Haut

Chaussures de triathlon et chaussettes

Filtres Fermer
Que recherchez-vous ?
Affiner les options
Précisions / Particularités
Saison
Domaine d'utilisation
Sexe
Type de foulée
Type de produits
Semelle
Profil utilisateur
Collection
De filtres

Pour l’épreuve de course à pied en triathlon, il n’existe pas réellement de chaussures de triathlon ; on parle plutôt de chaussures de running spécifiques, adaptées à la pratique du triathlon. Pourtant, la course à pied est bien souvent décisive dans un triathlon, le choix de votre équipement est fondamental. C’est pourquoi Au Vieux Campeur a rassemblé pour vous les modèles des meilleures marques et vous explique tout, sur cette page, pour bien choisir vos chaussures de course et vos lacets de triathlon.

Comment choisir sa paire de chaussures de triathlon pour la course à pied ?

Vous pouvez choisir n’importe quelle chaussures de course du moment qu’elle vous est confortable au pied. optez pour des chaussures de running légères, dynamiques et faciles à enfiler. Elles vous offriront, en général, peu d’amorti au profit du poids… Cependant, vous devrez prendre en compte plusieurs critères lors de votre sélection. L’épreuve sur laquelle vous concourrez ainsi que le format (XS, S, M…) : triathlon, ironman, cross triathlon… privilégiez des chaussures dotées de crampons (adaptées aux terrains gras et techniques) pour les épreuves et les entraînements de cross triathlon ou de swimrun, tandis que vous pourrez vous orienter vers une chaussure de running adaptée à la route pour les épreuves de triathlon. Concernant la taille de votre chaussure, cela fonctionne comme pour les chaussures de running : on compte généralement une pointure en plus par rapport aux chaussures que vous utilisez au quotidien, et même jusqu’à 1,5 pointure en plus pour les épreuves à fort dénivelé (le pied peut avoir tendance à bouger dans les descentes). Pour les triathlons longs formats, de type Ironman, privilégiez une chaussure de running stable ; en effet, avec la fatigue, votre pied risque de s’affaisser ; il est préférable d’opter pour des chaussures avec renforts de stabilité.

Ceci étant, si vous souhaitez grappiller quelques secondes au chrono, certains paramètres vous feront gagner un temps précieux lors de la transition. Autant mettre toutes les chances de votre côté afin de battre votre record ! Il est vrai que si vous pouvez porter vos chaussures sans chaussettes (sur les épreuves de courtes distances), faciles à enfiler et capables d’évacuer la transpiration rapidement ; c’est encore mieux. Dans cette optique, privilégiez des chaussures avec un minimum de coutures intérieures et bien respirantes. Pour gagner des secondes au chrono, vous pouvez aussi privilégier une chaussure de triathlon avec un système de laçage rapide ou, à défaut, vous équiper de lacets autobloquants par exemple.

Les lacets de triathlon : de véritables atouts pour gagner du temps et du confort

En triathlon, au-delà de la performance physique, vous visez le chrono ; tout est bon pour gagner du temps, jusqu’au choix de vos lacets. Serrer ses chaussures de running avec des lacets classiques prend du temps, il faut ajuster le serrage, faire sa boucle, le tout dans un temps record avec l’adrénaline de la compét en plus. Changez vos lacets, cela vous changera la vie !

Les lacets autobloquants Xtenex sont conçus en nœuds, à chaque passage du lacet dans l’œillet de votre chaussure, il est immédiatement bloqué. Ainsi, aucun risque de desserrage pendant la course, vous serrez votre chaussure avant de partir puis vous ne vous en occuperez plus. Les speed lacets d’Orca, quant à eux, sont des lacets de triathlon élastiques avec un système de serrage rapide de type tanka. Ils permettent un réglage précis et rapide de votre chaussure de triathlon. Peu importe le système de lacet rapide ou autobloquant que vous choisirez, il vous permettra de pouvoir ajuster précisément et rapidement votre chaussure, et ainsi de gagner un temps précieux lors des transitions.

Parce qu’Au Vieux Campeur sélectionne toujours LE produit technique du marché, découvrez le laçage avec système BOA : pour gagner du temps aux transitions mais surtout apporter un serrage précis avec un système incassable.

Vous pratiquez le triathlon en loisir ? En compétition ? Sur un format XS ? M ? Ou même Ironman ? Tous ces paramètres sont à prendre en compte pour prévoir une alimentation efficace avant, pendant et après l’effort : dirigez-vous vers notre section dédiée aux boissons énergisantes et à l’alimentation de triathlon pour en savoir plus. Les chaussures de running sont déterminantes dans les transitions, les lacets de triathlon autobloquants sont un atout indispensable… tout comme le sac de transition de triathlon : il vous permettra de rester organisé et de gagner en sérénité pour votre épreuve, et éventuellement de gagner de précieuses secondes dans vos transitions, selon votre utilisation.

En Savoir plus

33 PRODUITS

Page
par page
Filtrer