Haut

Blog

Cette année, je me mets au paddle !

Catégorie: Conseils pratiques
Partager:

Depuis quelques années, le Stand Up Paddle, aussi appelé SUP, s’est affirmé dans les sports de glisse nautique. Cette pratique consiste à se tenir debout sur une planche et à avancer à l’aide d’une pagaie. Pouvant se pratiquer en mer comme sur les lacs ou encore dans les rivières, le Stand Up Paddle est un excellent moyen de faire travailler tout votre corps et d’améliorer votre équilibre. Mais avant de vous lancer, il faut opter pour la bonne planche de paddle - celle qui vous convient - et apprendre les bases pour commencer sereinement !

Comment choisir son paddle ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux types de planches : la planche de paddle gonflable et rigide.

La planche SUP gonflable est à privilégier par les débutants ou les personnes souhaitant pouvoir pratiquer sur un lac ou sur tout autre point d’eau croisé lors d’une randonnée. Eh oui, le paddle gonflable est facilement transportable et se range parfaitement dans un sac de randonnée ! Bien que gonflable, cette planche n’en est pas moins robuste : elle ne craint ni les chocs, ni les rayures. Et pour gonfler votre planche, rien de plus simple ! Il vous suffit d’emporter avec vous un gonfleur. En quelques minutes, le tour est joué !

La planche de paddle rigide, quant à elle, est très polyvalente. En plus de posséder une qualité de glisse inégalable, ses ailerons amovibles peuvent être réglés ou changés pour modifier le comportement de la planche. Elle ravit donc les pratiquants expérimentés qui peuvent profiter de plans d’eau dégagés pour s’adonner à leur activité nautique préférée ! En revanche, le transport de cette planche est plus contraignant que pour la gonflable : barres de toit et sangles seront nécessaires pour emmener votre paddle partout avec vous !

Pour choisir un paddle, il est important de prendre en compte plusieurs critères...

Tout d’abord, la longueur et la largeur de la planche : plus le paddle est long et large, plus le confort de rame, la glisse et la stabilité seront élevés. En revanche, une planche courte et étroite sera davantage maniable, réactive et rapide. Ainsi, on privilégiera un paddle court pour le surf paddle, alors qu’on optera pour une planche longue et large pour les balades.

Passons maintenant au “nose” de la planche, c’est-à-dire l’avant de celle-ci : plus le “nose” est pointu, plus la planche glissera sur l’eau. Un “nose” arrondi offrira, quant à lui, une meilleure prise de vague.

Enfin, l’épaisseur détermine la stabilité de la planche : plus le paddle est épais, plus il procure une meilleure stabilité sur l’eau.

Les techniques de bases pour débuter le SUP

Nous avons recensé pour vous quelques conseils pour vous “jeter à l’eau”- sans mauvais jeu de mot - et partir du bon pied !

Avant toute chose, pensez à vous équiper d’une tenue et de chaussures adaptées.

La première étape à suivre est de régler la longueur de votre pagaie de paddle de façon à ce que la poignée atteigne votre poignet lorsque vous levez le bras en direction du ciel.

La seconde étape est de monter sur votre planche de stand up paddle : pour ce faire, déposez votre planche sur le rivage et accrochez la leash à votre cheville ou à votre genou. Cette étape est importante : la leash est ce qui vous permet de rester relié à votre planche en cas de chute.

1/ Agenouillez-vous sur votre planche et poussez-la jusqu’à ce que votre pagaie arrive au niveau de vos genoux.
2/ Vous pouvez alors vous lever doucement, bien au milieu de votre planche et placer vos pieds de chaque côté de celle-ci. N’hésitez pas à plier légèrement les genoux et à garder votre dos bien droit pour plus d’équilibre et de puissance.
3/ Commencez à pagayer en mettant une main sur l’olive - terme spécifique pour décrire le haut de la pagaie - et l’autre sur son manche.
4/ Pour garantir une trajectoire droite, il vous faut ramer des 2 côtés de la planche de manière équitable.
5/ Pour tourner, pagayez du côté opposé au virage.

Vous allez sûrement avoir le droit à quelques chutes et c’est bien normal. C’est d’ailleurs pour cela que nous vous conseillons d’opter pour un sac étanche afin de garder vos effets personnels à l'abri. Préférez les chutes sur le côté afin d’éviter de vous cogner contre votre planche. Pour remonter sur celle-ci, placez-vous sur le côté, bien au milieu, et hissez-vous dessus. Tout comme au début, on se met à genoux, on se lève et on y retourne !

Et voilà ! Vous connaissez maintenant les bases pour vous lancer en paddle ! Il ne reste plus qu’à trouver votre matériel de SUP et à vous la glisse !