Haut

Blog

Un été avec Symon Welfringer

Catégorie: Découvertes
Partager:

Le périple débute au Grand Capucin, sommet majeur situé dans le massif du Mont Blanc. Symon commence son été outdoor par l'ascension du Trésor de Romain (400m/8a+), une voie ouverte 9 ans plus tôt.

Aller-Retour express, il décide de prendre la route en direction du Parc Naturel Régional du Queyras, à “seulement” quelques centaines de kilomètres de là pour gravir Alpinodrome (8c+).

13 juillet, retour dans le massif du Mont Blanc...

Symon retrouve @willsimclimber pour un one-push à la directissime Gabarrou-Long (400m/7b) au pilier rouge du Brouillard sur le versant italien du toit de l’Europe. Une ascension bouclée en moins de 24 heures :

> Départ du parking de Val Veny à 1h30

> Passage d’une heure au refuge Monzino

> Départ dans la voie vers 5h

> 13h : arrivée au sommet de la voie

> 15h30 : arrivée au sommet du Mont Blanc via l’arête de Peuterey

> 21h : arrivée aux Houches


La spicy week de Symon du 19 au 26 juillet :

Il faut croire qu’après une telle ascension, notre Symon en a encore sous le chausson… : "Fin juillet, j'ai eu l'occasion de passer une semaine assez extraordinaire en réussissant trois projets qui me tenaient particulièrement à coeur et en les enchaînant en quelques jours."

1) Aux côtés de @charles_dubouloz, guide de haute montagne, Symon réussi la toute première ascension de Manitua à la journée, en libre et à vue donc. Muraille de glace et de roc des Grandes Jorasses de 1200 m de haut pour 1000 m de large, Symon nous raconte avoir libéré des longueurs allant jusqu'à 7c avant d’ajouter : "C'est assez sympa de se transcender en escalade dans une longueur au milieu de la face nord des Grandes Jorasses !".

2) Pour son deuxième grand projet de l’été, rendez-vous en falaise, à Balme. Symon enchaîne Le Grand Bleu 8a+/200m (7c, 8a, 7b, 8a+, 7b+). Il boucle ce projet (encore) à la journée, une première pour cette voie.

3) Il termine sa spicy week par l’ascension de la Gabarrou-Silvy à l’Aiguille Verte. Accompagné par @aurel_vssiere, Symon souhaite un fois encore tenter l’aventure à la journée. Une nuit en bivouac et 30 cm de neige plus tard, petite hésitation du côté des alpinistes avant de se lancer… Mais qu’à cela ne tienne ! Après quelques longueurs sur une roche humide, ils partent à la conquête du sommet de la Verte : "Ça fait une bonne journée très complète. Tu commences par un bastion rocheux avec des longueurs d'escalade, ensuite tu mets les crampons pour faire une longueur de glace. C'est hyper intéressant de faire ça au milieu d'une même course."

Et vous, vous avez fait quoi en juillet ? Car pour Symon l’aventure ne s’arrête pas là… on a entendu dire qu’il lorgne sur la face nord de l'Eiger ! Promis, on vous racontera ses prochaines aventures !

Le résumé en un coup d'oeil :