Haut

Blog

Quelle durée de vie pour mon baudrier d'escalade ?

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

En escalade, plus encore que dans la plupart des autres sports, hors de question de négliger la sécurité ! Le baudrier - ou harnais d’escalade - est votre allié le plus précieux pour votre sécurité, il est donc important de surveiller régulièrement son état. Le “Vieux” vous livre aujourd’hui ses conseils sur la durée de vie de votre baudrier pour pouvoir continuer à grimper l’esprit tranquille !

Surveiller l’usure de son harnais d’escalade

Surveiller l’état de son harnais, oui, mais surveiller quoi exactement ? En premier lieu, on regarde les sangles de nos baudriers d’escalade qui sont en tissu (ceinture ventrale, pontet et tour de cuisse), comme les harnais de travail en hauteur. Même si ce tissu est conçu pour être très résistant, il reste sensible à l’usure, et notamment aux frottements. Car en grimpe outdoor, on a souvent certaines parties du corps qui frottent contre la paroi rocheuse, et usent les textiles. Si on a tendance à pester quand nos vêtements d’escalade se retrouvent abîmés ou déchirés, le tissu du harnais peut lui aussi être mis à rude épreuve.

Autre exemple : on rate une prise, on glisse sur quelques petits mètres, ça peut arriver à tout le monde ! Si on peut se brûler légèrement la peau le long de la roche, il est aussi possible qu’une entaille apparaisse sur le harnais d’escalade. On vérifie donc bien que tout soit encore en état d’usage avant de reprendre la grimpe. Attention aussi aux petits reliefs saillants qui pourraient accrocher les sangles au passage et abîmer le tissu.

Que ce soit après une petite chute ou après les frottements répétés pendant la grimpe, c’est généralement au niveau des coutures que le tissu du baudrier a le plus de chances de se déchirer. Donc avant de se jeter sur sa paroi, on vérifie bien que les coutures sont en place et résistantes ! Ça ne prend qu’une minute, et ça peut éviter de se mettre en danger… Et ça, ce n’est pas rien !

Baudrier d’escalade : durée de vie théorique vs durée de vie réelle

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi il y avait systématiquement une date écrite sur votre baudrier ? À l’image d’autres équipements de protection comme certains casques de protection, la durée de vie d’un baudrier est limitée par la loi. En l’occurrence, cette durée est de 10 ans maximum à partir de sa date de fabrication, et ce peu importe si le harnais de sécurité a servi 1 ou 1000 fois. C’est pour cela que la date de fabrication y est toujours écrite. Certaines marques indiquent aussi une durée d’utilisation maximale de 5 ans, à partir de l’achat et non de la fabrication.

Mais vous vous en doutez, ces chiffres ne prennent pas en compte l’usure réelle du baudrier d’escalade, et un même modèle peut tout autant être encore utilisable après 5 ans qu’être trop usé après 2 ans, tout comme vos chaussons d’escalade d’ailleurs. Tout dépend de ce que vous en faites, finalement. Nous l’avons vu, les frottements contre les parois peuvent abîmer le textile, mais le fait-même de porter son harnais met le textile sous tension et l’use, surtout s’il est trop serré. Pour éviter les problèmes de taille, vous pouvez consulter notre guide d’achat de baudrier d’escalade.

Attention aussi à l’endroit où vous rangez votre baudrier de sécurité, cela peut également influer sur la durée de vie de ses sangles. L’idéal est de conserver le harnais dans un endroit sec, propre et à l’abri de la lumière. La saleté et les rayons du soleil ont tendance à fragiliser le tissu. Attention aussi aux produits chimiques avec lesquels il pourrait entrer en contact et qui peuvent l’attaquer. Là encore, quand vous sortez votre équipement d’escalade du placard ou du garage, vérifiez bien son état, surtout s’il n’a pas servi depuis longtemps.

Vous avez maintenant tout plein de petites astuces pour vérifier l’état de votre baudrier d’escalade avant d’aller plus haut ! Bonne session à tous…