Le Blog du vieux

Marcher, pédaler, ramer et souquer aux quatre coins du monde

Partager :

Solène & Vincent

Solène a grandi dans les Alpes, Vincent au bord de la mer... Et c’est sur les bancs de l'École de Commerce que nos amoureux se sont rencontrés pour la première fois. Ensemble depuis un moment, le couple avait décidé de poser ses valises à Paris. Aujourd’hui, Solène et Vincent nous racontent leur rêve accompli...

Vincent : “Depuis toujours, Solène et moi, on rêvait d’un grand voyage pour découvrir le monde. Partir pendant 1 an, voyager et découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, rencontrer de nouvelles personnes... Ça faisait déjà 4 ans qu’on était sur Paris alors on s’est dit que c’était peut-être le moment de partir. S’évader quelques mois tout les deux. C’était maintenant ou jamais !

Responsabilités professionnelles, finances, vie personnelle… préparer un tel voyage n’est jamais une mince affaire. Et c’est quasiment après 1 an et demi de négociation avec leurs entreprises respectives que Solène et Vincent sont parvenus à obtenir des congés sans solde…

Le projet devient alors de plus en plus concret. Et très vite, la question des destinations se pose et occupe leur quotidien. Vincent poursuit : “Avec Solène, on voulait sortir un peu de l’ordinaire… On avait envie de voir des paysages très variés, on ne souhaitait pas rester sur un seul et même continent et étant tous les deux sportifs on voulait, en quelque sorte, se challenger.” Nos deux aventuriers décident alors de privilégier quatre destinations pour prendre le temps de les découvrir plus amplement. Et pour répondre à chacune de leurs attentes, Solène et Vincent ont eu une idée des plus originales : pour chaque destination, un moyen de locomotion différent.

Petit à petit, les deux amoureux ont alors construit leur voyage autour de l’itinérance et le déplacement lent, écologique et sportif car les distances parcourues sont assez longues… vous en conviendrez !

 

Le Groenland en kayak

Sur leur blog de voyage, Solène et Vincent racontent leur périple : “Le Groenland n’est pas une destination à laquelle on pense immédiatement pour ses vacances : pays lointain, froid et recouvert de glace. En préparant notre voyage, on a googlisé « pays les moins visités du monde » : le Groenland est en bonne place derrière la Corée du Nord. Un pays où peu de gens veulent se rendre… parfait, c’est ce que nous recherchions. Après quelques rapides investigations, on découvre qu’il est possible de s’y rendre de juin à septembre, période où les températures sont les plus douces, où la glace se retire du long des côtes et pendant laquelle il y a un vol hebdomadaire depuis Copenhague (le Groenland appartient au Danemark). L’idée de faire du kayak est venue assez naturellement en construisant notre projet. On souhaitait visiter chaque pays via un moyen de locomotion lent, non polluant et sur lequel on peut mettre notre maison. Seul problème, on a jamais fait de kayak. Seulement du canoë, l’été, en tongs et maillot de bain avec un gilet de sauvetage qui sentait la transpiration…”.

Aux prémices de ce projet, le périple au Groenland leur paraissait assez dingue... Ils avaient vu un reportage sur le kayak et avaient adoré le principe de s'arrêter dormir sur la plage le soir. Tu m’étonnes ! Vincent conclue : “Partir sans guide et en autonomie était assez risqué, mais on s'est dit que c'était jouable et c'est passé !”.

Mais alors, côté matériel au Groenland, de quoi avaient-ils besoin ?

Vincent et Solène poursuivent leur récit : “Alors là, on peut dire qu’on a bien poncé Au Vieux Campeur ! Tente MSR, sac de couchage -5°, GPS marin, sacs étanches, gants, bidon étanche… Mention spéciale au réchaud MSR à pétrole qui nous a permis de manger chaud malgré les 0 degré du grand nord... Et surtout, 1 lyophi par soir par personne (60 en tout). Des repas copieux, délicieux et super variés ! La marque MX3 était un vrai régal. Ça donne du baume au coeur lorsqu'il pleut.”

