Haut

Blog

Se préparer pour son premier triathlon

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Trois épreuves pour trois fois plus d’efforts, et trois fois plus de plaisir ! Le triathlon nécessite une préparation intense en amont pour assurer l’enchaînement natation, cyclisme et course à pied. Aujourd'hui, le « Vieux » vous accompagne dans cette aventure et vous dit tout pour aborder sereinement votre première course en triathlon.

Ni trop, ni pas assez : les entraînements de triathlon !

Le triathlon est une discipline sportive exigeante qui nécessite de la rigueur dans la préparation. Faire les trois épreuves à la suite nécessite d’avoir pratiqué l’ensemble des sports lors de la phase d'entraînement ! Pour cela, trois séances hebdomadaires constituent le bon rythme pour la santé et la forme.

Ni trop, ni pas assez ! Avec une séance tous les deux jours, vous ressentirez une progression optimale grâce à l’alternance sollicitation/récupération. Avec une seule séance hebdomadaire, vous perdriez une grande partie des bénéfices de l’entraînement précédent, tandis qu’avec deux séances consécutives, vous empêcheriez votre corps de bien récupérer, entraînant ainsi un risque de stagnation ou régression dans votre travail. Le parfait équilibre en somme !

Trois disciplines pour trois jours d’entraînement hebdomadaire… Le programme est simple : une séance de natation, une séance de vélo et une séance de course à pied par semaine pour avoir un entraînement optimal. À noter qu’il existe plusieurs formats de course au triathlon, selon votre envie et votre profil sportif. À titre d’exemple, des sessions d’entraînement de 30 minutes à 1 h qui comprennent 10 minutes d’échauffement et 5 minutes de récupération seront amplement suffisantes pour terminer un triathlon à Distance XS.

S’entraîner c’est bien… mais avec quel équipement ? Si le triathlon est un sport ultra-complet, il s’agit aussi d’une épreuve qui requiert un matériel adéquat pour assurer sereinement l’enchaînement des trois disciplines. Et, comme il n’est pas toujours facile de savoir quel équipement acheter, le « Vieux » vous livre aussi ses conseils pour bien choisir ses équipements de triathlon !

L’assiette du triathlète : quelle alimentation avant l’épreuve ?

Vous ne vous imaginez pas une seule seconde être sur la ligne de départ d’un Ironman avec seulement une journée d’entraînement à votre actif ? Pour la nutrition, c’est la même chose ! L’enjeu principal est de permettre à vos cellules de disposer de l’ensemble des nutriments dont elles ont besoin pour s’adapter parfaitement à vos efforts lors de vos entraînements.

À J-4, l’objectif est de favoriser la mise en réserve de glucides sous forme de glycogène, augmentez alors votre consommation d’environ un tiers à chaque repas en conservant l’équilibre alimentaire habituel.

Deux jours avant l’épreuve, optimisez vos réserves énergétiques, préservez votre confort intestinal en buvant beaucoup d’eau et évitez tout aliment pouvant générer des inconforts digestifs tels que le lait, les légumineuses…

C’est le grand jour ? Pensez à respecter un délai minimum de 3h entre la fin de votre repas et le départ. N'innovez pas et continuez de préserver votre confort digestif tout en compensant les dépenses énergétiques de la nuit. Ingérez davantage de glucides complexes, essentiels avant l’effort.

L’art de gérer ses transitions en triathlon

Techniquement, le triathlon, c'est trois disciplines bien distinctes, mais l’art de la transition est tellement important à maîtriser qu’il peut constituer une quatrième étape dans votre parcours et être un levier pour gagner quelques précieuses secondes sur votre temps final !

Optimiser vos transitions passe avant tout par un entraînement. Tout d’abord, vous pouvez planifier à l’avance une routine et effectuer l’entraînement encore et encore, afin d’automatiser vos gestes pour une meilleure efficacité le jour J.

Ensuite, préparez l’avant course en entreposant votre matériel à un emplacement spécifique et organisez cet espace selon vos besoins. Faire du repérage et bien préparer votre environnement vous permettra d’éviter des moments de panique et seront mis au profit de votre performance !


De notre côté, il nous reste plus qu'à vous souhaiter un bon triathlon et de vous faire plaisir. Écoutez-vous, écoutez votre corps, et profitez ! Vous pouvez aussi retrouver tous les équipements pour le triathlon dans le catalogue Au Vieux Campeur.