Haut

Hydratation et Alimentation

14 PRODUITS

par page
Filtrer 2
Filtres Fermer
Que recherchez-vous ?

Affinez votre recherche

Réinitialiser tous les filtres Affiner les options
Marques
Type d'alimentation
Type de produits
Saison
Avant/Pendant/Après l'effort
Collection

Tout savoir sur les besoins nutritionnels en montagne

L’alimentation est un élément essentiel pour le bon fonctionnement de notre organisme, que l’on soit sportif ou non, nous devons nous nourrir. En montagne, l’alimentation est un vrai problème, le pratiquant fournit des efforts intenses sur de longues périodes, dans un milieu hostile. L’alpiniste doit prendre soin de son organisme pour être capable de résister au froid et à la fatigue. En effet dans une journée normale, il suffit d’avoir un apport compris entre 1800 et 3000 calories, en fonction des personnes, pour avoir assez d’énergie pour la journée. Durant la pratique de l’alpinisme, les journées sont particulièrement intenses et votre corps à besoin de plus d’énergie. À tel point qu’il faut parfois doubler votre apport calorique ! Bien entendu, ces apports sont à adapter en fonction des personnes et de l'intensité de votre journée en montagne.

Barre protéinée, nourriture lyophilisée, barre de céréales... : que manger et à quel moment ?

Une bonne alimentation pour l’alpiniste se fait en plusieurs étapes :

  • Avant l’effort, il est important d’avoir une alimentation saine et variée, riche en lipides pour permettre à l’organisme de stocker l’énergie et de combattre le froid. Les glucides, quant à eux, sont le carburant le plus important, qu’il faut consommer sous forme de pâtes ou de riz avant votre départ.
  • Pendant l’effort, il est essentiel de s’alimenter régulièrement de petites quantités, en favorisant les sucres rapides afin de pouvoir profiter d'un "coup de fouet express" pour les différentes baisses de régime. Il ne faut pas attendre la sensation de faim, manger régulièrement pendant l’effort (toutes les heures) permet à votre organisme de stocker de l’énergie régulièrement. Pour vous accompagner sans encombrement, les barres de céréales, gels et barres énergétiques seront de parfaits compagnons de route.
  • Après l’effort, au bivouac, rechargez votre corps en protéines, elles sont parfaites pour les phases de récupération. Pour cela, une barre protéinée peut être intéressante. Les barres protéinées constituent un petit plaisir en fin de journée, elle sont surtout très pratiques pour compléter facilement – et sans encombrement – votre apport en protéines. Enfin, accompagné de votre réchaud et de vos sachets de nourriture lyophilisée, prenez-le temps de vous préparez un repas chaud et nutritif sur le camp. La lyophilisation est un procédé particulièrement intéressant pour l’alpinisme ou le bivouac en montagne. La lyophilisation s’obtient grâce à une congélation rapide puis la déshydratation quasi totale des aliments, qui sont ensuite conservés sous vide (et à température ambiante). La lyophilisation permet donc une conservation optimale des aliments, tant au niveau du goût, que du poids et des valeurs nutritionnelles. Votre repas lyophilisé retrouve ensuite toutes ses qualités et propriétés par simple ajout d’eau (chaude, de préférence). Une façon très pratique de varier vos repas, même en haute altitude.

Un alpiniste assoiffé ne peut pas évoluer en haute montagne

Lors de la pratique d’un sport, quel qu’il soit, votre corps perd énormément d’eau. Ce phénomène se trouve décuplé en haute montagne, à cause de l’altitude, du froid et des mauvaises conditions. Pour gravir des sommets en tout sérénité, il faut boire en permanence avant d’avoir soif ! De multiples moyens existent afin de toujours trouver de l’eau : faire fondre la neige, porter l’eau dans des gourdes ou poches d’hydratation, ou filtrer l’eau disponible autour de vous. Notez qu’en altitude la déshydratation s’accélère, il vous faudra donc boire plus d’eau que le litre et demi journalier conseillé. De plus, étant donné l'effort prolongé dans la montagne, notre corps à des besoins essentiels en glucides, vitamines et sels minéraux. Si vous souhaitez continuer dans les meilleures conditions possibles, vous devez les fournir à votre corps ! Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous. En pleine ascension, une boisson isotonique peut être très intéressante pour un effort d’une durée moyenne, comprise entre 1h30 et 3 heures. Et après l’effort, votre corps à besoin d’être réhydraté, avec un apport en sels minéraux (sodium et potassium) suffisant. Il est primordial de boire de l’eau et de l’eau gazeuse, surtout si vous souhaitez tenir dans la durée, sur une excursion de plusieurs jours. Une bonne hydratation durant votre pratique de l’alpinisme évitera les désagréments tels que les crampes, tendinites ou autres problèmes musculaires.

Les boissons énergétiques antioxydantes peuvent également vous accompagner pendant l’effort grâce à leur composition riche en vitamines et glucides. Ce type de boissons contribue au fonctionnement musculaire normale du sportif !

En alpinisme, les journées peuvent être aussi stimulantes qu’exhaustives. Et si le repos sur le camp est essentiel, partir bien équipé l’est tout autant ! Après avoir choisi – entre autres – vos barres protéinées et boissons isotoniques, il faudra vous équiper de petit matériel de camp : batteries ou chargeurs nomades et réchaud, notamment si vous souhaitez manger votre repas lyophilisé chaud. Et pour que votre repos soit optimal entre deux journées, retrouvez sur notre site et dans nos boutiques tout le nécessaire pour votre couchage (tente d’alpinisme et sac de couchage grand froid…).

Voir plus