Haut

Blog

Escalade en extérieur : bloc vs falaise

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Que vous soyez adepte des sports de nature ou du sport en salle, la grimpe est faite pour vous ! Activité outdoor ultra-complète, l’escalade sollicite à la fois la tête et le corps pour parvenir à son but. De quoi vous stimuler toute l’année !

1 - BLOC OU VOIE, QUELLES DIFFÉRENCES ?

L’escalade de bloc peut aussi bien se pratiquer en extérieur sur des parois naturelles (rochers, petits pans d’une falaise, etc) qu’en intérieur sur des surfaces artificielles. La particularité de ce type de grimpe est qu’il se pratique à seulement quelques mètres de hauteur, avec des matelas de sol ou crash pads pour amortir les chutes. Concernant l’effort physique, le bloc fait davantage travailler la puissance musculaire et l’explosivité que la voie. Que ce soit en extérieur ou bien en salle, où la lecture de la voie se fait par des prises de couleurs différentes selon son niveau, vous allez en effet pouvoir vous frotter à votre “bloc” de nombreuses fois. De quoi vous défouler et vider les batteries, même avec une courte séance. Ce sera aussi l’occasion d’intégrer de nouveaux mouvements, de gagner en aisance sur les jetés ou d’améliorer votre pose de pieds en répétant autant que nécessaire vos mouvements.

Les amoureux du plein air pourront également tester durant l’été une variante de plus en plus populaire : le psychobloc. À mi-chemin entre le bloc et la voie, il s’agit tout simplement de grimper en solo, sans autre sécurité que la chute dans l'eau. Si l’expérience vous tente, à défaut d’’emmener un baudrier et des cordes d’escalade, pensez à enfiler un maillot de bain !

La grimpe en voie se pratique quant à elle systématiquement à deux. Le grimpeur est relié à son assureur par une corde, de sorte à le sécuriser pendant son ascension. S’il est possible de pratiquer dans un certain nombre de salles, la voie prend toute sa dimension lorsqu’il s'agit de grimper en plein air. La marche d’approche pour atteindre la paroi rocheuse fait d’ailleurs pleinement partie de l’expérience. Si vous ne possédez pas une paire de chaussures dédiée pour cette partie, nous vous conseillons d’opter pour des chaussures de randonnée afin de pouvoir progresser sans encombre sur votre chemin. D’ailleurs, afin de mieux appréhender le parcours d’approche ainsi que les caractéristiques de votre voie, il est vivement recommandé de vous procurer un topoguide de grimpe avant votre sortie !

Considérée comme “sport extrême”, malgré un très large public, l'escalade en falaise nécessite une grande vigilance puisqu’elle se pratique à des hauteurs qui ne pardonnent pas en cas de chute. Tout comme le bloc, la voie permet d’améliorer la résistance musculaire en travaillant à la fois la force et l’endurance. Mais ce n’est pas tout : la pratique en falaise permet également d’apprendre à contrôler son stress face au vide, et à gérer son effort en gardant un maximum de lucidité. Car ici le parcours n’est pas dicté par des prises de couleur. Il faudra donc repérer sa voie et apprendre à se positionner correctement durant toute la phase d'ascension pour parvenir jusqu’au bout.

Lorsque vous êtes chez vous, des équipements comme des agrès, des prises et des poutres d’escalade peuvent vous aider durant vos entraînements afin de gagner en résistance ainsi qu’en en force dans les bras et les mains notamment.

2 - L’ÉQUIPEMENT POUR LE BLOC ET LA VOIE

Si les deux pratiques consistent à escalader un mur ou une face rocheuse, le bloc et la voie ne nécessitent pas les mêmes équipements.

Lorsque vous faites du bloc, seuls vos chaussons d'escalade et de la magnésie vous seront véritablement nécessaires. Vous pouvez bien entendu enfiler vos vêtements d’escalade habituels, mais n’importe quelle tenue de sport fera souvent l’affaire. En revanche, n’oubliez pas vos crash pads si vous pratiquez le bloc en extérieur !

Si vous optez pour la voie, il vous faudra également une tenue d’escalade adéquate, des chaussons d’escalade et de la magnésie. Mais vous devrez également prévoir tout le matériel d’escalade permettant de s’assurer : cordes, mousquetons, baudriers, dégaines, etc. N’oubliez pas non plus que grimpeur et assureur doivent impérativement porter un casque d’escalade afin de se prémunir des chocs et d'éventuelles chutes de pierres.

Que vous soyez plutôt bloc ou voie, Au Vieux Campeur propose dans tous les cas l’ensemble du matériel nécessaire pour votre pratique sportive. Et si vous n’avez pas l'occasion de venir en boutique pour échanger avec nos équipes de passionnés, n’hésitez pas à consulter notre guide de choix de matériel d’escalade pour sélectionner l’équipement adapté à votre pratique !