours fermés, on a donc dû monter au Brévent en VTTAE, soit 1 200mD+, un sacré échauffement.

Puis on a grimpé la voie Craquoukas, 200m avec des passages à 5b max, qui nous a offert une vue magnifique sur la vallée.

Je sais que tu as des projets de montagne et que tu avais déjà grimpé, quelles étaient les sensations dans cette voie ?

Chaque voie est différente. Là, c’est surtout le fait de reprendre. Ça faisait longtemps que je n’avais pas grimpé. Le cliquetis des mousquetons, le grain de la roche sur les mains, et toujours ce petit pincement au cœur… de la chute, même si on est assuré. Et puis la vue… une fois en haut. Comme j’ai, effectivement, un gros objectif montagne à venir en 2019 c'était une journée de reprise mais aussi de prépa pour moi. Les sensations étaient au rendez-vous, c’était le plus important !

Un week-end éprouvant physiquement je suppose, le retour à Paris n’a pas été trop dur ?

Oui, intense, mais tellement bon. On se sent reposé malgré l’effort fourni. C’est sûr, que le lendemain, le changement de décor fait un peu mal, mais j’ai déjà la tête tournée vers d’autres projets…

Merci à Gore-Tex, Au Vieux Campeur et Norrona pour leur soutien.


Plus d'articles : "Découvertes"

Le projet Odysseus 3.1

Odysseus 3.1 c’est l’histoire de passionnés de la richesse et de la diversité de notre monde. Engagés dans la préservation de la nature et garants de l’application des lois internationales liées à l’environnement, ils sont décidés à transmettre leurs valeurs aux générations futures.

S'équiper pour le Half Marathon des Sables avec Les Others

120 kilomètres au cœur de l'une des zones les plus arides du globe : le désert d'Ica C’est le pari que Damien a décidé de relever d’abord pour lui-même, puis pour ses proches mais aussi pour son travail. Damien travaille pour Les Others, « un média d’inspiration pour les amoureux d’outdoor, de voyages et de photographie ». Dit comme ça nos chemins ne pouvaient que se croiser. C’est comme ça, suite à une première collaboration, que Damien est revenu dans nos boutiques parisiennes, à titre personnel cette fois-ci, afin de s’équiper pour son projet.

Un défi responsable et solidaire en Amérique du Sud : l’expédition Magellan

Un voyage pour devenir acteur du changement. C’est ainsi que Willy Magellan définit son projet éponyme : l’Expédition Magellan. Constatant les dégâts quotidiens que l’on fait à la planète, il souhaite susciter une prise de conscience et soulever des débats afin d’opérer de véritables changements...

Expédition en Cordillère Darwin (Chili)

Cette expédition qui vient conclure le cycle de formation de 3 ans de l’ENAF, avait pour but l’exploration et l’ascension de sommets vierges dans la Cordillère Darwin. Accessible uniquement par voie maritime, la Cordillère Darwin est l’un des massifs les plus sauvages de la planète. Situé au sud de la Patagonie, entre le détroit de Magellan et le Cap Horn, cette chaîne montagneuse d’environ 170 km de long sur 60 de large, est réputé pour son climat particulièrement hostile. Très peu exploré, il reste de nombreux sommets vierges défendus par d’immenses glaciers, et une végétation très dense.

Trilogie de face Nord dans l’Oisans sauvage

Après un mois à ouvrir des voies au Népal, me voici de retour en France pour une trilogie de face Nord dans l’Oisans sauvage…

Engagés dans les Vosges : une nouvelle leçon d’humilité

Vous nous avez découvert au retour du Groenland où nous vous parlions de l’importance du matériel en expédition. Vous avez retrouvé l’un d’autre nous, Maxime, de retour d’un stage de premiers secours en montagne à l’IFREMMONT. Notre préparation pour la prochaine expédition au Groenland continu avec une traversée des Vosges...
Top