C'est pour ?
Vous voulez faire...

Hydratation



Tout savoir sur l’hydratation des cyclistes

La pratique du vélo entraîne une déshydratation importante de votre organisme, due à un effort intense. En effet, en été comme en hiver, il ne faut pas oublier de boire pour s’assurer d’éviter tout état d’épuisement, crampes… Lors de la pratique d’un « sport actif », vous transpirez plus ou moins en fonction de l’intensité de l’effort. Il est dont primordial de bien s’hydrater pour ne pas, très rapidement, ressentir des douleurs et un état de fatigue physique important. En cas de déshydratation, votre corps envoie toute votre énergie restante à vos organes vitaux et n’envoient plus suffisamment d’apports aux muscles pour poursuivre l’effort demandé. Votre meilleure alliée pour bien vous hydrater, c’est l’eau mais si vous préparez une sortie importante sur une longue durée, vous pouvez vous orienter vers une petite cure de boisson énergisante. En effet, ce type de boissons vous apportera tous les glucides et minéraux dont votre corps a besoin pour combler d’éventuelles pertes énergétiques.


Gourdes, bidons ou poche à eau, tout pour s’hydrater à vélo

Réussir sa course passe par plusieurs étapes : avoir un bon équipement de vélo, du mental et surtout de quoi s’hydrater. Pour apprécier pleinement vos sorties en vélo, il faut savoir adapter votre matériel à la pratique. Pour vos sorties loisir, la gourde main pratique à l’usage puisqu’elle se cale aisément sur le vélo grâce à un porte-gourde. Pour vos sorties de vélo intensives, où vous allez réaliser une performance et pour les sorties en VTT, le sac d’hydratation est plus adapté. C’est le système le plus efficace pour boire sans s’arrêter puisqu’il est équipé d’une pipette, qui se fixe facilement sur la bretelle du sac. Les sacs à dos de vélo sont toujours munis d’un emplacement pour y glisser une poche à eau et d’une sortie pipette. Certains sacs à dos de vélo sont même directement vendus avec un sac d’hydratation intégré.


Top