C'est pour ?
Vous voulez faire...

Masques de ski et lunettes


Les masques de ski : ce qu’il faut savoir

Que vous soyez adeptes du masque de ski-snow ou des lunettes de soleil, Au Vieux Campeur en a pour tous les goûts : Oakley, Julbo, Smith, Poc, Bollé… et bien d’autres grandes marques d’optique de sport. La protection solaire des masques et lunettes de ski est segmentée en plusieurs catégories, de la protection en catégorie 0 pour le très mauvais temps à la protection en catégorie 4 pour le très fort ensoleillement. Retrouvez tous nos conseils pour bien choisir votre masque de ski en fonction des conditions météorologiques.

Le masque de ski n’est plus seulement l’apanage des jours de mauvais temps et il est de plus en plus plébiscité par les skieurs, même pour le ski de printemps : traitement polarisé, miroir anti reflet, vision haute définition… Il est vrai que le masque n’a quasiment que des avantages et surpasse les lunettes de sport dans de nombreux domaines : le confort, la ventilation et la protection au froid. Pour les descriptifs, les écrans sont détaillés précisément et les caractéristiques techniques (mousse, châssis, bandeau, ventilation/antibuée) sont présentées sous formes d’étoiles. Tous les masques sélectionnés par Au Vieux Campeur sont montés en double écran pour une meilleure performance au niveau de l’anti buée et sont tous compatibles avec un casque de ski.

Les différents types de masques de ski

On distingue trois grandes catégories de masques de ski : les masques avec un écran unique (solaires, tout temps ou mauvais temps), les masques avec écrans interchangeables et les masques de ski photochromiques. Les pratiquant(e)s de ski de rando apprécieront particulièrement les masques avec visière, beaucoup plus ventilé pour éviter la formation de buée à la montée. Aujourd’hui, on trouve des masques de ski pour porteurs de lunettes dit masques OTG dans toutes les catégories de masques. Chaque écran a des technicités et des performances bien distinctes en fonction de votre pratique de la glisse et des conditions dans lesquelles vous skiez.

Les écrans des masques de ski peuvent être de deux conceptions bien différentes : sphérique ou cylindrique. Les écrans cylindriques sont découpés dans une plaque et courbés pour être mis en place dans le masque. De légères déformations optiques se créent sur certains modèles au niveau des points de pression nasal et temporal. Ces écrans peuvent être perforés pour apporter une meilleure ventilation dans le masque. Les écrans sphériques, eux, sont découpés dans des sphères, ils ne sont pas déformés pour être mis en place dans le masque. Ces écrans suivent la courbure de l’œil et permettent d’éliminer toutes déformations optiques, peu importe l’orientation de votre regard. Le volume d’air enfermé y est plus important que sur un écran cylindrique, ce qui permet de mieux gérer la ventilation dans votre masque de ski.

Enfin, les écrans de vos masques de ski possèdent des traitements injectés ou de surface pour en améliorer les performances.

  • Le traitement polarisant permet de redonner du relief en éliminant les reflets et d'augmenter visuellement les contrastes. Ne vous laissez plus surprendre par une plaque de verglas ou une bosse : optez pour une vision en haute définition et un confort visuel hors du commun. A noter que sur les écrans polarisants à 50%, un anti-éblouissement est ajouté afin d'atteindre l'efficacité d'un 100% polarisé.
  • Le traitement miroir est appliqué sur l’extérieur du masque, il permet de diminuer l’éblouissement et les reflets dus à la forte réverbération sur la neige. Le miroir peut être transparent ou coloré pour donner du look à votre masque de ski. Quoiqu’il en soit, un effet miroir peut aussi bien être présent sur un écran mauvais temps que sur un écran solaire.
  • Le traitement anti buée est déposé à l’intérieur de votre masque de ski : pour une longue durée de vie de votre écran, ne nettoyez jamais l’intérieur de votre écran avec de l’eau. L’intérieur d’un écran de ski se nettoie toujours avec une lingette non abrasive et sèche. Si l’intérieur de votre écran est mouillé, vous décollerez le traitement anti buée : soufflez à l’intérieur pour évacuer l’eau mais ne frottez surtout pas. L’humidité s’évaporera en un clin d’œil.
  • Le traitement anti rayures est présent sur les masques de ski haut de gamme : il permet de limiter la formation de micro rayures sur la surface de votre écran. Nous vous conseillons vivement de transporter votre masque de ski dans sa housse de protection et d’éviter le contact avec des clés ou surfaces abrasives dans votre sac à dos.

Les lunettes de soleil pour le ski : les critères de choix

Toutes les lunettes de soleil de ski sélectionnées Au Vieux Campeur offrent un bon champ de vision vertical et latéral avec des verres assez grands et un très bon maintien. Pour la pratique du ski, orientez votre choix vers des lunettes de soleil profilées avec une excellente protection latérale et des patins anti-dérapants pour une bonne tenue sur le visage.

Au même titre que pour les masques, les lunettes de soleil de ski peuvent être avec des verres uniques, des verres interchangeables ou des verres photochromiques. Le choix de votre protection solaire dépend des conditions météo dans lesquelles vous skiez, à noter que les lunettes de soleil ne vous apporteront pas la même protection qu’un masque de ski face à la neige et au vent.


Top