C'est pour ?
Vous voulez faire...

Fart et Outillage



Les principes de base pour bien entretenir votre paire de skis.

Ce chapitre s’adresse aux passionnés du ski qui veulent être certains de bien glisser quelle que soit la qualité de la neige sur n’importe quel terrain de jeu. Il s’adresse aussi à ceux qui attachent de l’importance au bon entretien de leur matériel de ski et vous apporte, une fois de plus, la preuve qu’Au Vieux Campeur est vraiment le spécialiste et le compagnon des passionnés de la glisse.

Positionnez le ski à plat sur les étaux, prenez un racloir plastique de 3mm d’épaisseur et raclez avec insistance la semelle pour retirer toute trace de fart ou de salissure. Une fois cette opération terminée, brossez énergiquement avec une brosse bronze.


Préparation de la semelle et des carres

Il arrive que la semelle soit bombée ou tuilée, il est donc indispensable de vérifier la mise à plat du ski à l’aide d’un planimètre. Les conséquences sur la neige sont très différentes : une semelle bombée rend impossible la tenue du ski en ligne droite ; si elle est tuilée, le ski est difficile à tourner.

  • Si la semelle est bombée, utilisez un racloir métal ou un planimètre : raclez puis frottez avec une brosse en laiton ou du papier de verre très fin qui peut également faire l’affaire.
  • Si la semelle est tuilée, faites tomber les carres (avec le Base Edge, une plaque diamant ou une lime) de 0,5° pour les virages courts de 1° pour les courbes moyennes et de 1,5° pour les très grandes courbes.
  • Retirez enfin le surplus d’ABS avec un extracteur.

Affûtez la carre en plusieurs temps, d’abord le côté du champ, le ski à plat, puis le champ en utilisant une lime et un guide ou affûte carre. Inutile d’appuyer très fortement, affûtez de manière régulière, sans à-coup, de la spatule au talon et finissez avec une pierre diamantée fine. Désaffûtez les extrémités en passant le bloc de ponçage. Attention, l’opération de désaffûtage est importante si l’on veut garder de la maniabilité.

A chaque fois qu’une étape est terminée, pensez à bien essuyer avec un chiffon ou une lingette sèche.


Pour le fartage de la semelle de vos skis

Dans un premier temps, brossez énergiquement la semelle avec la brosse laiton, puis essuyez. Un bon fartage de ski commence par un bon nettoyage de la semelle, c’est important. Défartez la semelle à chaud au fer à farter (température 80°C). Déposez quelques gouttes de défarteur en pain et du fart de base, étalez lentement le fart avec le fer sur toute la longueur du ski. Raclez immédiatement, sans attendre que la semelle soit froide. Recommencez cette opération 2 à 3 fois. Pensez à mettre un tablier, des gants et un masque, surtout pour les farts fluorés.

Pour le fartage à chaud, l’imprégnation du fart se fait en deux passages : le premier, rapide pour liquéfier le fart, et le second, plus lent, pour bien faire pénétrer le fart dans les pores de la semelle. Raclez le surplus de fart recouvrant les carres puis raclez définitivement une fois que la semelle est bien refroidie. Prenez la brosse nylon et frottez entre chaque couche de fart. L’application standard se fait avec un fart de base puis un fart adapté aux conditions de neige. Attention, ne serez pas trop fort le ski dans l’étau, car avec la chaleur dégagée par le fer, il peut gondoler.

Le fartage à froid du ski peut s’appliquer à tout moment de la journée. La semelle doit être propre et sèche. Après le passage du fart, effectuez un brossage énergique à la brosse nylon.

L’ultime étape du fartage que l’on appelle finition se fait avec une brosse en crin de cheval.


Top