Haut

Blog

Plongée : et si on s'y mettait vraiment ?

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

À l’heure de retourner au travail, on repense à ses doux souvenirs de vacances : la plage de sable fin sous nos pieds, le soleil sur nos joues bien protégées, et ce baptême de plongée qu’on a tant adoré. Mais après tout, pourquoi attendre l’été suivant pour de nouveau se jeter à l’eau ? Pourquoi ne pas en faire un loisir régulier toute l’année ? Aujourd’hui, le Vieux vous dévoile tous ses conseils pour se mettre à la plongée, pour de vrai !

Les certifications de plongée : kézako ?

La plongée est une activité très réglementée, principalement pour des raisons de sécurité. Si en vacances, les baptêmes se font avec peu de préparation, grâce à l’encadrement de moniteurs, il est nécessaire de passer des certifications pour pouvoir plonger régulièrement. Il existe plusieurs organismes de formations et de certifications à la plongée : la PADI, la SSI, la SDI ou encore la FFESSM. Pour les obtenir, cela passe généralement par des questions théoriques et des exercices pratiques : un parcours somme toute classique !

Prenons l’exemple de la certification PADI : elle est constituée de 4 niveaux, du plus simple au plus professionnel, et chacun offre un niveau d’autorisation particulier. Au premier niveau, vous pouvez plonger jusqu’à 18 m de profondeur et uniquement accompagné d’un professionnel. C’est à partir du niveau 2 que vous aurez le droit de plonger seul, jusqu’à 30 m (pour un adulte). Les niveaux suivants ouvrent par exemple le droit de descendre plus profond ou d’être sauveteur, accompagnateur, voire professeur pour les plus hauts niveaux.

Où pratiquer la plongée toute l’année ?

Tout le monde n’a pas la chance d’habiter suffisamment proche du littoral pour pouvoir aller plonger régulièrement dans la mer ou l’océan. Heureusement, il existe partout en France des piscines et notamment des fosses (bassins très profonds conçus pour la plongée), ainsi que des clubs pour apprendre et progresser avec d’autres personnes de son niveau et des professionnels agréés. Certes, il s’agit d’un environnement plus artificiel, sans plage abandonnée, coquillage et crustacé, mais ça n’en reste pas moins un excellent moyen de s’améliorer en toute sécurité !

Pour bien choisir son club de plongée, pas de secret : il faut prendre le temps de se renseigner et de comparer ! S’il peut être tentant de choisir par défaut le club le plus proche de chez soi, tous ne se valent pas alors n’hésitez pas à lire les avis et à vous rendre sur place pour rencontrer l’équipe et découvrir les lieux. Niveau tarif, les prix varient peu d’un club à l’autre, donc c’est rarement un critère de choix. Attention quand même aux prix très bas, cela peut être synonyme de matériel plus modeste ou d’accompagnateurs moins qualifiés !

Quel matériel de plongée choisir ?

Vous avez pu le constater lors de votre baptême, la plongée demande beaucoup de matériel. Comme pour de nombreuses activités, il est possible de tout acheter soi-même, ou bien de louer si vous n’avez pas le budget nécessaire. Et chez le “Vieux” on vous propose un service de location de matériel de plongée !

Commençons la liste de course donc… Tout d’abord, masque et tuba sont des éléments peu onéreux et pourtant essentiels ! S’il y a des éléments à acheter plutôt qu’à louer, ce sont bien eux. Avoir un masque (et le tuba qui va avec) parfaitement adapté à son visage est un vrai plus de confort, et c’est quand même plus hygiénique de ne pas porter le même masque que tout le monde ! Pour les porteurs de lunettes, il est possible de faire faire des verres correcteurs à votre masque et explorer comme il se doit les fonds marins !

Un ordinateur de plongée, à savoir une montre avec toutes les données nécessaires sur votre vitesse, votre temps de plongée, etc., est un autre élément à acheter plutôt qu’à louer. C’est un peu votre repère pendant votre aventure subaquatique, et avoir toujours le même permet de ne pas bousculer ses aventures et de trouver en un clin d’œil les informations dont vous avez besoin. On trouve des ordinateurs pour débutants pour moins de 200 €.

Le détendeur de plongée est le troisième élément que l’on conseille d’acheter en priorité pour les petits budgets. C’est simple : c’est lui qui va vous permettre de respirer sous l’eau, en mettant l’air qui vient de la bouteille à la bonne pression pour une respiration confortable. Un véritable lien de vie qu’il est toujours mieux d’entretenir soi-même (ou à confier à notre atelier de plongée) pour s’assurer de son fonctionnement à 100% !

Pour le reste, vous pouvez vous orienter plus sereinement vers la location : gilet stabilisateur, palme, bouteille, etc. Et pour ce qui est de la combinaison de plongée, c’est évident qu’il est à la fois plus confortable et plus hygiénique d’avoir sa propre combi. Pour autant, ce n’est pas à la portée de tous !

Vous savez tout (ou presque), il est temps de plonger dans l’aventure !