C'est pour ?
Vous voulez faire...

Hydratation et alimentation


Une bonne hydratation du coureur est indispensable

Au Vieux Campeur et ses vendeurs pratiquants vous conseillent et vous orientent pour choisir le bon équipement de trail-running et marche nordique. La pratique de la course à pied et de la marche active entraîne une déshydratation importante due à un effort intense. En effet, en été comme en hiver, il ne faut pas oublier de boire pour s’assurer d’éviter tout état d’épuisement, crampes… Lors de la pratique intensive d’un sport, vous transpirez plus ou moins en fonction de l’intensité de l’effort. Plus vous transpirez, plus il faut vous hydrater afin que votre corps continue efficacement d’apporter les apports nécessaires à vos muscles. Si un coureur est en déshydratation, il pourra très rapidement ressentir des douleurs et un état de fatigue physique important. Cela s’explique simplement par le fait que votre corps envoie toute votre énergie restante à vos organes vitaux et n’envoient plus suffisamment d’apports aux muscles pour poursuivre l’effort demandé. Votre meilleure alliée pour une bonne hydratation, c’est l’eau mais si vous préparez une course importante avec des entraînements réguliers, vous pouvez vous orienter vers une petite cure de boisson énergisante.

Que choisir entre gourdes, flasques et poches d’hydratation pour le trail-running ?

Réussir sa course passe par plusieurs étapes : avoir un bon équipement de trail, du mental et surtout de quoi s’hydrater. Pour apprécier pleinement vos courses et sorties en running, il faut savoir adapter votre matériel à la pratique. Pour les sorties courtes, la gourde main est moins encombrante et pratique à l’usage. Vous pouvez aussi vous munir d’une flasque souple, déclinée en plusieurs volumes, qui pourra se caler partout pour s’hydrater simplement. Pour vos sorties moyennement longues, vous pouvez aisément opter pour la ceinture porte-bidon, bien équilibrée à la ceinture, pour mixer les contenus. En effet, pour un équilibre parfait du coureur, ces ceintures portes-gourdes permettent de supporter deux bidons : l’un rempli d’eau, l’autre de boisson énergisante par exemple. Enfin pour les courses et trails sur de longues distances, optez pour la poche à eau dans le sac à dos de trail. C’est le système le plus efficace pour boire sans s’arrêter puisqu’il est équipé d’une pipette, qui se fixe facilement sur la bretelle du sac.

La bonne alimentation du sportif : l’équilibre alimentaire

Pendant la course, en fonction de votre pratique et de la durée de votre effort, il vous faut prévoir une nutrition sportive efficace et facile à transporter. Lorsque vous fournissez un effort intense, votre corps brûle des calories et évacue beaucoup de minéraux dans la transpiration. Lors d’une course longue, d’une journée de marche nordique ou d’un trail en montagne, il est important de vous munir d’un ravitaillement efficace. Votre organisme doit impérativement stocker suffisamment de glycogène pour vous permettre de garder votre réserve d’énergie. Si votre effort dure plus d’une heure et demie, il est important de vous accompagner de barres de céréales sucrées ou salées, gels et boissons énergétiques, biscuits riches en apport glucidiques, boissons riches en minéraux… Rien n’est à négliger dans une course ou un trail longue durée. En termes de quantité, vous-seul pouvez juger des besoins dont votre corps a besoin en fonction de votre corpulence et de votre temps d’effort.

Nos conseils nutritionnels pour vos phases de récupération

Après la course, que manger ? Après une séance de sport, votre alimentation doit être riche en protéines, sodium et potassium pour vous assurer une bonne phase de récupération. Vous pouvez opter pour des barres protéinées, des fruits lyophilisés ou frais, des pâtes de fruits… mais surtout, il vous faut des protéines pour soulager vos muscles. Enfin, ne négligez pas la phase de réhydratation en buvant de l’eau, beaucoup d’eau.


Top