C'est pour ?
Vous voulez faire...

Comment est conçu un détendeur de plongée ?

Un détendeur de plongée se compose de deux étages : le premier étage qui détend l’air haute pression de la bouteille à une moyenne pression (pression intermédiaire) et le deuxième étage qui détend cette moyenne pression à la pression ambiante.

Le premier étage est le plus souvent fabriqué en laiton et acier inoxydable. Chaque détendeur se distingue selon deux grandes familles : les détendeurs à pistons ou à membranes. Le premier étage peut être à étrier (le plus courant dans les clubs) ou en DIN. Les détendeurs DIN sont très appréciés grâce à leur légèreté et leur taille réduite (pensez à emporter une petite clé « multi-tête »).

Le détendeur à piston est le modèle club par excellence : simple de fabrication, robuste, facile d’entretien, avec peu de pièces en mouvement. Ce type de détendeur est confortable jusqu’à une profondeur médiane puisque son effort inspiratoire augmente légèrement à mesure que la pression de la bouteille de plongée diminue. Pour pallier ce phénomène, choisissez un détendeur à piston compensé, très performant et confortable à toutes les profondeurs, quelle que soit la pression de la bouteille. Les détendeurs à membrane sont, eux aussi, confortables à toutes les profondeurs ; en particulier pour les modèles à membrane surcompensée. Certains modèles sont complètement étanches, ce qui les protège contre les agressions du milieu extérieur et offre une bonne résistance au froid.

Le deuxième étage est fabriqué soir à base de laiton chromé, moins répandu car légèrement plus lourd, soit en résine de synthèse, plus léger et résistant aux chocs et à la corrosion. Certains modèles de détendeurs (Dive-Predive) possèdent un volet venturi dont la position Predive permet d’éviter l’effet Venturi (débit continu), notamment lors de la mise à l’eau. D’autres peuvent être équipés d’une molette de réglage qui permet de durcir légèrement l’effort inspiratoire pour éviter tout débit continu dans certaines conditions de plongée, par exemple avec un fort courant de face.

On voit aujourd’hui apparaître des réglages « 2 en 1 » qui permettent de régler à la fois l’effet Venturi et l’effort inspiratoire. Ce sont sur les deuxième étages que se multiplient principalement les innovations de confort comme les embouts buccaux, les couvre-lèvres antifroid…

Il existe aussi des détendeurs de secours reconnaissables grâce à la couleur jaune du 2ème étage.

Manomètres et accessoires pour les détendeurs de plongée

Le manomètre est comme le détendeur, un élément indispensable à installer sur votre bouteille de plongée sous-marine. En effet, le manomètre permet de contrôler la pression et surveiller l’air restant dans votre bouteille de plongée. De multiples accessoires et pièces détachées peuvent accompagner votre détendeur de plongée : embouts, colliers, accroches, rotules, sacs et housses… Enfin, un petit outil utile et indispensable pour vous orienter dans les fonds marins : le compas et la boussole. En effet, vous nagez, explorez les fonds marins, faites des va-et-vient mais avez-vous seulement de quoi vous orienter sous l’eau ? Pensez à vous munir d’une boussole ou d’un compas et accrochez-le sur votre « stab ».


Top