C'est pour ?
Vous voulez faire...

Alimentation



Adaptez votre alimentation à votre pratique, votre morphologie et votre âge.

Un triathlon, ça se prépare ! La pratique du triathlon demande beaucoup de rigueur dans son alimentation aussi bien pendant la course qu’avant et même bien avant. En effet, le triathlète, pour aborder une compétition doit être dans les meilleurs conditions physiques et psychologiques possibles afin de « résister » à ces trois épreuves intenses. Pendant un triathlon, votre effort est intense en continu, vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir une alimentation destructurée ; votre organisme doit être riche en vitamines et minéraux. La diététique du triathlète dépend de son âge, sa taille, sa masse, du format du triathlon, de son rythme de vie, de ses fréquences et intensités des séances d’entraînement… Tous ces critères sont à prendre en compte pour s’alimenter efficacement aussi bien en pratique que dans la vie de tous les jours.

Le conseil du Vieux : faites vos tests d’alimentation lors de vos phases d’entraînement afin de connaître ce que votre organisme tolère ou non.


Comment s’alimenter pendant le triathlon ?

Vous pratiquez le triathlon en loisir ? En compétition ? Sur un format XS ? M ? Ironman ? Tous ces paramètres sont à prendre en compte pour prévoir une alimentation efficace avant, pendant et après l’effort.

Avant l’effort, il est essentiel de faire « une cure pré-compétitif » pour stocker le maximum d’énergie et renforcer vos tissus musculaires. Les petits déjeuners et les gâteaux d’effort glucidique sont parfaits pour les phases de préparation.

Lors de la pratique du triathlon, votre corps brûle énormément de calories ; un stock insuffisant de glycogènes dans le corps entraînerait un état de fatigue prématuré. Vous nagez, vous pédalez, vous courrez, votre corps sue et c’est autant de minéraux que d’eau qui s’évapore. Vous avez donc tout autant d’intérêt à bien vous hydrater qu’à vous ravitailler en barres énergétiques, des barres d’énergie salées, biscuits… faciles à ranger dans les poches de votre tri fonction…

Après l’effort vient la phase de récupération, votre diététique doit être riche en sodium, potassium et protéines pour soulager vos muscles. Optez pour des fruits frais, des fruits secs ou des barres protéinées. Et n’oubliez pas de boire de l’eau !


Top