Univers Eau

Détendeurs et accessoires

Besoin d'un peu d'aide ? Laissez-vous guider

Un détendeur se compose de deux étages :
Le premier étage détend l’air haute pression de la bouteille, à une moyenne pression ou pression intermédiaire. Le deuxième étage détend cette moyenne pression à la pression ambiante.
Premier étage :
En laiton et acier inoxydable, on distingue deux familles utilisant des principes différents, le piston ou la membrane.
● Le piston : le détendeur, modèle club par excellence, simple de fabrication, robuste, facile d’entretien, peu de pièces en mouvement, confortable jusqu’à une profondeur moyenne (20 m).
● Le piston compensé : compensé : très performant quelles que soient la profondeur et la pression du bloc, confortable à toutes profondeurs, peu de pièces en mouvement.
● La membrane compensée : étanche, il est protégé contre les agressions du milieu extérieur et offre une bonne résistance au froid. Très grand confort à toutes profondeurs, surtout pour les modèles surcompensés.
Le premier étage peut être à étrier (le plus courant dans les clubs) ou en DIN. Les détendeurs DIN sont très appréciés pour leur légèreté et leur volume réduit. Cependant, pour les détendeurs DIN, pensez toujours à emporter une petite clef « multi-tête » (cf. Accessoires de détendeurs) afin de dévisser l’opercule de robinet.
Deuxième étage :
En laiton chromé, moins répandu car légèrement plus lourd, ou encore en résine de synthèse, légère, résistant aux chocs et à la corrosion, permettant quelques fantaisies.
Certains deuxièmes étages possèdent une molette de réglage qui permet de contrôler l’effet Venturi (le détendeur se met en débit continu, notamment lors de la mise à l’eau). De plus en plus de détendeurs sont aussi équipés d’une molette de réglage qui permet de faciliter ou de durcir l’effort à l’inspiration.
On voit aussi apparaître des réglages « 2 en 1 » pour régler, à la fois l’effet Venturi et l’effort d’inspiration.
C’est sur les deuxièmes étages que se multiplient principalement les innovations de confort comme les embouts buccaux, les couvre-lèvres antifroid…
Enfin, la plongée étant, avant tout, un loisir, vous êtes nombreux à garder un magnifique portrait de vous au milieu des fonds marins et, trop souvent, vous regrettez l’aspect inesthétique de votre détendeur trônant au milieu du visage. C’est pourquoi les fabricants (certains, beaucoup plus que d’autres) font beaucoup d’efforts pour améliorer le design du produit symbole de la plongée.