Haut

Blog

Comment réussir son bivouac ?

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Le bivouac ou l’art de monter un campement sommaire et temporaire au beau milieu de la nature sauvage… Cette pratique fait rêver tous les amoureux du grand air ! Et si bivouaquer semble être à portée de tous, cela demande tout de même beaucoup de préparation : matériel, emplacement, installation… Le “Vieux” vous donne quelques conseils pour réussir votre sortie bivouac !

Comment bien choisir son matériel de Bivouac ?

Proche cousin du camping sauvage, le bivouac est un poil différent : alors que le camping sauvage fait appel à davantage d’équipements pour plusieurs nuits sur un même lieu, le bivouac se veut léger et pratique puisqu’il est souvent réalisé lors de randonnées ou de treks. C’est pourquoi il est impératif de bien choisir son sac à dos de randonnée afin de gagner en confort et en praticité ! D’ailleurs, utiliser des bâtons de randonnée peut vous aider à répartir le poids de votre sac à dos de rando. Nous vous expliquons tout cela dans notre article sur l’utilisation des bâtons de randonnée. Mais revenons-en à nos moutons..., voici quelques indispensables à prendre avec vous lors de votre camping bivouac :

Tout d’abord, vous devez penser aux repas : le réchaud sera alors votre meilleur allié ! Pour accompagner ce dernier, emportez avec vous des plats lyophilisés ainsi que des filtres à eau : l’un prend peu de place dans votre sac à dos de randonnée et vous offre les apports énergétiques nécessaires, l’autre permet de filtrer l’eau des rivières rencontrées. Pour plus de confort, n’oubliez pas d’apporter quelques couverts et plats. Enfin, autre accessoire petit et pourtant très utile : la lampe frontale. Elle vous sera bien pratique pour vous éclairer lors de votre expédition.

Passons maintenant aux équipements de nuit : après de longues heures de marche, il est impératif que vous passiez de bonnes nuits pour repartir de plus belle le lendemain. Pour cela, il vous faudra un sac de couchage et un matelas de sol. Pour le sac de couchage, le choix de la température d’utilisation sera déterminé par le lieu dans lequel vous bivouaquez. Généralement, les plus polyvalents sont les sacs de couchage de 0 à 5°. N’hésitez pas à consulter notre guide de choix pour bien choisir votre sac de couchage ! En ce qui concerne le matelas, préférez un matelas gonflant ou un matelas autogonflant au tapis de sol. En plus d’être extrêmement faciles à transporter, ils vous promettent une nuit plus confortable, à condition d’emmener un kit de réparation en cas de crevaison. Pour finir, l’indispensable du bivouac, vous l’aurez compris, c’est votre tente de camping ! Son poids et son nombre de places varient en fonction de votre expédition. Si vous êtes seul, la tente deux places reste idéale pour garder vos affaires sous la toile et les protéger du vent ou de la pluie.

Enfin, parlons hygiène : plusieurs jours dans la nature vous demanderont quelques précautions. Lors de votre randonnée, vous n'êtes pas à l'abri de vous blesser ou de croiser la route d’insectes divers et variés. Le “Vieux” vous conseille donc d’inclure dans votre trousse à pharmacie de l’antiseptique, des pansements, une pince à écharde, un tire-tique, une paire de ciseaux, quelques médicaments et de la pommade. Cela n’exclut bien évidemment pas la trousse de toilette, le savon multi-usage ainsi que la crème solaire !

En bonus, pensez aux instruments : jumelles, boussole, GPS et carte IGN vous seront nécessaires !

Comment installer son bivouac ?

Maintenant que vous connaissez tous les indispensables à emporter, passons à l’installation de votre camp bivouac. C’est en fin de journée que vous allez pouvoir commencer à le monter. Mais quel terrain privilégier pour planter sa tente ? La zone herbeuse plate à plusieurs dizaines de mètres d’une étendue d’eau est l’idéal ! Non seulement vous ne serez pas gêné(e) par des cailloux et racines lors de votre nuit, mais vous aurez également un point d’eau à proximité pour cuisiner, vous laver et boire. Sachez toutefois que le bivouac en France est autorisé mais est soumis à plusieurs restrictions. Le plus simple est donc d’installer son bivouac aux alentours des refuges. Nous vous conseillons de vous renseigner sur la réglementation de l’endroit dans lequel vous vous trouvez ou de demander aux propriétaires des terrains privés avant de vous installer.

Une fois l’emplacement trouvé, il ne vous reste plus qu’à monter la tente ! Tout d’abord, tendez votre tente au sol par ses accroches basses de façon à ce qu’elle forme un rectangle lisse. Assemblez ensuite les arceaux et insérez-les dans les fourreaux de la tente. À chaque extrémité du fourreau, des œillets vous permettent d’insérer la pointe des arceaux. Attention, ne tendez pas trop les haubans : leur flexibilité permettra à la tente de résister face au vent et d’éviter que l’eau ne s’infiltre dans votre tente. La dernière étape consiste à planter les piquets à un angle de 45 degrés. Recouvrez l’habitacle avec le double toît pour une imperméabilité garantie. Et voilà, votre tente est prête !

Vous êtes fin prêt(e) pour bivouaquer. La nature n’attend plus que vous ! Saisissez votre sac à dos et partez à l’aventure !