Le Blog du vieux

Check-list pour apprentis backpackers

Partager :

Ça y est donc, c’est décidé, vous faites votre sac et vous partez visiter le monde. Mais que faut-il emporter quand on part plusieurs mois à travers pays, saisons et climats divers et variés ? Nous avons demandé sa liste et ses conseils à Léa*, vendeuse Au Vieux Campeur Lyon, qui a rallié Lyon à Bali sans avion en 6 mois sac au dos. Merci Léa !

Choisir le bon sac

Le principal. Votre nouvelle maison. Commençons par le volume. Les sacs à dos entre 55 et 65 L sont les plus adaptés : 55L maximum pour une femme et 65L pour un homme, en général. Attention plus on prend un grand sac, plus on est tenté de le charger et plus lourd il sera. Théoriquement, les sacs chargés ne doivent pas peser plus de 15-20% de notre poids... dans la pratique à partir de 10kg on commence à vouloir le porter le moins possible. Croyez-moi, 12 kg sur le dos pendant 7 mois c’est beaucoup trop ! Il faut vraiment choisir soigneusement ce qu’on met dedans pour optimiser le poids.

En dehors du volume il faut choisir le niveau d’accessoirisation du sac. La plupart sont compartimentés, ils disposent de solutions pour fixer sur l’extérieur des bâtons de marche, une tente, une veste sur le haut du sac… Plus le nombres de poches est d’accessoires est grand plus le sac sera pratique mais plus il sera lourd. Là aussi il faut faire des choix.

Mais ce qui est essentiel c’est vraiment la qualité des bretelles, de la ceinture ventrale et du dos qui conditionnent le confort de portage. Des bretelles larges pour bien répartir le poids sur toute cette largeur, une ceinture ventrale qui attrape bien les hanches pour ne pas tout porter sur les épaules et un dos bien ventilé pour éviter les coups de chaud.

Gare de Oulan-Oude en Sibérie

Choisir son équipement

Vêtements :

- 1 tour de cou
- 1 casquette
- 1 paire de lunettes de soleil
- 2 T-shirts manches courtes en synthétique
- 2 T-shirts manches courtes en laine mérinos (thermo-régulants, sèchent rapidement et anti-bactériens. 1 tee-shirt en mérinos résiste sans problème à 4 jours de transsibérien sans douche et porté jour et nuit. Vous avez ma parole !)
- 1 T-shirt manches longues en laine de mérinos
- 1 chemise manches longues (pour les soirs de fête)
- 1 micro-polaire
- 1 paire de gants
- 1 veste imper-respirante type gore-tex
- 1 doudoune en duvet (légère et compressible)
- 1 poncho de pluie
- 5 culottes
- 3 paires de chaussettes en laine de mérinos
- 2 pantalons convertibles
- 1 collant
- 1 maillot de bain
- 1 paire de tongs
- 1 paire de baskets

Trousse de toilette :

- déodorant
- rasoir
- brosse à dents
- dentifrice
- brosse à cheveux
- lingettes
- gel multi-usage (type care plus )
- crème solaire
- après solaire
- stick lèvres
- serviette microfibre (le modèle à « bouclettes » est plus agréable sans sacrifier à l’encombrement)
- aloé vera (accélère la guérison des brûlures, traite les lésions, les infections et les inflammations de la peau)
- huile essentielle d'arbre à thé (antiseptique, antifongique, cicatrisante, décongestionnante, antibactérienne, elle est antitout même antifatigue !)
- gants sans eau
- protèges lunette wc et papier toilette

Trousse de secours** :

- anti-paludique (doxycycline)
- produits anti-moustique ( répulsifs et solutions imprégnantes )
- anti-diarrhéique
- anti-bactérien intestinal
- anti-spasmodique
- antibiotique général
- paracétamol
- pastilles purificatrices d'eau (type micropur )
- trousse de soin mountaineer

**consulter votre médecin avant le départ pour une ordonnance personnalisé

Electronique :

- téléphone portable
- chargeur nomade solaire
- adaptateur prise universel
- lampe frontale
- caméra de sport

De quoi finir de lester son sac :

- guide de voyage
- carnet
- stylo
- briquet
- bouchons d'oreilles, un masque et un oreiller de nuque
- 1 cadenas (pour les casiers dans les auberges de jeunesse)
- portefeuille ceinture plat
- matériel de couture
- couteau
- drap en soie
- une moustiquaire
- un sac de trail avec une poche à eau (léger, compact et pratique pour vos excursions)
- pochette étanche
- sac linge sale
- colle de réparation (type seam grip )
- bâton de marche
- Un guide de choix bien complet pour les littéraires pour choisir son sac de randonnée

Travel pack

Maintenant pour bien ranger tout ça dans votre sac à dos, vous avez le choix :

-        Une vidéo si vous en avez assez de lire

-        Un guide de choix bien complet pour les littéraires

 

* Léa a raconté son aventure sur son blog : découvrez-le ici...


Plus d'articles : "Conseils pratiques"

Comment s'alimenter par – 30 ° C ? Partie 2.

L'alimentation a occupé une place cruciale pendant ces 30 journées de marche en milieu polaire. C'est même ce paramètre qui rythmait nos journées. Imaginez-vous dix heures de marche par jour, 90kg de charge, par -30°C dans un paysage d'infini blanc sans aucune stimulation extérieure. Les pauses repas ou collations représentent alors non seulement une interruption dans la monotonie de la progression, mais également l'un des rares plaisirs de la journée

Comment s'alimenter par – 30 ° C ? Partie 1.

Seulement dix équipages par an tentent de traverser le Groenland d'ouest en est. Le long du cercle polaire, les conditions sont extrêmes et les points de ravitaillement inexistants. Dans un tel environnement, pour continuer d'avancer, l'alimentation joue un rôle déterminant. En Mai 2018, les 5 apprentis aventuriers de la team Engagés partent à l'assaut de ce tracé pour leur toute première expédition polaire. Retour sur leur gestion de l'alimentation dans ces conditions extrêmes...
Top