Haut

Blog

Bienvenido a Cadaqués

Partager:

Quand le Vieux Campeur Paris rencontre le Vieux Campeur Toulouse, à l'occasion d'un séjour en Espagne. Au programme ? De la plongée exceptionnelle mais pas que... Et c’est Cécile, une Toulousaine qui nous raconte ce périple entre passionnés sur la Costa Brava.

Jour 1

“Pendant que Claude entraîne Patrick pour son niveau 4, nous partons Mathieu et moi même plonger en face du cap de Creus, à l’Illa Massa d’Or. Quel régal ! Pas de vent ni de courant, l’eau est à 21 degrés. Notre mâtiné est pleine de rencontres : mérous à foison, barracudas à gogo, saupes, sars (commun, royal), daurades, loups ou bars, dentis... Dans des failles et rochers, les poissons sont plus que nombreux, coraux et gorgones déploient leurs polypes pour notre plus grand plaisir !”

La journée se poursuit dans un tout autre registre… “On part ensuite tous ensemble faire de la plongée sur épave au bord de la crique d’Es Caials. On s’équipe puis à l’eau. L’épave n’est pas profonde mais c’est toujours émouvant de découvrir les restes d'un bateau…”

Jour 2

Céline, notre passionnée de plongée poursuit : “Dès le lendemain matin c’est reparti ! Plongée à Cova des Pelegrí avec notre fine équipe, tous niveaux confondus. Mus, Claude, Patrick, Laurent « le Biterrois », Mathieu G et moi-même. L’eau est toujours à 21 degrés et pas de courant sous l’eau, le bonheur ! En revanche, il y a beaucoup de plongeurs niveau 4, les consignes sont donc contradictoires... Il faut suivre, mais qui ? On plonge le long de la falaise abrupte et magnifique. Il y a beaucoup de grottes et anfractuosités à découvrir sur le site, des couleurs, de coraux... Waouh ! Notre retour en semi rigide est compliqué, le vent s'est levé et la houle se forme. Quelques minutes plus tard, on fait une rencontre mémorable... Un bateau de pêche sur la zone de plongée et soit dit en passant en pleine Réserve Naturelle ! Je vous laisse imaginer nos échanges avec les pêcheurs… c’était plutôt tendu ! Pendant ce temps là, la tramontane forcit, un creux de 1m50. Accrochés on reste concentrés pour ne pas tomber à l’eau.”

“L’après-midi : tout le monde à la sieste ! Et en fin de journée Claude et Patrick continuent leur entraînement physique N4 et Mathieu G les accompagne. La lumière naturelle s'estompe mais l'entraînement prime sur tout le reste.”

Jour 3

“La journée démarre aux Forcats : beaucoup de poissons, de falaises et de grottes, une fois encore c’est l’émerveillement ! À 21h, on part pour de la plongée de nuit depuis la crique d’Es Caials. Équipement à la frontale, vérification des bouteilles sous les étoiles pour une immersion imminente. Notre “champion”, Claude, s’aperçoit qu’il a oublié son masque… On attend en demie eau à observer la Grande Ourse, le W de Cassiopée. On descend à la lumière des phares. On rencontre une murène, une cigale énorme, une rascasse, des crevettes, une langouste... On dérange tout ce beau monde avec nos éclairages éblouissants ! Les poissons dorment, eux ou du moins ils aimeraient. On espérait croiser des calamars au bout de nos faisceaux lumineux, mais nada ! Magnifique retour à la surface, le ciel à perte de vue… La fraîcheur liée au vent nous transforme le Claude : il tremble, c’est du jamais vu ! On rentre à l’appartement sur les coups de 23h. Repas à minuit avec du Cava pour fêter tout cela et communiquer nos émotions avec ceux qui patiemment nous attendaient. Entre toutes ces plongées, on a quand même l’occasion de partager beaucoup de repas animés... On débat, on se nourrit des expériences de chacun, c’est formidable ! À la fin de notre périple, on repart chacun dans nos contrées le cœur léger et la certitude de retrouvailles prochaines !”

Un petit mot pour la fin, toujours… “Merci à Claude pour cette initiative, son dévouement, son expérience. Merci à Lolo pour sa patience, sa migration de l'Occitanie vers la Catalogne, sa gentillesse et ses connaissances. À Mus et Patrick pour leur convivialité. À Mathieu G pour son enthousiasme ! Sans oublier Caro pour l’intendance et sa présence bienveillante.”

Hasta la proxima !