La Polynésie en voile

Après le Groenland et sa fraîcheur estivale, Solène et Vincent avaient besoin de chaleur et de plages tropicales… Les deux voyageurs nous racontent leur séjour idyllique : “On cherchait à embarquer sur un voilier pour naviguer sur des eaux cristallines et découvrir par la mer des îles paradisiaques. C’est en écumant plusieurs mois à l’avance les sites de bourses aux équipages (qui mettent en relation des équipiers avec ou sans expérience de voile et des propriétaires de bateaux) qu’on a rencontré Christian grâce à qui notre rêve polynésien a pris forme. Christian vit sur son bateau “Léonor” depuis plusieurs années et accueille régulièrement des équipières pour leur faire découvrir la voile. On est resté 45 jours en Polynésie, pendant les 3 premières semaines on a navigué tous les quatre dans l’archipel des Tuamotus. Christian en a profité pour nous apprendre à skipper son bateau car on était seuls capitaines à bord les deux dernières semaines. Contrairement au kayak, le monde de la voile ne nous est pas inconnu, on a trouvé nos marques plutôt facilement.”

Petit point matériel pour ce rêve éveillé ?

Solène et Vincent nous répondent : “Le panneau solaire, des batteries externes pour recharger le drone, la GoPro et les iPhones. Ça marche hyper bien et c'est très pratique !”.

Le Japon en vélo

Pourquoi le vélo ? : “Après le kayak et le voilier, place au vélo ! On avait déjà vécu l’expérience en remontant le canal du Midi en 2016 (Sète - Bordeaux, 700 Km). On voulait recommencer car nous, ce qu’on préfère, c’est le vélo ! Le fait de pouvoir transporter facilement toutes ses affaires, avancer à son rythme, rencontrer des gens et profiter du paysage, c’est une excellente façon de voyager.”

Pourquoi le Japon ? : “On a cherché un pays à mi-chemin entre la Polynésie (étape précédente) et le Népal (étape suivante). Le Japon s’est vite imposé comme une évidence avec une culture richissime, une gastronomie à tomber et des distances raisonnables à parcourir à la force des mollets.

Une fois la destination choisie, Solène et Vincent ont dû établir leur itinéraire japonais : “Comme pour chaque destination, on a passé beaucoup de temps à éplucher les forums et sites de voyage. Et pour finir, on a fait le choix de relier Kyoto à Hiroshima, en passant par l’île de Shikoku, soit près de 1 000 Km à faire en 3 semaines.”

Et pour le matériel ?

Solène et Vincent nous répondent : “Pour ce séjour on a utilisé tout le matériel du Groenland : tente MSR, duvet Mountain Hardware, tapis Termorest. Et c'était vraiment top !

Le Népal à (quatre) pieds

Pourquoi finir ce voyage au Népal ? “Le Népal est le premier pays qu’on avait choisi et pourtant c’est la dernière destination de notre voyage, le bouquet final, car la période idéale pour y aller s’étend de début Octobre à fin Novembre. La mousson se termine, le ciel est dégagé et les températures encore acceptables.”

Alors comme pour chaque pays qu’ils ont visités pendant leur voyage, Solène et Vincent ont commencé par définir l’itinéraire. Ils se confient : “Ici rien de plus simple, il suffit de choisir deux treks pour être occupés pendant 1 mois et demi.” Ils ont fait le choix de débuter par le tour du Manaslu, réputé pour sa beauté exceptionnelle et ses sentiers isolés. Puis, finir par le trek du camp de base de l’Everest et des 3 cols. Ils poursuivent : “On avait lu beaucoup d’avis négatifs sur ce dernier trek, jugé beaucoup trop touristique (14 000 personnes enregistrées en octobre 2018) mais notre curiosité est plus forte, on voulait voir l’Everest de nos propres yeux…”.

Et pour cette toute dernière excursion, avant le retour à la vie parisienne, de quoi avaient-ils besoin ?

Côté équipement rien de bien sorcier, une paire de chaussure de marche, un duvet bien chaud, 3 paires de chaussettes et 2 doudounes chacun. On a fait en sorte d’avoir des sacs à dos pas trop lourd puisqu’on devait les porter toute la journée… On a d’ailleurs envoyé un colis depuis le Japon vers la France avant d’arriver au Népal pour gagner quelques kilos dans nos sacs. Et pour avoir bien chaud, on a ré-utilisé nos Gore Tex The North Face achetés il y a quelques années Au Vieux Campeur, initialement pour un voyage en Islande”.

Pour retrouver les aventures de Solène & Vincent vous pouvez consulter le blog de voyage : https://gropojane.wordpress.com/

Top