C'est pour ?
Vous voulez faire...

Sous-vêtements


Les sous-vêtements thermiques pour les sports nautiques

  Pour les températures plus fraîches, les excursions maritimes de plusieurs jours ou toutes autres activités en mauvaises conditions, il est essentiel de s’équiper de vêtements efficaces et modulables. Peu importe l’activité, on en revient toujours au système d’isolation thermique le plus efficace : le système 3 couches. Il permet le meilleur rempart contre le froid et permet de rester au sec tout en modulant sa tenue en fonction des conditions et de son degré de mobilité à bord.

-          La première couche ou seconde peau, en contact direct avec la peau, exporte la transpiration jusqu’à la couche de vêtement intermédiaire et tient plus ou moins chaud en fonction de sa matière.

-          La deuxième couche doit être hydrophobe afin de continuer à évacuer la transpiration vers l’extérieur tout en apportant de la chaleur. La couche intermédiaire peut être une micro polaire, une polaire, un soft Shell… certains peuvent être portés directement en dernière couche même dans un vent moyen. En revanche, ces vêtements n’étant pas imperméables, mieux vaut éviter les embruns.

-          La troisième et dernière couche est en contact avec l’air libre : c’est votre barrière de protection contre les éléments (vent, pluie, embruns…). Il est impératif que ce vêtement soit imperméable et respirant (voire étanche) et coupe-vent.

Les matières des sous-vêtements thermiques pour le nautisme

  Votre meilleure alliée, c’est la laine. Capable de tenir chaud, même mouillée, et parfaitement antibactérienne, la laine saura vous accompagner lors de vos sorties courtes comme longues. Pour celles et ceux qui souhaitent un séchage plus rapide, les sous-vêtements en synthétiques ornent nos rayons. Enfin, pour un excellent compromis entre respirabilité et conservation de al chaleur, les sous-vêtements hybrides (laine + synthétique) sont LA solution.


Top