Haut

Blog

Les nouvelles lampes frontales Armytek au banc d'essai

Catégorie: Tech
Partager:

Nous avons demandé à un grimpeur, un voyageur et un trailer de tester les nouvelles lampes frontales Armytek…

Damien Largeron, photographe, amoureux des sports outdoor, de la nature et des grands espaces, a testé la frontale Wizard pro Magnet 2300 :

« Malgré un design peu commun, voir un peu clivant, j’ai adoré l’ergonomie de cette lampe frontale ! Sa forme particulière permet d'avoir la batterie sur l’avant de la tête, contrairement à beaucoup de lampes frontales aussi puissantes, qui déportent leur batterie à l’arrière. C’est particulièrement pratique pour bouquiner le soir sous la tente, car malgré ses 2300 lumens, l’intensité lumineuse sait aussi se faire douce grâce à ses trois modes « clair de lune ». En revanche quand il faut que ça « crache », les deux modes turbo font le travail pour éclairer un bloc ou une voie lors d’une session de nuit. J’ai aussi utilisé des modes moins puissants, les trois modes principaux, parfaits pour faire du light painting. J’ai été bluffé de pouvoir l’utiliser comme cela plusieurs jours. Je pouvais suivre l’état de la batterie pour éviter les mauvaises surprises et la recharger rapidement le soir grâce à son cordon aimanté !

Pour ne rien gâcher, l’ensemble est très confortable, sur la tête notamment, grâce à son poids modeste : 48 grammes hors batterie. Il s’adapte également très bien sur un vélo et se décline aussi en lampe de poche ! Un produit polyvalent !

Seul petit bémol pour la sélection des modes qui se fait avec un unique bouton, c’était parfois un peu compliqué avec ma mémoire de moineau de me souvenir des différentes combinaisons ! »

Alex Celaire, photographe, vidéaste et directeur artistique mais aussi grand voyageur, a testé la frontale Wizard pro Magnet 2300  :

« Alors vraiment, j’ai beaucoup aimé cette lampe pour plusieurs raisons. D’abord la recharge aimantée est vraiment pratique et rapide à brancher entre deux utilisations. Je l'ai utilisé sous la pluie/neige, et son coté étanche m'a sauvé à plusieurs reprises ! Côté autonomie et puissance rien à redire. Sa puissance linéaire fait que même à 20% de batterie, elle éclaire toujours autant. Ça c'est vraiment top pour le retour de rando en pleine nuit. En plus son mode économie d'énergie dure 20-30h c'est très rassurant. Puis surtout : elle est VRAIMENT puissante !! C'est fou vu sa taille !

Pour les quelques moins, je dirais que le temps de charge est un peu long, mais bon, il faut bien alimenter les 2300 lumens ! Sinon il y a 8 ou 9 modes… donc il faut s'habituer et bien apprendre le mode d'emploi !

Pour conclure c'est vraiment un bon produit, bien fini, la lumière est un élément vital en expédition, et on a vraiment un sentiment de sécurité quand on a cette lampe dans la poche ! »

Crédit photo : Alex Celaire

Loïc Rusca, conseiller à Au Vieux Campeur Toulouse, touche à tout en montagne et ultra trailer, a testé la frontale Tiara 600 :

« Je l’ai testé deux fois mais je sais déjà que je vais la prendre sur mes Ultra cet été. Elle fera une très bonne lampe secondaire car elle très légère. Malheureusement je ne pense pas avoir assez d'autonomie avec la puissance nécessaire pour passer des nuits complète. Mais elle sera parfaite pour les entrainements l'hiver ou les bivouacs car elle est vraiment robuste. Seul point négatif elle ne fonctionne que sur batterie... »

Et en bonus les tops et les flops de Yoann Stuck, trailer anti-conformiste, coach et gagnant en duo de la dernière édition de la Sainté Lyon :

Les tops :

  • L’éclairage et la largeur du faisceau, elle éclaire parfaitement sur des zones larges
  • La tête d’orientation, pratique, facile.
  • L’attache avec les élastiques sur la tête, pratique pour moi, malgré le poids, la frontale ne glisse pas sur le nez.
  • La lampe qui se détache du support, c’est pratique pour ceux qui préfèrent tenir la lampe dans la main.
  • Matériel solide et résistant !

Les flops :

  • Le poids sur la tête, c’est un peu lourd.
  • Pas de protections ou mousse sous le support qui est en contact avec la peau.
  • Presque trop puissante, j’éblouissais tout le monde (rire).

… un produit robuste, puissant et polyvalent qui semble donc faire l’unanimité dans ses deux versions !

Commentaires