Haut

Blog

Les 3 différents types de casques d'escalade

Catégorie: Découvertes
Partager:

Bien que l’escalade outdoor soit depuis longtemps considérée comme un sport à risque, sa pratique s’est considérablement démocratisée ces dernières années. Pour cause, il s’agit en réalité d’un sport sans danger, à condition de maîtriser les techniques et de respecter les consignes de sécurité. Et en matière de sécurité, le casque est l’équipement indispensable sur la tête des grimpeurs. Derrière les différentes dénominations techniques se cachent des avantages et des inconvénients. Le « Vieux » vous dit tout !

Le hard-shell : Casque à coque en plastique ABS

Depuis toujours, la tête des grimpeurs est menacée par des chutes de pierres ou par des chutes maladroites de côté ou à l’envers et il est donc indispensable de choisir le bon matériel d’escalade. Et si le casque à coque en plastique ABS était l’équipement qu’il vous fallait pour être totalement protégé ? Avec une telle dénomination technique, vous vous demandez très certainement ce qui se cache derrière ? L’acronyme ABS vient de l’Acrylonitrile Butadiène Styrène : un polymère thermoplastique, autrement dit une structure moléculaire reconnue pour avoir une bonne résistance aux chocs et aux changements de températures. Dans ce sens, les casques à coque en plastique ABS sont très résistants, perdurables et constituent généralement l’entrée de gamme, ainsi peu onéreux.

Mais vous vous doutez bien qu’une grande résistance à un prix bas implique de faire des concessions… Ici, il est question de son poids. Les casques à coque en plastique ABS sont pour la plupart beaucoup plus lourds et peuvent monter jusqu’à 500 g. Pour une pratique occasionnelle de l’escalade, ce n’est pas vraiment dérangeant, mais si cette dernière devient régulière, il est fortement recommandé pour vous et vos cervicales d’opter pour un casque d’une gamme plus élevée.

L'in-mold : Casque à coque en polycarbonate

Et par gamme plus élevée, vous pouvez compter sur les casques à coque en polycarbonate qui ont toutes les qualités requises pour satisfaire les grimpeurs réguliers. Si vous progressez sur des voies beaucoup plus longues, l’in-mold semble être le compromis parfait ! Placés en milieu de gamme, voire haut de gamme pour certains modèles, ces casques absorbent parfaitement le choc à l’aide de leur intérieur en polystyrène expansé. À la différence du hard-shell, ce dernier apporte une légèreté optimale grâce à une très fine coque extérieure en polycarbonate. Même si les prix sont relativement plus élevés pour ces modèles, vous pouvez trouver des casques de très bonne qualité, pesant aux alentours de 200 g, à un prix raisonnable !

L’hybride : Casque sans coque extérieure

Non, non, vous ne rêvez pas, il existe bien des casques sans coque extérieure comme protection. Pour la petite histoire, cette technologie vient de la marque française Petzl avec son emblématique casque Sirocco. Alors que son tout premier modèle n’avait aucune coque, la marque a trouvé plus judicieux d’ajouter par la suite, aux modèles suivants, une fine coque en polycarbonate sur le dessus du casque. La raison ? Allonger la durée de vie du produit en le protégeant contre les traces d’usure.

Puissance souveraine au royaume de la légèreté, le casque sans coque extérieure est optimisé à travers son volume, son poids, sa protection ainsi que sa ventilation et fait de lui le casque de tous les moments ! Son prix est plus onéreux, mais reste abordable quant aux caractéristiques techniques qu’il bénéficie, bien plus adaptées à votre pratique.


Et maintenant que vous connaissez les 3 différents types de casques d’escalade, il ne vous reste plus qu’à consulter notre guide sur bien choisir son matériel d’escalade pour pouvoir compléter votre équipement !