Haut

Blog

Débuter en ski de rando : Les conseils du “Vieux” !

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Envie de parcourir les massifs enneigés et d’admirer des paysages à couper le souffle depuis les sommets ? Optez pour le ski de rando ! Cette discipline qui met l’accent sur la liberté convient à tous les publics et tous les âges, que ce soit en loisir ou en compétition.

Choisir son matériel de ski de randonnée

Pour se lancer à la quête des sentiers immaculés, il faudra tout d’abord vous munir d’une paire de skis de randonnée adaptée à votre pratique. Une sortie loisir nécessitera plutôt un ski léger qui vous facilitera la montée, tout en vous laissant prendre du plaisir dans la descente. D’ailleurs, si vous prévoyez des randonnées avec d’importants dénivelés, préférez des skis plus courts que votre taille et un patin compris entre 80 à 95 mm. En revanche, si vous vous orientez vers de la freerando, il faudra privilégier des skis longs et larges avec une stabilité importante à la descente. Les skis de freerando présentent ainsi des patins pouvant aller jusqu'à 110 mm. Quant aux fixations de ski, celles à inserts sont une référence dans le ski de randonnée pour leur légèreté idéale en montée et leur fiabilité en descente.

Passons maintenant aux chaussures de ski de rando. Vous l’aurez compris, alterner les phases de montée et de descente est l’essence même du ski de randonnée. C’est pourquoi les chaussures ski de randonnée intègrent des boucles et des crochets que vous pouvez ouvrir en montée et serrer en descente. Le choix de serrage se fait alors selon votre style de randonnée : plus vous évoluez en montée, plus le nombre de crochets devra être limité afin de vous offrir un bon débattement.

Dans tous les cas, pour avancer jusqu’au sommet, vous aurez également besoin de vos bras ! C’est là qu’entre en jeu les bâtons de ski. Le bâton monobrin étant robuste mais contraignant en montée, et le bâton 3 brins compact mais fragile, le bâton 2 brins est généralement notre préféré ! N’oubliez pas de régler la taille du bâton ski de rando en fonction de l’inclinaison de la pente sur laquelle vous évoluez. Et pour plus de précision, n’hésitez pas à consulter notre guide de choix matériel ski de randonnée afin de choisir le modèle parfaitement adapté à votre pratique et à votre morphologie !

Optez pour des vêtements de ski de randonnée adaptés !

Puisque vous randonnez en haute altitude, vos vêtements de ski de rando doivent cocher plusieurs cases : isolation thermique, respirabilité et protection à l’abrasion. Notre petit secret pour répondre à ses trois conditions n’est autre que la technique de la multicouche. Commencez par enfiler des sous-vêtements thermiques en laine ou synthétique pour conserver votre chaleur corporelle. Ajoutez à cela une micro-polaire légère ou bien une doudoune fine pour l’isolation thermique. Si l’effort devient trop intense, vous pourrez facilement retirer cette couche et la glisser dans votre sac à dos de ski,. Votre ensemble avec veste de ski et pantalon viendra compléter la tenue. On n’oubliera pas non plus les gants de ski souples, coupe-vent et respirants accompagnés de sous-gants, ainsi que le casque de ski pour la descente ! Notre guide de choix sur les vêtements de ski de randonnée vous aidera à sélectionner l’outfit parfait pour votre sortie !

Autres indispensables à avoir avec vous en excursion : la sonde, le DVA et la pelle. Avant de partir en excursion, il est primordial que votre groupe soit équipé avec ce matériel de sécurité élémentaire.

Un petit point sur la technique de glisse en ski de randonnée ?

Nous vous avons présenté le matériel indispensable pour une bonne pratique, mais il en reste un qui vous permettra de progresser vers les cimes enneigées : la peau de phoque. Pour évoluer en montée, vos peaux seront nécessairement fixées sous vos skis afin de faire adhérer vos semelles sur la neige. Il faudra évidemment penser à les retirer au moment de la descente, sans quoi vous allez rester planté comme un piquet ! Sur le même principe, vos chaussures de ski rando possèdent deux positions : l’une pour la marche, l’autre pour le ski. En position marche, le loquet derrière la chaussure est relevé, et les crochets supérieurs ainsi que le velcro sont desserrés. Pour retourner en position ski alpin, il suffit de resserrer les crochets et le velcro, puis d’abaisser le loquet derrière la chaussure.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour une randonnée réussie. Alors, à vos skis !