C'est pour ?
Vous voulez faire...

Chaussures



Quelles chaussures de randonnée choisir en fonction de sa pratique ?

Au Vieux Campeur, les chaussures de marche sont classées en quatre grandes familles, chaque type de chaussures de randonnée est adapté à une pratique en particulier. Pour les courtes balades, sans charge ou avec un petit sac à dos de rando, sur de bons sentiers, en course d’orientation, en marche nordique ou en VTT, découvrez nos modèles à tiges basses ou semi-montantes : les chaussures de multi activité et balades. Celles et ceux qui ont une approche sportive de la randonnée, pratiquée en général à la journée, avec un sac à dos peu chargé, les chaussures de randonnée active conviendront parfaitement à des terrains variés avec peu ou beaucoup de dénivelés. De tiges basses, mi- montantes ou montantes, elles sont conçues avec une semelle est souple et des matériaux réactifs et adhérents. Pour la pratique de la marche régulière, 3 à 6 heures par jour, ne dépassant pas 3 jours d’affilés, orientez-vous vers nos chaussures de randonnée, parfaites pour des terrains plus ou moins accidentés et un sac à dos de charge plus conséquente. Enfin, les pratiquants de grande randonnée et trekking, avec des marches de 5 à 8 heure par jour et de forts dénivelés, s’orienteront vers les chaussures de grande randonnée. Elles sont adaptées aux terrains accidentés et aux sentiers mal tracés, ces chaussures ont des tiges bien hautes et sont fabriquées avec des matériaux robustes.


Les sandales de marche et tongs pour la randonnée estivale ou le confort après l’effort

Par temps chaud, pour la pratique de la randonnée facile, sur des terrains peu accidentés, il est nettement plus confortable de randonner avec des sandales de marche. Ainsi, votre pied ne surchauffe pas comme dans une chaussure de randonnée à tige haute, notamment. Pour les sandales de randonnée, Au Vieux Campeur vous présente deux grandes familles : les sandales ouvertes et les sandales fermées. Les sandales de marche ouvertes sont parfaites comme deuxième paire lors de grandes randonnées en itinérant ou pour les marches sur bons sentiers. Les sandales de randonnée fermées, quant à elles, seront plus adaptées sur des chemins accidentés ou pour la pratique du vélo.

Après l’effort, le réconfort ! Que vous randonniez à la journée ou sur plusieurs jours, il est indispensable de reposer et soulager vos pieds après la marche. Les tongs sont parfaites pour vous aider à relaxer vos pieds : en cuir, en caoutchouc ou en plastique, chaque tong possède son petit plus. Par exemple, Montrail a sorti une tong qui se passe quelques secondes au micro-ondes pour se fondre littéralement à vos pieds et vous procurer ainsi un effet relaxant incomparable. Pour l’après effort, notre best-seller est la tong d’après-sport RX Break de Salomon, avec un confort inimitable.


Les chaussettes de randonnée et les semelles, des « accessoires » pas du tout accessoire !

Des sensations comme les pieds moites, l’envie irrépressible de retirer ses chaussures pour se dégourdir les pieds et leur faire prendre l’air, les échauffements, les points de pression ou encore les ampoules sont des calvaires du quotidien. Imaginez-vous, randonneurs, pèlerins, avec un mal être constant aux pieds même avec les chaussures de randonnée les plus performantes…votre périple serait gâché. Notez qu’une bonne chaussure n’est rien sans une bonne paire de chaussettes, adaptés à ses besoins et sa morphologie. La chaussette de randonnée est votre seconde peau, vous devez pouvoir lui accorder une pleine confiance. Les chaussettes de randonnée existent dans différentes matières en fonction de la saison, du type de chaussure, de votre sensibilité dermique : synthétique, laine, polypropylène, polyester, bambou…

Votre inconfort dans une chaussure de randonnée est, 9 fois sur 10, provoqué par un mauvais soutien plantaire, quelle que soit la chaussure de rando utilisée. Nous incriminons souvent, à tort, la marque pour des raisons d’inconfort de ces chaussures de randonnée sans penser que le problème est notre pied. En effet, un pied n’est pas universel ! Les fabricants de chaussures essaient de rester sur une construction constante de chaussure, à laquelle il faudra, pour certains, apporter une petite touche personnelle : une semelle.

Le conseil du Vieux : ne négligez pas le choix de vos chaussettes de randonnée, elles seront vos meilleures alliées pour réguler la température et l’humidité à l’intérieur de votre chaussure de randonnée. Afin d’apporter du bien-être à vos pieds et de limiter les risques de lésions, prenez soin de vos pieds grâce à nos crèmes nourrissantes et anti-frottement.


Tous les accessoires et les produits d’entretien pour vos chaussures de randonnée

Pour compléter et entretenir vos chaussures de randonnée, il existe une multitude d’accessoires et de compléments indispensables pour vous protéger vous et vos chaussures de marche.

  • Les guêtres ou jambières s’adaptent à tous les modèles de chaussures, même ceux dits « imperméables ». Elles permettent de protéger le collier de la chaussure de la pénétration d’eau par effet de mèche, notamment dans les randonnées en neige mouillée. Les guêtres mais surtout les surbottes, ont un effet coupe-vent indéniable qui peut s’avérer indispensable en haute montagne, en contrée froide…

  • Les lacets sont l’accessoire indispensable à avoir dans le sac à dos ou dans la poche. Une paire de lacets qui casse, c’est comme une panne de voiture, ça n’arrive jamais au bon moment ni au bon endroit. En plein milieu d’une randonnée ou d’un trek, la casse d’un lacet peut provoquer la déformation définitive d’une chaussure et pire encore, l’incidence directe d’une chaussure mal lacée est l’insécurité de votre pied.

Enfin, pour nourrir et imperméabiliser vos chaussures de rando, faites confiance à nos cirages, graisses et spray, qui vous permettront de garde vos chaussures en bon état, pour longtemps.


Top