Haut

Blog

Quelles chaussures porter pour randonner dans la neige ou en raquettes ?

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Les amoureux de la rando vous en parleront mieux que nous : ce n’est pas le froid qui va les empêcher de partir en excursion ! Et ils ont bien raison. Nombreuses sont les chaussures de marche qui permettent aujourd’hui de s’adonner à sa pratique favorite, même avec un sol couvert de neige. Au Vieux Campeur vous emmène en quête de la chaussure de rando parfaite ! C’est parti !

Choisir ses chaussures pour randonner dans la neige

Pour partir en excursion lorsque le thermomètre est négatif, ou bien lorsque le sol est légèrement enneigé, vous devrez opter pour des chaussures de randonnée adaptées afin de vous assurer une protection optimale, que ce soit en matière de chaleur ou de sécurité. Et cela passe d’abord par une chaussure de randonnée à tige haute qui évite non seulement que la neige s’infiltre, mais qui maintient également la cheville pour mieux prévenir les glissades sur des terrains humides. Vérifiez également que votre chaussure rando d’hiver soit équipée d’une membrane imper-respirante - type Gore-Tex - pour empêcher l’eau d’entrer à l’intérieur et évacuer l’humidité générée par la transpiration. Parce que oui, même en hiver, quelques centaines de mètres de dénivelé positif suffisent à donner un coup de chaud au randonneur ! D’ailleurs, si on cherche à ce que la transpiration soit évacuée, c’est pour s’assurer une bonne isolation thermique, c’est-à-dire un maintien de la chaleur dégagée par le corps, en l'occurrence les pieds. Il est donc essentiel pour vous de trouver une paire de chaussures randonnée bien isolée, au risque de se retrouver avec des gelures. Mais pas d’inquiétude : les chaussures de randonnée hiver possèdent généralement une doublure chaude pour bien isoler du froid.

Ensuite, l’adhérence et l’accroche dans la neige ou sur des sols gelés se fait grâce à une semelle cramponnée et antidérapante. En revanche, si vous avez prévu de sortir en poudreuse, des raquettes à neige seront essentielles pour ne pas s’enfoncer. Et dans tous les cas, une paire de bâtons de randonnée télescopiques ne sera pas de trop pour soulager la pression de votre corps sur les membres inférieurs, mais également pour vous aider à vous équilibrer sur les terrains accidentés.

Choisir ses chaussures pour randonner en raquettes

Les chaussures pour raquettes à neige répondent globalement aux mêmes critères que pour la rando hivernale, à savoir une tige haute et une membrane imper-respirante. L’objectif sera ici aussi de garder le pied à l’abri de l'humidité lorsque la neige fond sur la chaussure, et d’évacuer facilement la transpiration pour rester au chaud. L’isolation thermique pourra à ce titre être renforcée par une paire de chaussettes de randonnée chaudes et respirantes. Et si ce sont bien vos raquettes qui assurent l’accroche et l’adhérence sur la neige, une semelle crantée et antidérapante sera également très appréciable si vous décidez de parcourir un bout de chemin sans vos raquettes . À choisir, nous vous conseillons d’opter pour une chaussure de grande randonnée qui vous accompagnera sans bouger dans les dénivelés les plus rudes. Quant à la semelle, préférez-la rigide pour davantage de confort sur le terrain et, surtout, pour éviter que la chaussure ne se déchausse à chaque pas. Cela vous évitera de passer votre temps à retirer vos gants de randonnée pour ressangler vos raquettes !

Transformer ses chaussures de randonnée hiver

Posséder des chaussures de randonnée hiver présente donc un avantage certain pour garder vos pieds au chaud et au sec durant toute la durée de vos expéditions. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas forcément obligé d’investir dans une paire dédiée si vos sorties en pleine nature cet hiver se comptent sur les doigts d’une main. En revanche, il est fortement recommandé d’équiper votre modèle de chaussures actuel pour l’adapter aux conditions hivernales. Cette transformation concerne toujours les trois mêmes facteurs : l’imperméabilité, l’accroche et l’isolation thermique.

Pour empêcher la neige de s'infiltrer dans votre chaussure de rando, en premier lieu, nous vous conseillons d’opter pour un surpantalon imperméable et des guêtres de randonnée bien hautes. Avant vos sorties, vous pourrez également passer un coup de spray imperméabilisant sur vos chaussures afin de maximiser leur résistance. Ensuite, pour améliorer l’accroche et l’adhérence de vos chaussures sur la neige, le meilleur moyen reste les crampons courts et bien répartis sous le pied. Si le terrain est facile et plat, une sur-semelle ou un filet peuvent être suffisants. Quant à l’isolation thermique, des chaussettes de randonnée technique pourront vous apporter le confort dont vous avez besoin. Vous pourrez également glisser des semelles thermiques ou en laine dans vos chaussures pour davantage de chaleur !

Grand aventurier ou randonneur amateur, vous avez maintenant toutes les clés pour vous garantir une sortie hivernale réussie ! À vos bâtons… c’est parti !