Haut

Blog

Comment offrir une deuxième vie à vos chaussons ?

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Résine et gomme, l’amour vache ?

C’est la rentrée, on rechausse ses chaussons bien souples pour réinvestir les salles de bloc aux prises toutes neuves ! Le bloc, c’est la vie ? Mais vos chaussons s’usent encore plus vite que lorsque vous bouffiez du caillou. Eh oui, la résine ne vaut pas mieux… Le souci, c’est que les structures des salles de bloc sont très abrasives pour vos chaussons. Et qu’en salle, on multiplie le travail en adhérence, à plat ou sur des volumes… tout ce qui use bien la gomme. De plus, pour suivre le mouvement, vos fabricants préférés vous proposent des armes de guerre de plus en plus souples, donc des épaisseurs de gomme toujours plus fines et surtout plus tendres. Résultat : votre chausson dure deux mois ! Si vous ne voulez pas voir votre budget s’user lui aussi à grande vitesse, deux solutions : changer pour des chaussons plus rigides, en privilégiant des gommes moins tendres comme la XS EDGE de Vibram ou la C4 de five ten, ou le no foot... Ou faire durer vos chaussons en adoptant notre solution : le ressemelage.

 

A gauche : chausson à ressemeler - A droite : chausson réparé

C’est quoi le ressemelage ?

Eh bien, plutôt que de changer de chausson, on répare les parties en gomme : semelle et enrobage. L’avantage c’est qu’à partir d’un bon chausson (tige en cuir ou synthétique de qualité et intercalaire solide), vous pouvez répéter l’opération jusqu’à trois fois. Voilà trois paires que vous n’aurez pas à racheter, pour une réparation comprise entre 30 et 45 euros. Deuxième avantage, vous avez eu les pieds en sang pendant un mois avant que le chausson ne se fasse ? Pas besoin de repasser par là, puisque vous ne changez pas de chausson. De plus il garde votre odeur, comme votre doudou !

Enfin vous pouvez choisir votre gomme et son épaisseur. Des gommes en entrée de gamme sont proposées, mais aussi les classiques des plus grandes marques (edge, grip, C4, onyx…) en 4 ou 5mm généralement.

Quand faire ressemeler mes chaussons ?

Vos chaussons sont ressemelables si vous vous y prenez à temps : c’est-à-dire s’ils ne sont pas troués, ce qui prolongera leur durée de vie. Il faut d’abord vérifier l’épaisseur de la semelle au niveau de ses carres, si les carres sont arrondies et qu’il reste moins de 20% de l’épaisseur initiale c’est le moment ! L’autre partie à vérifier est l’enrobage. Plus difficile à anticiper, car il se perce vite, vous pouvez quand même sentir qu’à certain endroit il s’est « ramolli » sinon, si vous êtes joueurs, attendez de voir légèrement la tige du chausson apparaître en dessous.

Trop tard !

 

Vous n’avez rien compris ? Venez donc nous voir ou demandez conseil dans votre salle auprès de grimpeurs expérimentés, sinon comme tout le monde vous appendrez de vos erreurs...

Au Vieux Campeur a toujours su vous proposer un service de ressemelage auprès de cordonniers spécialisés, alors n’hésitez plus, présentez-nous vos chaussons, nous vous orienterons sur la réparation la plus avantageuse pour vous.

Commentaires