C'est pour ?
Vous voulez faire...

Swim Run



Le swimrun, une discipline en plein essor !

Qu’est-ce que le swimrun ? La discipline du swimrun consiste à allier deux sports de plein air : le trail et la nage en eau libre. En 2002, en Suède, une bande de copains se lancent le défi impensable de rallier, à pied et le plus rapidement possible, deux hôtels situés sur deux îles au large de Stockholm. De ce pari fou, en 2006, naît la première organisation de course de swimrun sous le nom de Ö Till ö (île en île), avec 11 duos de participants devant parcourir 64kms de course à pied et 10 kms de natation en mer Baltique dans une eau à 10°C. Depuis, la pratique du swimrun ne cesse d’attirer de nouveaux adeptes, prêts à relever le défi. Le swimrun privilégie le rapport de l’homme à la nature avec la nage en eau libre et le trail en montagne. Laissez-vous tenter par cette discipline qui vous permettra de connaître des sensations uniques, un réel dépassement de soi, une course pour laquelle votre seul allié est votre corps ! Quelles sont les règles du swimrun ? La course se pratique en duo sur de longues distances, entre 10 kms et 75 kms pour les plus longues. En course à pied, la plupart des tracés suivent des chemins ou des routes, mais parfois, le trajet le plus direct traverse les bois. Les deux membres de chaque équipe doivent rester ensemble tout au long de la course. Ils ne peuvent être séparés de plus de 100 mètres sur la terre et 10 mètres dans l’eau.


Les équipements de swimrun : combinaison, lunettes de natation, bonnet de bain, pullbuoy et plaquettes de natation

Pour ne pas perdre une seconde lors de la pratique du swimrun, le secret est de garder le même équipement du début à la fin de l’épreuve, sans se changer. Oui, oui, vous avez bien compris, nager avec l’équipement de course à pied et courir avec l’équipement de natation. Il vous paraît impensable de nager en combinaison néoprène avec des chaussures de trail ? Rassurez-vous, les fabricants de combinaisons de swimrun ont pensé à tout ; les combis sont dotées de panneaux de néoprène plus épais au niveau des jambes et des fessiers pour rehausser le bas du corps et placer le nageur à l’horizontale. Les swimrunners utilisent également des pull buoy pour plus de flottabilité et des plaquettes pour « tirer » plus d’eau. Tout ce matériel de natation est autorisé mais il vous faut le porter tout au long de la course bien sûr. Enfin, le bonnet de bain et les lunettes de natation sont de mises. Pour la phase de course à pied, une fois encore, les combinaisons de swimrun ont été bien pensées. Vous disposez de deux fermetures éclair : une devant et une derrière pour enlever le haut plus facilement. Pour les jambes, les pratiquants ont l’habitude de couper leurs combinaisons au niveau du genou mais vous pouvez plus simplement opter pour une combinaison shorty. Le conseil de Vieux : notez que les combinaisons de natation ou de triathlon sont moins adaptées à la pratique du swimrun.


Les chaussures de trail adaptées à la pratique du swimrun

Au Vieux Campeur, spécialiste des activités outdoors depuis 1941, se devait de vous proposer des chaussures adaptées vous permettant d’évoluer et de performer dans la pratique du swimrun. Les critères à prendre en compte pour le choix de vos chaussures de swimrun : le poids, l’amorti et évidemment l’évacuation de l’eau. Nous avons concentré notre sélection sur des modèles ultralégers bénéficiant des technologies des chaussures de trail offrant une excellente accroche sans risque d’être pénalisé par leur poids dans l’eau.


Top