C'est pour ?
Vous voulez faire...

Bâtons



Quels sont les critères de choix pour un bâton de ski nordique ?

Le choix d’un bâton de ski nordique dépend de la fréquence d’utilisation et du type d’activité que vous pratiquez : ski nordique classique, skating, ski de randonnée nordique ou ski de fond. Pour bien choisir son bâton, il faut prendre en considération des critères importants, notamment le poids, la rigidité, la résistance, la performance pendulaire et le confort. Pour analyser ces différences, il faut se pencher sur les éléments qui composent le bâton : le panier, le tube, la poignée et la dragonne.


Pour bien choisir ses bâtons de ski nordique, analysez le panier du bâton

Si vous skiez exclusivement sur pistes damées, nous vous conseillons vivement les petits paniers. Ils sont plus légers et favorisent la sensation de vitesse lors de mouvements pendulaires tout en formant une base d’appui solide sur la neige damée. Pour la pratique du ski nordique sur terrains mixtes : piste damée, poudreuse et occasionnellement en hors-traces, les paniers de taille intermédiaire conviennent parfaitement. Ils sont un peu plus lourds, réduisent la vitesse mais sont beaucoup plus polyvalents. Enfin, si vous skiez en hors-traces ou en neige poudreuse, il faut vous orienter vers de grandes rondelles. Les rondelles de forme circulaire avec des sangles souples procurent le meilleur appui dans les neiges profondes, croûtées ou granuleuses.


Le tube du bâton, un élément important pour le choix de vos bâtons de ski nordique

Il existe, pour les bâtons de ski nordique, deux matériaux fréquemment utilisés : le composite et l’aluminium. Les tubes composites sont les plus légers puisqu’ils sont composés à 100% de fibre de carbone. En conséquence, ils sont aussi moins résistants aux impacts, notamment aux départs de courses. Pour les modèles à utilisation intensive, hors compétition, le carbone est associé à de la fibre de verre pour rendre le tube du bâton plus solide. Notez tout de même que le poids augmente et le mouvement pendulaire est moins performant. Lorsque la proportion de fibre de verre dans un tube composite atteint 60%, le poids est plus élevé que l’aluminium. Il est, dans ce cas, préférable d’orienter votre choix vers un tube en aluminium, plus rigide, plus léger et plus durable. Le rapport qualité/prix est plus raisonnable même si l’effet pendulaire est tout de même moins bon qu’avec un tube composite.


Derniers éléments clés dans le choix de vos bâtons de ski nordique : la poignée et la dragonne

Trois sortes de poignées dominent le marché des bâtons de ski nordique, celle en caoutchouc, en thermoplastique rempli de liège et celles en liège 100% naturel. Les poignées en caoutchouc procure une meilleure sensation qu’une poignée en plastique dur, tandis que le liège naturel est plus chaud au toucher que le plastique. Le caoutchouc reste la matière la plus souple, confortable et résistante dans le temps. Les poignées en liège donnent d’excellentes propriétés d’isolation, offrant une friction parfaite avec la main, leur durée de vie est tout de même moins durable.

Les skieurs de coupe du monde utilisent depuis plusieurs années déjà, les dragonnes enveloppantes qui offrent un contrôle du mouvement et du rythme pendulaire précis. Elles procurent une puissance de poussée nettement meilleure qu’avec une grande dragonne à sangle. De plus en plus de dragonnes peuvent se désolidariser du tube pour plus de souplesse d’utilisation sans perdre ses réglages. Notez que pour la pratique du ski nordique avec des moufles ou des gants, les dragonnes à sangle restent les plus pratiques.


Top