Haut

Blog

Que mettre dans son sac pour un bivouac d’une nuit ?

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Que ce soit pour partir en vacances ou à l’aventure à la montagne, préparer son sac est un véritable casse-tête. Limité en taille et en poids, il faut faire le bon choix et réussir à se projeter assez pour savoir ce qui sera utile une fois sur place, et surtout, savoir ce qui ne le sera pas ! Comme à son habitude, le “Vieux” aime donner un petit coup de pouce aux randonneurs dans le besoin et dévoile cette fois-ci ses meilleurs conseils pour faire son sac pour un bivouac d’une nuit !

Une unique nuit reposante avec le strict minimum.

La première chose à laquelle il faut penser pour passer une nuit digne de ce nom en extérieur, c’est d’avoir le nécessaire pour dormir comme un loir. L’outil qui vient en premier à l’esprit lorsqu’on pense à un bivouac en forêt est la tente. Pourtant, elle n’est pas nécessairement obligatoire, quand le temps et les températures le permettent. Dormir à la belle étoile ou dans un confortable hamac peut largement suffire pour une seule nuit tout en permettant d’économiser quelques kilos dans le sac !

Le duvet conserve une place essentielle, quelle que soit la saison, pour les amoureux de la nature qui aiment dormir bien au chaud ! Ajoutez un peu de confort avec un vêtement en guise d’oreiller improvisé (gain de place oblige) et vous aurez tout le nécessaire pour passer une aussi bonne nuit que si vous la passiez dans votre lit !

La nuit apporte avec elle de nombreux enjeux, dont celui de s’éclairer pour voir et être vu. Bien qu’un portable puisse faire l’affaire, utiliser son mode flash n’est pas pratique pour faire usage de ses deux mains tout en s’éclairant. De plus, à l’aventure et loin de tout accès à l’électricité, il est plus judicieux de garder de la batterie pour affronter une éventuelle urgence. Peu volumineuses et très pratiques, les lampes frontales remplissent à merveille cette mission !

Remplir son ventre… sans remplir son sac !

Choisir sa popote pour un bivouac d’une nuit, c’est comme choisir sa popote pour une randonnée de plusieurs jours, sauf qu’il faut être encore plus minimaliste et aller à l’essentiel ! Le matériel de cuisson emporté dépend avant tout du souhait de chacun de faire cuire ou non sa nourriture. Pour ceux qui ne peuvent pas se passer d’un dîner au coin du feu, il est possible de l’allumer avec un briquet tempête, très classique, dont l’efficacité par tous temps n’est plus à prouver.

Côté matériel de cuisson, une casserole et une poêle seront largement suffisantes pour chauffer la nourriture, ce à quoi il faut ajouter une assiette et des couverts pour chaque personne. L’emport de gobelets peut être évité en buvant directement au goulot de sa gourde équipée de filtre. Même pour une nuit, il faut veiller à laisser la nature comme elle a été trouvée, c’est pourquoi les sacs-poubelles trouveront leur place à vos côtés, tout comme le liquide vaisselle biodégradable !

Tout le nécessaire pour rester propre et en pleine forme !

Pour profiter au mieux de son bivouac, il faut avant tout se sentir bien dans ses baskets ! Et pour cela, lorsqu’on ne passe qu’une nuit sous les étoiles, il est inutile d’emporter toute sa garde-robe. Parmi le strict minimum à prendre dans son sac figurent les sous-vêtements, essentiels à l’hygiène et légers comme une plume dans un sac de rando !

Quelle que soit la saison, les aléas climatiques sont nombreux en plein air. Pour se protéger des premières baisses de température, le pull fin en mérinos semble idéal, respirant, léger et chaud, il se porte aussi bien comme couche principale que sous une shell. Un authentique incontournable des longues comme des courtes sorties en plein air ! En cas d’averse, déposer une légère veste imperméable au fond de son sac à dos, c’est s’assurer de rester sec tout le trajet sans se casser le dos !

Lors d’un bivouac, une piqûre d’insecte ou une brûlure est si vite arrivée ! Pour soulager la douleur et éviter les infections, une petite trousse de secours ne doit jamais vous quitter, même lors des aventures les plus courtes ! Un incontournable qui peut sauver le bon déroulement de votre bivouac (notamment quand il contient un spray anti-moustique !).

Le soleil fait partie des bonnes nouvelles d’une randonnée, mais il faut aussi savoir s’en protéger. Crème solaire, couvre-chef et lunettes de soleil font partie de l’attirail qu’il peut être intéressant de prendre lors d’une longue marche. Côté hygiène, on pensera à emporter du papier toilette, un indispensable pour faire face à chaque envie pressante en pleine nature et qui paraît tellement évident que l'on a tendance à l’oublier.


Maintenant que les bases ont été posées, il ne vous reste plus qu’à remplir votre sac, l’enfiler et partir bivouaquer l’esprit tranquille ! Et pour ceux qui ne sont pas encore tout à fait à l’aise avec le bivouac, vous pouvez toujours lire nos conseils sur comment réussir son bivouac !