C'est pour ?
Vous voulez faire...

Chaussures bateau, bottes et chaussettes


Les chaussures de pont sportives

Pour la régate et autres courses nautiques, il est indispensable de s’équiper de chaussures de pont dites sportives. Elles ont l’avantage d’être parfaitement anti-dérapantes et maintiennent parfaitement le pied dans de mauvaises conditions d’assiette du bateau ou lors des déplacements sur un pont humide. Comme toutes chaussures dédiées à un usage bateau, leurs semelles ne marquent pas. Contrairement à une chaussure de pont traditionnelle, les chaussures de pont sportives présentent une grande souplesse et une extrême légèreté. De plus, leur construction en filet Mesh permet à la chaussure d’être ultra respirante avec un temps de séchage record. Ces chaussures sont, de préférence, à porter pieds nus afin de ne pas stocker d’eau dans la chaussure.

Les chaussures bateau : les chaussures de ville aux pieds marins

A l’origine, la chaussure bateau est prévue pour la navigation grâce à des semelles anti-dérapantes qui ne marquent pas le pont du bateau. Les chaussures bateau sont toutes fabriquées avec un cuir résistant à l’eau de mer (tannage au chrome). Quel que soit le modèle, il est important de les rincer à l’eau douce après chaque navigation un peu humide pour leur assurer une efficacité longue durée. Ressemblant, en forme, à une paire de mocassins, les chaussures bateau sont très facilement détournables en chaussures de ville. Néanmoins, il est important de noter que leurs semelles souples et tendres sont avant tout conçues pour être utilisées sur un bateau ; ainsi, leur usure en usage urbain sera certainement plus rapide qu’avec une chaussure traditionnelle. De plus, les chaussures bateau que l’on utilise en navigation ne doivent, pour des questions de marquage du pont du bateau, être utilisées qu’à bord de l’embarcation. Les chaussures bateau peuvent se porter pieds-nus ou avec des chaussettes respirantes pour limiter les frottements et ainsi la formation d’ampoules.

Les bottes imperméables ou étanches pour des navigations à la voile ou au moteur

Par mauvais temps (froid et/ou humide), les bottes de voile deviennent fondamentales pour se protéger des embruns ou de la pluie et ainsi, les chaussures basses (classiques ou sportives) ne suffisent plus. Il en existe deux : les bottes en caoutchouc qui sont étanches (Aigle ou Le Chameau) avec des semelles plus ou moins épaisses (plus elles sont épaisses, meilleure est l’isolation), et les bottes en tissu ou cuir avec membrane (Dubarry, Lizard), qui sont plus agréables à porter, plus respirantes mais qui ne sont pas toujours très étanches. Le choix s’effectuera donc selon votre type de navigation (sur quel bateau, dans quelles conditions allez-vous naviguer…). Bien sûr, les semelles sont non marquantes.

Le saviez-vous ? En haute mer, après plusieurs jours de navigation, le pied a tendance à gonfler, il est donc essentiel de prévoir de la place au cou-de-pied lorsque vous choisissez vos bottes de pont.


Top