C'est pour ?
Vous voulez faire...

Palmes / Masques / Tuba


Les palmes pour l’apnée et la chasse sous-marine : palmes chaussantes et monopalmes

Pour pratiquer l’apnée ou la pêche sous-marine, l’utilisation de palmes à longues voilures est recommandée. Cette caractéristique induit un palmage différent des palmes standards. On palme plus lentement, ce qui permet de maintenir un rythme cardiaque un peu plus bas que lorsqu’on utilise des palmes de plongée classique. Les voilures sont, en général, plus nerveuses et offrent un meilleur rendement. Il existe 3 types de voilures :

Les voilures plastiques : les plus courantes, les moins chères et c’est celles que l’on utilise pour commencer.

Les voilures en fibres de verre : palmes plus nerveuses qu’un modèle plastique, un peu plus chères mais plus performantes.

Les voilures en fibres de carbone : plus chères que les autres modèles mais plus légères et avec un bien meilleur rendement, elles sont de plus en plus utilisées par les apnéiste et les chasseurs.

Utilisée par les apnéistes et les nageurs avec palme, la monopalme permet de se déplacer de manière plus rapide et plus « économique ». Les muscles sollicités en monopalme sont moins gourmands en O2 que l’utilisation de bi-palmes. Tous les records d’apnée sont réalisés avec une monopalme. Les sensations de glisse et de vitesses sont uniques, bien que cela demande un peu d’entraînement.

Quel masque de plongée choisir pour l’apnée et la chasse sous-marine ?

Que ce soit pour l’apnée ou la pêche sous-marine, équipez-vous d’un masque en silicone noir et à petit volume.

Plus le masque aura un volume d’air faible et moins il y aura à le compenser à la descente. Le masque en silicone noir ne produira pas de reflet gênant en surface comme pourrait le faire un modèle dit à jupe « transparente ». Le critère le plus important pour les masques à petit volume est qu’il doit être étanche sur le visage et n’exercer aucun point de pression.

Tubas de plongée pour l’apnée et la chasse : optez pour un tuba classique

Le tuba d’apnée et de chasse sous-marine ne dispose ni de soupape ni d’un déflecteur puisque, complètement immergé, vous n’avez pas besoin des ses options, entièrement destinées à la nage en surface. Optez pour un tuba classique, simple, léger, large en diamètre ; l’apnéiste n’utilise pas de tuba lors de ses immersions et le chasseur va l’ôter de sa bouche lors de sa descente.


Top