Univers Eau

Triathlon

Besoin d'un peu d'aide ? Laissez-vous guider

Le triathlon, c’est quoi ? C’est nager, pédaler et courir !
Une discipline qui nécessite un engagement total de la part du triathlète, tant au niveau de l’entraînement que des courses et du matériel choisi. Mais pas de panique ! Il y en a pour tous les goûts et tous les types d’effort.
Voici un petit récapitulatif des différents formats de course :

  Natation Cyclisme Course à pied
Triathlon XS 400 m 10 km 3 km
Triathlon S 750 m 20 km 5 km
Triathlon M 1,5 km 40 km 10 km
Triathlon L 3 km 80 km 20 km
Triathlon XL 4 km 120 km 30 km
Triathlon XXL 3,8 km 180 km 42,195 km


Vous retrouverez dans ces pages triathlon :

• Les combinaisons néoprène : autorisées quand la température de l’eau est inférieure à 24 °C et obligatoires lorsque la température de l’eau est inférieure à 16 °C. Règlementairement, leur épaisseur ne doit pas dépasser 5 mm. Outre la protection thermique, elle augmentera votre flottabilité. L’épaisseur de néoprène des combinaisons de triathlon n’est pas uniforme : plus fines au niveau des aisselles, elles sont conçues pour gêner le moins possible les mouvements lors de la natation. Ces combinaisons spécifiques sont également conçues de manière à pouvoir être retirées rapidement.
• Les trifonctions : pour des températures de l’eau supérieures à 24 °C ou à glisser sous votre combinaison néoprène, ce qui permet des transitions plus rapides. La combinaison trifonction vous permettra de nager, faire du vélo (avec une peau de chamois située à l’entrejambe) et courir, sans avoir à vous changer.
• Chaussures course à pied typées triathlon, c’est-à-dire plus légères, s’enfilant rapidement et pouvant être portées sans chaussettes ! Elles seront aussi plus « fun » ! Retrouvez également toutes les chaussures typées trail et route à partir de la page 000 de ce catalogue.
• Vous retrouverez également tout le textile course à pied et vélo dans ce même catalogue page 000.
Bonne lecture et bonnes courses !

La combinaison en Néoprène est un produit indispensable au bon déroulement de votre triathlon, elle se caractérise par des épaisseurs différentes selon les endroits du corps :
– elle vous apportera une protection thermique : bien souvent les triathlons se déroulent en milieu naturel, mais même si la température de l’eau n’est pas extrêmement froide (combi autorisée quand la température de l’eau est inférieure à 24 °C), cette combinaison vous permettra de ne pas trop perdre de calorie en luttant contre le froid (car plus la distance sera longue, plus vous vous refroidirez) et il faut penser qu’il vous restera à effectuer 2 épreuves derrière. Donc mieux vaut préserver son corps et être dans de bonnes conditions physiques pour affronter le vélo et la course à pied !
– elle vous permettra aussi d’assurer une meilleure gestion de l’effort grâce au néoprène qui vous procurera une meilleure flottabilité, et vous aidera donc dans la nage. Certaines combinaisons sont même équipées de panneaux flottants positionnés à des endroits stratégiques (fessier, jambes) vous permettant de rester bien en surface, optimisant l’équilibre et la position de la nage en diminuant donc les efforts.
Ce qu’il faut savoir pour bien choisir votre combinaison :
Plus vous nagerez longtemps, plus vous perdrez de l’énergie, la combinaison est donc indispensable, mais le type de néoprène choisi est aussi très important : plus il sera stretch, plus vous serez à l’aise dans la nage (passage de bras facilité par un néoprène souple). Vous devez être à l’aise dans votre combinaison, tant au niveau de la matière que de la coupe qui doit être bien ajustée comme une seconde peau, en faisant attention qu’elle ne vous coupe pas la respiration au niveau du col. C’est un produit qui doit être essayé en boutique.

 

Pour vous aider dans votre choix :
Picto T° :
   Le rouge : combinaison épaisse (5 mm) à fort apport thermique, pour des longues distances ou dans des eaux extrêmement froides.
Le vert : combinaison (3 mm) à apport thermique normal, pour des moyennes à longues distances.
Le bleu : combinaison (< 3 mm), à faible apport thermique,  à utiliser pour des très courtes distances.

Cell : indiquera le nombre de cavité d’air, plus ce chiffre sera élevé, plus la combinaison sera stretch (contrairement à ce que l’on pourrait penser le néoprène le plus souple sera aussi le moins « flottant », donc à conseiller pour les bons nageurs).
Air : indiquera si la combinaison comprend des panneaux flottants, à conseiller pour des nageurs de niveau moyen qui souhaitent une flottabilité accrue.
Course : indiquera si la combinaison est adaptée au format de course choisi (triathlon XS, S, M, L, XL ou XXL)