C'est pour ?
Vous voulez faire...

Vêtements



Comment bien choisir ses vêtements de protection pour l’alpinisme ?

Au Vieux Campeur est le spécialiste pour équiper les alpinistes et autres passionnés de haute montagne qui partent se frotter aux rochers ou à la glace, loin de tout abri. Dans ce contexte, la priorité numéro un est le niveau de protection de vos vêtements de montagne, aussi bien veste imperméable que surpantalon. En montagne, la météo peut changer très rapidement, du tout au tout, il vous faut donc des vêtements résistants aux intempéries, vent, neige et pluie. Pour bien choisir vos vêtements d’alpinisme, il faut prendre en compte la membrane imperméable de vos vêtements : Gore-Tex, Dry Tech Premium, Dermizax… Enfin, beaucoup de détails de finition soignés permettront d’affiner votre choix : zips « étanches », zips de ventilation, nombre de poches, emplacement des poches…Pour une résistance accrue à l’abrasion, nous vous conseillons vivement les vestes et surpantalons en 3 couches qui sauront vous apporter entière satisfaction lors de vos expéditions montagnardes. Pour l’alpinisme estival, les vestes et pantalons en Softshell seront parfaitement adaptés.


Des sous-couches indispensables pour votre maintien au chaud : polaires et micro-doudounes

Les vestes et surpantalons d’alpinisme sont parfaits pour vous protéger des mauvaises conditions météorologiques, en revanche, ils n’apportent aucune isolation thermique pure. Pour bien vous équiper en haute montagne, le système dit « multi-couches » est un procédé obligatoire qu’il faudra respecter. Vos vêtements de montagne doivent respecter certaines règles pour ne pas vous contraindre lors de votre ascension : efficacité, compressibilité, légèreté. Afin de vous maintenir au chaud, il est vivement conseillé de glisser, sous vos vêtements imperméables, des sous-couches techniques. Le choix d’Au Vieux Campeur est colossal pour ce type de vêtements que vous réutiliserez pour toutes vos activités outdoors. Découvrez notre sélection de polaires techniques et de micro-doudounes en synthétiques ou en duvet pour réguler parfaitement votre température.


Les sous-vêtements thermiques : le premier niveau pour une isolation thermique parfaite

Comme pour toutes vos activités sportives, les sous-vêtements thermiques sont l’essence même d’une bonne isolation thermique. Pour l’alpinisme, les sous-vêtements techniques vous permettent de conserver la chaleur créée naturellement par votre corps. Toujours conçus avec des matières techniques, en synthétique ou en laine, les sous-vêtements thermiques sont à la fois chauds et respirants. Pour la pratique de l’alpinisme, le choix de vos sous-vêtements thermiques dépend de votre résistance au froid et de votre sudation. Pour un confort optimal, nous vous orientons sur deux catégories de sous-vêtements afin d’alterner efficacement phases actives et phases statiques. En effet, lors de l’ascension, vous fournissez un effort et vous transpirez, en conséquence, il vous faut un sous-vêtement chaud, léger et respirant. En phase statique, en revanche, votre corps se réchauffe beaucoup moins vite, il vous faut alors un sous-vêtement plus chaud et plus douillet qui vous apporte du confort et une sensation de chaleur immédiate.


Les gants de haute montagne et gants d’alpinisme, un équipement à ne pas négliger

Pour réaliser confortablement vos ascensions alpines, les gants sont obligatoires afin de protéger vos mains du froid et de l’abrasion. La pratique de l’alpinisme ne peut se faire sans corde, piolets, crampons et autres matériels, porter des gants protègent lors de la manipulation de votre matériel d’alpinisme. De plus, le froid, le vent, la neige et la pluie vous obligent, tout comme pour vos vêtements de protection à protéger vos mains efficacement. Les alpinistes partent toujours avec deux paires de gants : des « gants de montée » et des « gants de sommets ». Au Vieux Campeur, nous vous conseillons, en plus de vos deux paires de gants et moufles de montagne, de vous munir d’une paire de sous-gants. Lors de manipulations précises, impossibles à faire avec vos gants parfois imposants, vous aurez besoin de précision. Pour conserver efficacement la chaleur que vous avez accumulé depuis votre départ, il ne faut jamais remettre la main en contact direct avec le froid. Les sous-gants, en synthétique ou en laine, permettent de conserver une bonne isolation, comme le ferait n’importe quel sous-vêtement thermique.


Top